• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 4 mars 2018

Avec nos cœurs brisés, nos esprits humiliés, reçois-nous.

Posté par diaconos le 4 mars 2018

Extrait du livre du prophète Daniel au chapitre trois

Si nous avons péché, nous avons un avocat auprès du Père:

Si nous avons péché, nous avons un avocat auprès du Père:

En ces jours-là, Azarias, debout, priait ainsi ; au milieu du feu, ouvrant la bouche, il dit : À cause de ton nom, ne nous livre pas pour toujours et ne romps pas ton alliance. Ne nous retire pas ta miséricorde, à cause d’Abraham, ton ami, d’Isaac, ton serviteur, et d’Israël que tu as consacré. Tu as dit que tu rendrais leur descendance aussi nombreuse que les astres du ciel, que le sable au rivage des mers.

Or nous voici, ô Maître, le moins nombreux de tous les peuples, humiliés aujourd’hui sur toute la terre, à cause de nos péchés. Il n’est plus, en ce temps, ni prince ni chef ni prophète, plus d’holocauste ni de sacrifice, plus d’oblation ni d’offrande d’encens, plus de lieu où t’offrir nos prémices pour obtenir ta miséricorde.

Mais, avec nos cœurs brisés, nos esprits humiliés, reçois-nous, comme un holocauste de béliers, de taureaux, d’agneaux gras par milliers. Que notre sacrifice, en ce jour, trouve grâce devant toi, car il n’est pas de honte pour qui espère en toi. Et maintenant, de tout cœur, nous te suivons, nous te craignons et nous cherchons ta face.

Ne nous laisse pas dans la honte, agis envers nous selon ton indulgence et l’abondance de ta miséricorde. Délivre-nous en renouvelant tes merveilles, glorifie ton nom, Seigneur. (Dn 3, 25.34-43)

lwf0003web.gif

Dans l’évangile choisi pour la messe de ce jour, Jésus insiste sur  la manière de pardonner. Pardonner, c’est avoir pitié, c’est remettre les dettes morales ou financières aux personnes qui nous doivent, c’est réduire à néant les conflits  et surtout , c’est améliorer nos relations avec les personnes qui nous côtoient.  Ce sont ici des propositions concrètes pour mener à bien notre  Carême.

Les Chal­déens croyaient à l’exis­tence de dieux in­fé­rieurs, is­sus du ma­riage des dieux su­pé­rieurs. L’époque où vécut Daniel fut une période de grand abaissement  et d’apprentissage. Les Juifs furent déportés à Babylone et ils furent persécutés. Toutes leurs  structures et institutions furent supprimées.

Azarias, au milieu du feu, présenta à Yahvé le bilan de sa vie. Sa lucidité fut déjà un début de prière. Nous pouvons dans notre prière demander à Dieu  de nous recevoir le cœur brisé et humilié. Que notre sacrifice, en ce jour trouve grâce devant toi, car il n’est pas de honte pour qui espère en toi.

La miséricorde de Dieu est une force qui donne la vie. Pour la recevoir, il est nécessaire de demander pardon : « Heureux les miséricordieux, parce qu’ils obtiendront miséricorde » (Mt. 5,7). La miséricorde envers les autres nous permet de sortir triomphants du jugement de Dieu : « Parlez et agissez comme des gens qui doivent être jugés par une loi de liberté, car le jugement est sans miséricorde pour qui n’a pas fait miséricorde ; mais la miséricorde se rit du jugement » (Jc.2,12-13).

Compléments

◊ Priez avec persévérance →  Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? (Lc 18, 1-8)

◊ Sois fidèle et pardonne → La justice chrétienne trouve sa source en Jésus, le Christ

Liens externes

Une grande preuve d’amour → Pardonner l’infidélité : 6 conseils pour y arriver

◊ La grande miséricorde de Dieu → N’ayons pas peur de nous approcher de Lui ! Il a un cœur miséricordieux

Thyra ne croyait pas vraiment en Dieu…

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Ancien testament, Carême, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS