• Accueil
  • > Religion
  • > Ils choisirent sept hommes remplis d’Esprit Saint (Ac 6, 1-7)

Ils choisirent sept hommes remplis d’Esprit Saint (Ac 6, 1-7)

Posté par diaconos le 14 avril 2018

Extrait du livre des Actes des Apôtres au chapitre six

Michel Houyoux enseigna la biologie, la chimie et la physique dans différents établissements en Belgique et à l"étranger. Il a été ordonné diacre permanent en l'an 2003.

Michel Houyoux enseigna la biologie, la chimie et la physique dans différents établissements en Belgique et à l’étranger. Il a été ordonné diacre permanent en 2003 par monseigneur André-Mutien Léonard, évêque de Namur.

En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples
et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables.

Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge. En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. » Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche.

On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains. La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi.

lwf0003web.gif

Leurs veuves se trouvant négligées dans la distribution quotidienne, ils élevèrent des plaintes contre les chrétiens originaires de Palestine. Ce furent les jours des premières persécutions, des grandes délivrances et des grands progrès de l’Église. Alors se manifesta pourtant en son sein un défaut d’organisation auquel il fallut remédier en créant une charge nouvelle qui fut confiée à sept frères.

L’institution qui nous est racontée dans ce chapitre fut considérée par Irénée et Cyprien déjà comme étant celle du diaconat, que nous trouvons plus tard dans toutes les Églises : « Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippes, aux évêques et aux diacres » (Ph 1, 1)

Leur activité ne demeura pas limitée aux besoins d’ordre matériel auxquels ils furent préposés. Étienne et Philippe, les seuls dont l’histoire nous soit racontée furent de hardis évangélistes qui travaillèrent avec succès à la propagation du christianisme. Plus tard, d’autres Églises, pressées par les mêmes besoins sentirent la nécessité de décharger les ministres de la Parole du soin des intérêts matériels, nommèrent des frères auxquels ceux-ci furent confiés et qui reçurent le nom de diacres.

Ainsi le diaconat prit spontanément naissance en divers lieux et devint bientôt une institution régulière de l’Église universelle. Deux classes d’Israélites convertis à l’Évangile composèrent l’Église de Jérusalem : ceux que Luc appela  les Hébreux, c’étaient des Juifs nés et élevés en Palestine et parlant la langue hébraïque ou araméenne, et les Hellénistes, également juifs, mais nés en diverses contrées étrangères, ou y ayant résidé, et qui avaient adopté la langue grecque ou hellénique.

Ce fut du milieu d’eux que s’élevèrent des plaintes sur ce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution journalière des secours aux pauvres. La manière dont ce premier acte public de l’Église s’accomplit fut très importante : les apôtres, en proposant l’élection de sept frères ils indiquèrent les qualités qu’ils durent avoir pour pouvoir être choisis, puis ils établirent les élus par l’imposition des mains.

Mais c’est l’Église entière qui les choisit. Ce double principe de l’autorité apostolique et de l’organisation démocratique de l’Église se retrouve dans tout le livre des Actes. L’Église se gouverne elle-même, sous la direction des serviteurs de la parole. La prière et le service de la parole, ce sont là les deux grandes œuvres du ministère apostolique.

Le titre de diacre est resté dans l’Église pour désigner une charge permanente : « Les diacres aussi doivent être honnêtes, éloignés de la duplicité, des excès du vin, d’un gain sordide, conservant le mystère de la foi dans une conscience pure.  Qu’on les éprouve d’abord, et qu’ils exercent ensuite leur ministère, s’ils sont sans reproche. 11 Les femmes, de même, doivent être honnêtes, non médisantes, sobres, fidèles en toutes choses. Les diacres doivent être maris d’une seule femme, et diriger bien leurs enfants et leurs propres maisons; car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s’acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus-Christ. » (1 Th 3, 8-10)

 Et la proposition plut à toute l’assemblée ; et ils élurent Étienne, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, prosélyte d’Antioche. Les apôtres, après avoir prié, leur imposèrent les mains. L’imposition des mains fut, de tout temps, le symbole et le moyen de la communication de l’Esprit et de la bénédiction divine, nécessaire à l’accomplissement d’une charge dans 1′Église.

L’Église inventa ce ministère nouveau, parce que le besoin s’en fit sentir : la fraternité devint ainsi mieux organisée et chacun trouva sa place, dans le respect des diversités. Quand aux apôtres, à travers cet incident, ils redécouvrirent leur rôle essentiel : être en contact avec Dieu par la prière régulière, écouter sa Parole et être en contact avec les gens par l’évangélisation.

Compléments

◊   Institution des sept premiers diacres → À l’origine du diaconat : l’acte fondateur (Ac 6, 1-7)

◊ Le premier martyr, témoins du Christ → La mort du diacre Étienne (Ac 7, 55-60)

◊ Les diacres permanents → Envoyés pour servir

 Conseils pour trouver rapidement un sujet sur mon blog (1380 articles à votre disposition ! ) → Mode d’emploi, c’est ici !

Liens externes

♥ Premiers repères →  Parcours pour devenir diacre – Diaconat permanent

Comment devient-on diacre permanent ? → Diacres du diocèse d’Évry

Comment devenir diacre permanent?

Image de prévisualisation YouTube

Une Réponse à “Ils choisirent sept hommes remplis d’Esprit Saint (Ac 6, 1-7)”

  1. similar web-site dit :

    Thanks for the sensible critique. Me and my neighbor were just preparing to do some research on this. We got a grab a book from our area library but I think I learned more from this post. I’m very glad to see such great info being shared freely out there.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS