• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 1 avril 2018

Ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus, lève-toi et marche

Posté par diaconos le 1 avril 2018

Extrait du livre des Actes des Apôtres au chapitre trois

Il y avait un homme boiteux de naissance, qu'on portait et qu'on plaçait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle, pour qu'il demandât l'aumône à ceux qui entraient dans le temple. 3Cet homme, voyant Pierre et Jean qui allaient y entrer, leur demanda l'aumône.…

Il y avait un homme boiteux de naissance, qu’on portait et qu’on plaçait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle, pour qu’il demandât l’aumône à ceux qui entraient dans le temple. Cet homme, voyant Pierre et Jean qui allaient y entrer, leur demanda l’aumône.

En ces jours-là, Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de l’après-midi, à la neuvième heure. On y amenait alors un homme, infirme de naissance, que l’on installait chaque jour à la porte du Temple, appelée la « Belle-Porte », pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient. Voyant Pierre et Jean qui allaient entrer dans le Temple, il leur demanda l’aumône. Alors Pierre, ainsi que Jean, fixa les yeux sur lui, et il dit : « Regarde-nous ! » L’homme les  observait, s’attendant à recevoir quelque chose de leur part.

Pierre déclara : « De l’argent et de l’or, je n’en ai pas ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ le Nazaréen, lève-toi et marche. » Alors, le prenant par la main droite, il le releva et, à l’instant même, ses pieds et ses chevilles s’affermirent. D’un bond, il fut debout et il marchait. Entrant avec eux dans le Temple, il marchait, bondissait, et louait Dieu.

Et tout le peuple le vit marcher et louer Dieu. On le reconnaissait : c’est bien lui qui était assis à la « Belle-Porte » du Temple pour demander l’aumône. Et les gens étaient frappés de stupeur et désorientés devant ce qui lui était arrivé. (Ac 3, 1-10)

Source de l’image sur Kt42 → Actes des apôtres (Acts of the Apostles) 

lwf0003web.gif

Après la résurrection de Jésus, les apôtres continuèrent pendant un certain temps à participer régulièrement à la liturgie du Temple. Ils leur fallut du temps pour comprendre la portée sacerdotale et sacrificielle de la mort de Jésus et du rite du pain et du vin : « Faites ceci en mémoire de moi » Mais dès le début, ils refirent la Cène, comme Jésus leur avait demandé. Il ne comprirent pas rapidement que refaire la Cène remplacerait toutes les liturgies du Temple.

Ce jour là, vers la neuvième heure (15 h00),  Pierre et Jean montèrent au temple, à l’heure de la prière, on apporta un impotent de naissance qu’on mettait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle pour qu’il y mendiât. Il demanda l’aumône aux apôtres. Après avoir raconté la Pentecôte, ses premiers effets et l’état de l’Église naissante, Luc nota cette guérison importante en elle-même et sur tout à cause du second discours de Pierre, dont elle fut l’occasion.

Sans répondre directement à la demande de cet homme, Pierre et Jean le considérèrent avec compassion. Pierre, pour attirer son attention, entra en rapport avec lui et s’assura qu’il y eut en lui quelque réceptivité, lui dit : « Regarde-nous. » (Ac 3,4) Le mendiant espérait recevoir quelques pièces, mais il n’en reçut aucune.

Pierre lui déclara qu’il lui donnera quelque chose au nom de Jésus : « Au nom de Jésus Christ le Nazaréen, lève-toi et marche. » (Ac 3, 6b) La guérison de cet homme, par Pierre et Jean, montre comment avec la résurrection et la Pentecôte, les temps nouveaux ont commencés. Avant cet évènement, les infirmes, considérés comme impurs par la Loi juive, étaient exlus du service du Temple.

Le prophète Samuel donna une explication de l’extension de cette loi ; ce jour-là, David avait dit: « Celui qui vaincra les Jébusiens devra utiliser le puits d’eau. pour atteindre ceux qui sont boiteux et aveugles, qui sont les ennemis de David. » C’est pourquoi ils disent :  » Les aveugles et boiteux n’entreront pas dans le palais.  » (2 S 5,8)

Par la suite, il n’y eut plus d’impurs, ni d’exclus. Au nom de Jésus-Christ, lève-toi et marche ! C’est ce que l’Église nous rappelle régulièrement. L’Église, à la suite du Christ, veut des hommes capables de prendre leur destin en main. Appuie-toi sur la force de la résurrection pour te remettre debout chaque fois qu’une épreuve t’anéantit.

Compléments

◊Rencontre avec le Christ ressuscité →    L’apparition de Jésus aux disciples d’Emmaüs (Lc 24, 13-35)

◊ Obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes →Nous sommes les témoins de tout cela avec l’Esprit Saint – (Ac 5, 27-41)

Liens externes

Du site « Idées-Caté → Jésus rencontre deux disciples sur la route d’Emmaüs

◊ Marche dans la Bible → Actes 3, 1-10 – Pierre guérit un impotent

♥ Pierre guérit un paralytique et est arrêté

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, fêtes religieuses, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS