• Accueil
  • > Carême
  • > La colère et la miséricorde du Seigneur manifestées par l’exil et la délivrance du peuple

La colère et la miséricorde du Seigneur manifestées par l’exil et la délivrance du peuple

Posté par diaconos le 9 mars 2018

Cyrus II, ou Kurash, roi de Perse, vainqueur en 539 avant JC des assyro-babyloniens, qui devient selon la Bible un véritable « messie » pour le peuple de D.ieu malmené par l’histoire… Alors que les déportés en exil à Babylone depuis plus de 50 ans se languissent de revoir Jérusalem, il publie un édit libérateur disant : « Qu’à tous les rescapés juifs, partout la population des lieux où ils résident leur apporte une aide en argent, en or, en équipement et en montures, en même temps que des offrandes de dévotion pour le Temple de Jérusalem ».

Cyrus II, ou Kurash, roi de Perse, vainqueur en 539 avant JC des assyro-babyloniens, qui devient selon la Bible un véritable « messie » pour le peuple de D.ieu malmené par l’histoire.Alors que les déportés en exil à Babylone depuis plus de 50 ans se languissent de revoir Jérusalem, il publie un édit libérateur disant : « Qu’à tous les rescapés juifs, partout la population des lieux où ils résident leur apporte une aide en argent, en or, en équipement et en montures, en même temps que des offrandes de dévotion pour le Temple de Jérusalem ».

En ces jours-là, tous les chefs des prêtres et du peuple multipliaient les infidélités, en imitant toutes les abominations des nations païennes, et ils profanaient la Maison que le Seigneur avait consacrée à Jérusalem. Le Seigneur, le Dieu de leurs pères, sans attendre et sans se lasser,
leur envoyait des messagers, car il avait pitié de son peuple et de sa Demeure.

Mais eux tournaient en dérision les envoyés de Dieu, méprisaient ses paroles, et se moquaient de ses prophètes ; finalement, il n’y eut plus de remède à la fureur grandissante du Seigneur contre son peuple. Les Babyloniens brûlèrent la Maison de Dieu, détruisirent le rempart de Jérusalem, incendièrent tous ses palais, et réduisirent à rien tous leurs objets précieux.

Nabuchodonosor déporta à Babylone ceux qui avaient échappé au massacre ; ils devinrent les esclaves du roi et de ses fils jusqu’au temps de la domination des Perses. Ainsi s’accomplit la parole du Seigneur proclamée par Jérémie : La terre sera dévastée et elle se reposera durant 70 ans, jusqu’à ce qu’elle ait compensé par ce repos tous les sabbats profanés.

Or, la première année du règne de Cyrus, roi de Perse, pour que soit accomplie la parole du Seigneur proclamée par Jérémie, le Seigneur inspira Cyrus, roi de Perse. Et celui-ci fit publier dans tout son royaume – et même consigner par écrit : « Ainsi parle Cyrus, roi de Perse : Le Seigneur, le Dieu du ciel, m’a donné tous les royaumes de la terre ; et il m’a chargé de lui bâtir une maison à Jérusalem, en Juda. Quiconque parmi vous fait partie de son peuple, que le Seigneur son Dieu soit avec lui, et qu’il monte à Jérusalem ! » (2 Ch 36, 14-16.19-23)

Source de l’image → CYRUS, roi de Perse, ami d’Israël

lwf0003web.gif

Voici ce que dit Yahvé à son peuple : « Dès que septante ans seront écoulés pour Babylone, je me souviendrai de vous, et j’accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu. Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. » (Jr 29, 10-11) La pé­riode de septante années com­mença à par­tir de la pre­mière prise de Jé­ru­sa­lem par Nabuchodonosor en 606 avant Jésus Christ.

L »exil des juifs organisé par Nabuchodonosor, en 587 avant Jésus-Christ, après la  destruction du Temple et le retour de captivité autorisé par l »édit de Cyrus en l’an 536 avant Jésus-Christ, furent pour l’auteur du livre des Chroniques l’occasion d’une lecture religieuse de l’histoire.

Le Seigneur n’est pas infidèle à son alliance avec Israël, qui se détourna de Lui, et qui se moqua des prophètes et s’égara dan l’idolâtrie qui le conduisit à la catastrophe. Quant à Dieu, il resta fidèle  : ce fut par l’intervention d’un roi païen qu’il accomplit la promesse du prophète Jérémie annonçant que les exilés rentreront dans leur pays et reconstruiront le Temple.

Compléments

◊ textes choisis pour la messe de ce jour → Quatrième dimanche du Carême, année B

◊ La prière de Daniel → Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité

◊ Édit de C urus, roi de Perse → Détournons-nous de tout ce qui peut faire écran.

Liens externes

◊ Influence de l’idolâtrie sur la vie religieuse d’Israël → Idéologie et idolâtrie dans l’Ancien Testament

◊ Histoire : une découverte importante→ Cylindre de Cyrus

Babylone, une coupe d’or aux mains d’égarés

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS