• Accueil
  • > Carême
  • > Il ne criera pas, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors (Is 42, 1-7)

Il ne criera pas, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors (Is 42, 1-7)

Posté par diaconos le 23 mars 2018

Extrait du livre du prophète Isaïe au chapitre quarante-deux

La scène, décrite dans l'évangile de Jean au chapitre douze, se passa le lundi de la dernière semaine de Jésus. Ce fut la grande semaine pascale de Jésus qui commença.

La scène, décrite dans l’évangile de Jean au chapitre douze, se passa le lundi de la dernière semaine de Jésus. Ce fut la grande semaine pascale de Jésus qui commença.

Ainsi parle le Seigneur : « Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J’ai fait reposer sur lui mon esprit ; aux nations, il proclamera le droit. Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors. Il ne brisera pas le roseau qui fléchit, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, il proclamera le droit en vérité. Il ne faiblira pas, il ne fléchira pas, jusqu’à ce qu’il établisse le droit sur la terre, et que les îles lointaines aspirent à recevoir ses lois. »

Ainsi parle Dieu, le Seigneur, qui crée les cieux et les déploie, qui affermit la terre et ce qu’elle produit ; il donne le souffle au peuple qui l’habite, et l’esprit à ceux qui la parcourent : « Moi, le Seigneur, je t’ai appelé selon la justice ; je te saisis par la main, je te façonne, je fais de toi l’alliance du peuple, la lumière des nations : tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les captifs de leur prison, et, de leur cachot, ceux qui habitent les ténèbres. »

lwf0003web.gif

Le titre de serviteur du Seigneur fut donné dans l’Ancien Testament à toute personne à laquelle Dieu confia une tâche à accomplir pour lui :  » Israël vit la prouesse accomplie par Yahvé contre les Égyptiens. Le peuple craignit Yahvé, il crut en Yahvé et en Moïse son serviteur. » (Ex 14,31)  Ils crurent au Seigneur et à Moïse, son serviteur ; parole remarquable, où Moïse fut identifié avec Yahvé. Et tous les membres du  peuple juif furent appelés serviteurs du Seigneur, et ce nom constitua pour eux une dignité particulière, en vertu de laquelle ils ne devraient jamais être vendus comme esclaves : » Car ce sont mes serviteurs, que j’ai fait sortir du pays d’Égypte ; ils ne seront point vendus comme on vend des esclaves. » (Lv 25,42)

Ce serviteur mystérieux, annoncé ici, c’est Jésus,  confiant dans la puissance de la vérité : il accomplira son œuvre sans ostentation et sans violence, par la douceur et la persuasion seules ; il établira le droit, sans user de la force comme les rois de ce monde, et on viendra à lui attiré par sa douceur et sa bienveillance ; celui qui est de la vérité entendra sa voix sans qu’il ait besoin de la hausser. Le roseau froissé et la bougie qui achève de brûler représentent les personnes abattues par la souffrance et qui sentent leurs forces défaillir.

Il ne faiblira ni ne sera abattu : sa douceur ne sera pas de la faiblesse. Il aura la persévérance, la patience, cette force des faibles, et il poursuivra son œuvre sans défaillance jusqu’à ce qu’il l’ait achevée. Il sera le fondateur d’une nouvelle alliance, qui remplacera celle du Sinaï : « Des peuples s’y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. » (Is 2,3)

Jésus ne vint pas parmi les hommes pour être servi, mais il vint pour servir (Mt 20, 28) Et il prit la condition du serviteur mentionné dans cet extrait tiré du livre d’Isaïe, lorsqu’il lava les pieds de ses disciples, et surtout quand il mourut pour nous. Prions le Seigneur de nous aidé à être au service de Dieu et de nos frères.

Marthe est la figure la plus marquante du  récit évangélique choisi pour la messe de ce lundi saint Jésus est son hôte ; c’est elle qui le reçoit dans sa maison. Marie se trouve là, mais elle aussi est une invitée de Marthe. Jésus n’est pas un hôte ordinaire. Même pour ses amis les plus chers, il demeure un étranger ; mais quand il vient, il apporte la Parole de Dieu à ceux qui le reçoivent, et c’est cette Parole qui compte plus que tout.

Copyright 2012 by the author and Südwestdeutscher Verlag für Hochschulschriften. All rights rerseved – Saarbrücken 2012 

  Auteur : Michel Houyoux, diacre   – Parole de Dieu ( 160 pages) →     Rencontre avec la Parole de Vie / 978-3-8416-9800-1

Complément

◊ Homélie du diacre Michel Houyoux →  Dieu s’invite… Prends le temps de l’écouter !

Archives

◊  Psaume 14 (15) →   Laissons-nous enseigner par l’attitude de Jésus. (Lc 10, 38-42)

Liens externes

Catéchèse du site « Idées-Caté » → Les amies de Jésus: Marthe et Marie

Catéchèse en famille (parents et enfants) → Jésus nous instruit sur la conduite à tenir dans les relations avec lui.

♥ Catéchèse avec Kt42 → Mieux comprendre le récit de Marthe et Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS