• Accueil
  • > Religion
  • > Ils ne pouvaient résister à la sagesse et à l’Esprit qui faisaient parler Étienne

Ils ne pouvaient résister à la sagesse et à l’Esprit qui faisaient parler Étienne

Posté par diaconos le 15 avril 2018

Extrait du livre des Actes des Apôtres au chapitre six

Le récit de son élection, de sa prédication et de son martyre, fait par saint Luc, dans les Actes des Apôtres, lui attribue cinq plénitudes. Il était plein de foi, parce qu'il croyait fermement tous les mystères et qu'il avait une grâce spéciale pour les expliquer. Il était plein de sagesse, et nul ne pouvait résister aux paroles qui sortaient de sa bouche. Il était plein de grâce, montrant dans tous ses actes une ferveur toute céleste et un parfait amour de DIEU. Il était plein de force, comme son martyre en fut la preuve éloquente. Enfin il était plein du SAINT-ESPRIT, qu'il avait reçu au cénacle ou par l'imposition des mains des Apôtres.

Le récit de son élection, de sa prédication et de son martyre, fait par saint Luc, dans les Actes des Apôtres, lui attribue cinq plénitudes. Il était plein de foi, parce qu’il croyait fermement tous les mystères et qu’il avait une grâce spéciale pour les expliquer. Il était plein de sagesse, et nul ne pouvait résister aux paroles qui sortaient de sa bouche. Il était plein de grâce, montrant dans tous ses actes une ferveur toute céleste et un parfait amour de DIEU. Il était plein de force, comme son martyre en fut la preuve éloquente. Enfin il était plein du SAINT-ESPRIT, qu’il avait reçu au cénacle ou par l’imposition des mains des Apôtres.

En ces jours-là, Étienne, rempli de la grâce et de la puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants. Intervinrent alors certaines gens de la synagogue dite des Affranchis, ainsi que des Cyrénéens et des Alexandrins, et aussi des gens  originaires de Cilicie et de la province d’Asie.

Ils se mirent à discuter avec Étienne, mais sans pouvoir résister à la sagesse et à l’Esprit qui le faisaient parler. Alors ils soudoyèrent des hommes pour qu’ils disent : « Nous l’avons entendu prononcer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. » Ils ameutèrent le peuple, les anciens et les scribes, et, s’étant saisis d’Étienne à l’improviste, ils l’amenèrent devant le Conseil suprême.

Ils produisirent de faux témoins, qui disaient : « Cet individu ne cesse de proférer des paroles contre le Lieu saint et contre la Loi. Nous l’avons entendu affirmer que ce Jésus, le Nazaréen, détruirait le Lieu saint et changerait les coutumes que Moïse nous a transmises. » Tous ceux qui siégeaient au Conseil suprême avaient les yeux fixés sur Étienne, et ils virent que son visage était comme celui d’un ange. (Ac 6, 8-15)

lwf0003web.gif

Étienne, rempli de la force d’en haut, fit des miracles dans le peuple. Les membres de diverses synagogues hellénistes engagèrent des discussions avec lui, mais furent vaincus par sa sagesse et par l’Esprit qui inspira ses paroles. Il y eut à Jérusalem jusqu’à quatre cent quatre-vingt synagogues, où les Juifs s’assemblaient pour la lecture de l’Écriture et la prière. Toutes celles qui sont nommées ici se composaient d’Israélites ayant vécu à l’étranger, d’où ils avaient rapporté, avec la langue grecque, des opinions philosophiques qui devaient les disposer à contrecarrer la doctrine nouvelle professée par Étienne.

Rapprochés par une affinité de culture et de tendances, ils se groupèrent pour former des synagogues, selon leurs nationalités. Ainsi celle des affranchis rassembla des Juifs anciennement emmenés à Rome comme prisonniers de guerre, puis libérés, celle des Cyrénéens rassembla des juifs qui avaient habité Cyrène, capitale de la Libye, ou, selon l’historien Flavius Josèphe (Antiq. XIV, 7, 2), les Juifs formaient le quart de la population et celle des Alexandrins groupa des juifs issus d’une colonie juive à Alexandrie en Égypte. Ceux-ci furent particulièrement disposés à entrer en lutte contre Étienne.

Parmi les Juifs originaires de Cilicie se trouva Saul de Tarse ; il fut présent au supplice d’Étienne. L’Esprit de Dieu fut la source de la sagesse à laquelle les adversaires d’Étienne ne purent résister.  Ceux qui fréquentèrent la synagogue des Alexandrins payèrent des hommes qui dirent : « Nous l’avons entendu proférer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. » (Ac 6, 11)

Ces adversaires ne pouvant résister à Étienne eurent recours, comme toujours, aux fausses accusations et même à la violence. (Ac 6, 12) Jusqu’ici le peuple avait été favorable aux chrétiens, la persécution n’avait été suscitée que par les sadducéens qui haïssaient la doctrine de la résurrection.

La suite du texte, nous révèle que les anciens et les scribes, qui appartenaient pour la plupart au parti des pharisiens, se laissèrent aussi influencer. Il se produisit une émeute, dont les adversaires d’Étienne profitèrent pour l’entraîner devant le sanhédrin, qui était réuni ; et c’est là que se décida le sort d’Étienne.

Les faux témoins reproduisirent exactement les moyens mis en œuvre contre Jésus lui-même : « Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir. » (Mt 26,59) Leur faux témoignage ne furent pas absolument mensonger, mais consista à rapporter des paroles d’Étienne en les détournant de leur sens.

En paraissant devant la haute assemblée du sanhédrin, Étienne fut tellement pénétré de l’esprit de Dieu, qu’au moment de prendre la parole pour la défense de la vérité, son visage en resplendit d’une joie sainte et céleste. Luc compara son visage à celui d’un ange (Ac 6, 15). Et tous les membres du sanhédrin le virent ainsi.

Compléments

◊  Premier diacre →  Saint Étienne, premier martyr

◊ La mort du diacre Étienne, le premier martyr témoin du Christ →  La mort du diacre Étienne (Ac 7, 55-60)

◊ Parmi les premiers  chrétiens, nous retenons le témoignage de foi d’Étienne → L’échec des justes est source de salut. (Ac 7, 8-60)

Liens externes

◊ Arrestation du diacre Étienne → LES ACTES DES APOTRES : arrestation d’Étienne

◊ Cette apostrophe du diacre Étienne suscita une violente réaction de la part des juifs → Le retour des religions, péril ou espoir ?

♥ Saint Étienne, le premier martyr (+35)

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS