• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 1 mars 2018

Tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés ! (Mi 7, 14-15.18-20)

Posté par diaconos le 1 mars 2018

Extrait du livre du prophète Michée au chapitre sept

 Michée prophétise vers 740 avant Jésus Christ. C'est un paysan. Lors du pillage de la Judée par les Assyriens, Michée vient chercher refuge à Jérusalem. Il est indigné de voir comment les habitants de Jérusalem exploitent les réfugiés. Il dénonce les injustices dont sont victimes les petits et les pauvres. Le culte n'est qu'une façon de se donner bonne conscience. Dès lors, il annonce la ruine du peuple corrompu. Michée exerce sa mission au temps du Prophète Isaïe l'aristocrate. Son langage s'apparente à celui du prophète Amos le berger de Téqoa, qui lui aussi, vitupère conte le luxe et l'injustice des grands.

Michée prophétisa vers 740 avant Jésus Christ. Il était un paysan. Lors du pillage de la Judée par les Assyriens, Michée vint chercher refuge à Jérusalem. Il s’indigna de voir comment les habitants de Jérusalem exploitèrent les réfugiés. Il dénonça les injustices dont furent victimes les petits et les pauvres. Il annonça la ruine du peuple corrompu.
Michée exerça sa mission au temps du Prophète Isaïe.

Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple, du troupeau qui t’appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu’il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d’autrefois ! Comme aux jours où tu sortis d’Égypte, tu lui feras voir des merveilles ! Qui est Dieu comme toi,  pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur ?

De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés ! Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois.

Source de l »image → Paroisse de LA CRAU  – diocèse de Fréjus-Toulon

lwf0003web.gif

L’extrait d’évangile associé à la liturgie de ce jour  nous présente le comportement d’un fils révolté. Un fils qui voulut faire sa vie et qui refusa d’être soumis. Révolte typique de toutes les époques : le refus du père, le refus de Dieu. C’est une caractéristique de notre époque. Cependant, vivre sa liberté, revendiquer son autonomie , cela est bien sûr positif sous certains aspects. (Lc 15, 1-31)

La pro­messe de Yahvé ins­pira au peuple juif cette prière dans la­quelle il en ré­clama la réalisation : « Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple… » L’Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme,  il me conduit dans les sentiers de la justice,  à cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi. Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table en face de mes adversaires. Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde. » (Ps 23, 1)

Quel est le Dieu comme toi qui enlève la faute ? C’est une découverte que nous devons sans cesse refaire. Un Dieu qui avant tout est miséricordieux et bienveillant, et qui continue à aimer son peuple malgré son infidélité. Toute l’histoire du salut le prouve. Et tout l’Évangile nous renforce dans cette certitude. N’oublie pas que Dieu aime pardonner nos fautes.

Dieu te montrera sa miséricorde, et qui une fois de plus, aura pitié de toi. Qu’il te fasse la grâce de ne jamais douter de la répétition inlassable de son pardon. Qu’il t’aide à ne jamais te décourager devant tes rechutes. Du fond de notre misère, sous le coup de nos habitudes difficiles à dépasser, comme il est bon de penser que Dieu foule au pied nos fautes.

Par cette prière, le peuple  de­man­da que pa­raisse le roi pro­mis, dont le règne fut décrit par le prophète Michée : « Lui, il sera bien établi, il paîtra son troupeau, revêtu de la force de l’Éternel, avec la majesté de l’Éternel, son Dieu. Et les gens de son peuple vivront dans la sécurité, car on reconnaîtra désormais sa grandeur jusqu’aux confins du monde. » (Mi 5,3)

Sous son règne, Israël fut de nou­veau un peuple bien uni, comme aux jours de Moïse, de Jo­sué, de Da­vid. Le mont Carmel à cette époque était desséché et les pâturages des bergers étaient en très mauvais état, et de Jérusalem Yahvé fit entendre sa voix. (Amos 1, 2)  Basan, et Galaad, au-delà du Jour­dain étaient  répu­tés pour leurs riches pâ­tu­rages, tels que le pays de Juda n’en pos­sé­dait pas. Ces trois noms dé­si­gnèrent la Pa­les­tine main­te­nant res­tau­rée : « Et je ramènerai Israël dans son pâturage ; il paîtra au Carmel et en Basan, il se rassasiera sur la montagne d’Éphraïm et de Galaad. (Jr 50,19)

Notre assurance, c’est que Dieu accorde sa fidélité à toute personne qui le reconnaît comme le créateur de l’Univers et qui s’adresse à Lui dans la simplicité et par une prière fervente. Reconnaissons une constante action de Dieu dans l’histoire de l’humanité. Qu’un nombre infini de fois Dieu a pardonné ! Alors ? Comment pourrions-nous en douter aujourd’hui ?

Compléments

◊ Confiance sans faille dans le Seigneur → Une confiance sans bornes (Psaume 27)

◊ L’amour de Dieu révélé ici →Les paraboles de la miséricorde (Lc 15, 1-32)

◊  Jésus nous montre jusqu’où peut aller l’amour de Dieu → La miséricorde de Dieu (Lc 15, 1-32)

Liens externes

Du site Idées Caté →  Le fils prodigue

◊ Catéchèse →Il était perdu et il est retrouvé ! (Lc 15, 1-32)

♥  Livret de jeux : de Carême à Pâques → Livret d’activités.pdf 

L’histoire de l’enfant gaspilleur racontée aux enfants

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Ancien testament, Carême, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS