• Accueil
  • > Carême
  • > Jeudi saint : Le Seigneur m’a consacré par l’onction, il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles.

Jeudi saint : Le Seigneur m’a consacré par l’onction, il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles.

Posté par diaconos le 26 mars 2018

Messe Chrismale

La messe chrismale a lieu durant la Semaine Sainte ; elle a lieu le plus souvent le Jeudi Saint au matin. Mais elle peut être transférée à un autre jour, pourvu qu’elle soit proche de Pâques. Durant la messe chrismale, l’évêque bénit les autres huiles saintes et consacre le Saint Chrême. Cette huile servira dès les baptêmes de Paques puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre.

Lecture du livre du prophète Isaïe au chapitre soixante et un

La dernière leçon de Jésus à tous ses disciples est une leçon de service. En lavant les pieds à ceux-ci, Jésus ne s'abaisse pas ; il les élève. Il confère à tous la qualité de "seigneur". Par sa mort, il redonnera à tous les êtres humains leur pleine dignité d'enfants de Dieu, et l'égalité de tous et de toutes devant leur Père des cieux. En nous invitant à faire ce qu'il a fait lui-même, Jésus ne nous invite pas simplement à être disposés à donner notre vie pour lui mais à donner la vie à tous nos frères et soeurs en travaillant pour que la dignité de tous soit reconnue. Dans notre bonne volonté d’être ce soir avec le Christ, restons modestes dans nos promesses et engagements : disons-lui notre désir de le suivre et d’aimer à son exemple. homélie prononcée dans les églises de Morialmé et Oret le 5 avril 2007 170 En

La dernière leçon de Jésus à tous ses disciples est une leçon de service. En lavant les pieds à ceux-ci, Jésus ne s’abaisse pas ; il les élève. Il confère à tous la qualité de « seigneur ». Par sa mort, il redonnera à tous les êtres humains leur pleine dignité d’enfants de Dieu, et l’égalité de tous et de toutes devant leur Père des cieux. En nous invitant à faire ce qu’il a fait lui-même, Jésus ne nous invite pas simplement à être disposés à donner notre vie pour lui mais à donner la vie à tous nos frères et sœurs en travaillant pour que la dignité de tous soit reconnue. Restons modestes dans nos promesses et engagements : disons-lui notre désir de le suivre et d’aimer à son exemple. Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération, proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur, et un jour de vengeance pour notre Dieu, consoler tous ceux qui sont en deuil, ceux qui sont en deuil dans Sion, mettre le diadème sur leur tête au lieu de la cendre, l’huile de joie au lieu du deuil, un habit de fête au lieu d’un esprit abattu.

Vous serez appelés « Prêtres du Seigneur » ; on vous dira « Servants de notre Dieu ». Loyalement, je vous donnerai la récompense, je conclurai avec vous une alliance éternelle. Vos descendants seront connus parmi les nations, et votre postérité, au milieu des peuples. Qui les verra pourra reconnaître la descendance bénie du Seigneur. (Is 61, 1-3a.6a.8b-9)

lwf0003web.gif

 C’est celui que le Seigneur consacra par l’onction qui fut le Sauveur  qui réalisa le magnifique avenir promis à Sion. L’onction est la marque de la communication des dons du Saint-Esprit. Ce fut par cette cérémonie que les prêtres, les rois et quelquefois les prophètes étaient introduits dans leur charge : « Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J’ai mis mon esprit sur lui ; Il annoncera la justice aux nations. » (Is 42, 1)

Ce don se réalisa pour Jésus au moment de son baptême. Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur lui. » (Jn 1, 32) Le nom de Messie vient en hébreu du verbe oindre. Jésus lui-même déclara  être le personnage annoncé dans cet extrait du livre d’Isaïe, quand il dit, après avoir lu le commencement de ce discours dans la synagogue de Nazareth : « Cette parole est accomplie aujourd’hui, et vous l’entendez (Luc 4.16-21).

La bonne nouvelle signifie la même chose que le mot grec évangile ; c’est le terme qui désigne dans le Nouveau Testament la prédication de Jésus. Ce message s’adresse tout spécialement aux débonnaires, ordinairement foulés et malheureux en ce monde  : « 5Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !. » (Mt 5, 5) L’annonce d’une année de bienfait fit allusion à l’institution du jubilé, dans laquelle le prophète Isaïe vit un type de la délivrance messianique

L’année de jubilé, instituée par la loi, revenait tous les cinquante ans (à l’expiration de sept périodes sabbatiques). Les esclaves israélites devaient cette année-là être mis en liberté ; ceux qui avaient dû vendre leurs biens rentraient en possession de leur patrimoine : « Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants: ce sera pour vous le jubilé; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille. La cinquantième année sera pour vous le jubilé: vous ne sèmerez point, vous ne moissonnerez point ce que les champs produiront d’eux-mêmes, et vous ne vendangerez point la vigne non taillée.  » (Lv 25, 10-11)

La vengeance, le châtiment des ennemis de Dieu et de son peuple, fut inséparable du salut des fidèles. La grâce de Dieu envers les siens se manifesta par le jugement du monde qui les opprima : « Dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage, ne craignez point ; Voici votre Dieu, la vengeance viendra, La rétribution de Dieu ; Il viendra lui-même, et vous sauvera. » (Is 35, 4) Le  châtiment fut rapide. 

À cette époque on mettait de la cendre sur sa tête en signe de deuil, et il était d’usage de se couronner dans les fêtes. Avant un banquet, on oignait la tête des invités avec l’huile de joie : « Tu dresses devant moi une table, en la présence de mes ennemis ; tu as oint ma tête d’huile, ma coupe est comble. » (Ps 45, 8)

♥   Compléments

 ♥ Giovedi Santo →  Cena del Signore

◊ L’Eucharistie est le sacrement de l’amour → Jeudi Saint : fête de l’institution de l’Eucharistie

◊ Fête de l’institution de l’Eucharistie →  Jeudi Saint : le grand commandement de la charité

◊ Il Vangelo secondo Giovanni → La lavanda dei piedi (Gv 13, 1-15)

◊ Homélie → L’heure est venue, l’heure de Jésus ! (Jn 13, 1-15)

Lien externe

Marie-Noëlle Thabut nous met en marche vers Pâques,

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS