Homme et femme,Dieu les créa

Posté par diaconos le 28 septembre 2018

Honore ton père et ta mère afin d’avoir longue vie sur la terre que le Seigneur Dieu te donne. Ce commandement de Dieu indique l(ordre de la charité. Il est l’un des fondements de la doctrine sociale de l’Église. Il s’adresse expressément aux enfants dans leurs relations avec leur père et leur mère et par extension envers tous ceux et toutes celles qui travaillent à notre éducation, pour notre bien. Il implique les devoirs de toutes ces personnes exerçant une autorité sur autrui.

Honore ton père et ta mère afin d’avoir longue vie sur la terre que le Seigneur Dieu te donne. Ce commandement de Dieu indique l’ordre de la charité. Il est l’un des fondements de la doctrine sociale de l’Église. Il s’adresse expressément aux enfants dans leurs relations avec leur père et leur mère et par extension envers tous ceux et toutes celles qui travaillent à notre éducation, pour notre bien. Il implique les devoirs de toutes ces personnes exerçant une autorité sur autrui.

Dieu est amour, il vit lui-même un mystère de communion et d’amour. La sexualité concerne l’aptitude à nouer des liens de communion avec autrui. La reconnaissance et l’acceptation de son identité sexuelle  sont pour des personnes source de souffrances, car il arrive que la détresse occasionnée par la réalisation d’être autre que ce que l’individu, sa famille et la société avaient prévu amène la personne à consulter un professionnel de la santé. Les pratiques actuelles en cette matière proscrivent toute thérapie de réorientation et encouragent plutôt le professionnel à aider l’individu dans son acceptation de sa minorité sexuelle.

Différence et complémentarité sont orientés vers l’épanouissement conjugal et familial. Créé par Dieu, l’homme et la femme ont reçu la mème dignité personnelle. Homme et femme sont l’image de la puissance et de la tendresse de Dieu. Jésus est venu restaurer la création dans la pureté de ses origines. Le  sixième commandement dit : « Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cœur, l’adultère avec elle. »  (Mt 5, 27-28). La tradition de l’Église a entendu le sixième commandement comme englobant l’ensemble der la sexualité humaine.

La chasteté est l’intégration réussie de la sexualité d’où il y a unité intérieure de la personne dans son être corporel et spirituel. Toute personne chaste conserve l’entièreté des forces de vie et d’amour. Dans la chasteté, la maîtrise de soi permet de contrôler ses passions et d’obtenir la paix intérieure. Si la personne se laisse dominer par ses passions, elle deviendra vite malheureuse. La chasteté n’est jamais acquise et requière donc un effort durant toute la vie.

La tempérance vise à imprégner de raison les passions. La chasteté est une vertu morale. Elle conduit la personne à être témoin de la tendresse de Dieu. Elle s’épanouit dans l’amitié qui conduit à la communion spirituelle et est promesse d’immortalité. Tous, nous y sommes appelés. Les personnes mariées vivront la chasteté conjugale. Les autres vivront la chasteté dans l’ascétisme.

Parmi les offenses à la chasteté, citons : la luxure, la masturbation, la fornication, la pornographie, la prostitution et le viol. Les actes d’homosexualité sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Et dans ces situations, il n’existe pas de complémentarité affective et sexuelle véritable. Pour la plupart, il s’agit d’une épreuve. Ils n’ont pas choisi  leur condition. Veillons à les accueillir avec respect, compassion et délicatesse.

Dans le mariage, l’intimité des époux est un signe et un gage de communion spirituelle. L’amour conjugal des époux se place sous la double exigence de la fidélité et de la fécondité.  La fidélité conjugale consiste à maintenir l’alliance indissoluble et la parole donnée. Dieu, quant à Lui, il est fidèle. « Ce que Dieu a uni, l’homme ne peut pas le séparer.  » (Mc 10, 9) L’enfant est le fruit et l’accomplissement de ce don mutuel qu’est l’amour. Il n’est pas un dû, mais un don. Les offenses à la dignité du mariage sont l’adultère, le divorce, la polygamie, l’inceste et l’union libre. La séparation des « poux avec maintien du lien matrimonial peut être légitime en certains cas prévu par le droit canonique.

Compléments

◊ Les offenses à la dignité du mariage → Le péché d’adultère

◊ Mariage : Homme et sa femme ne font  plus qu’un → Est-il permis de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ?

Liens externes

◊ Le plan de Dieu pour le mariage et la famille → La famille chrétienne

Comment prier pour sauver mon couple?

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS