• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 7 novembre 2018

Maria Katharina Kasper (1820-1898)

Posté par diaconos le 7 novembre 2018

Maria Katharina Kasper nait le 26 mai 1820 à Dernbach, en Allemagne. La solide jeune fille, au tempérament extraverti, passe son adolescence à travailler dans des champs, notamment en cassant des pierres pour la construction de routes. C’est dans ce contexte rude qu’elle a l’intuition de fonder un Institut de sœurs au service des classes sociales les plus humbles. Ainsi, en 1848 ouvre la maison des «Pauvres servantes de Jésus Christ», où sont accueillis les pauvres des alentours. La Congrégation s’étend rapidement, jusqu’à franchir les frontières allemandes

Maria Katharina Kasper naquit le 26 mai 1820 à Dernbach, en Allemagne. La solide jeune fille, au tempérament extraverti, passa son adolescence à travailler dans des champs, notamment en cassant des pierres pour la construction de routes. C’est dans ce contexte rude qu’elle eut l’intuition de fonder un Institut de sœurs au service des classes sociales les plus humbles. En 1848, elle ouvrit la maison des « Pauvres servantes de Jésus Christ », où furent accueillis les pauvres des alentours. La Congrégation s’étendit rapidement, jusqu’à franchir les frontières allemandes

Katharina Kasper naquit dans une modeste famille d’agriculteurs. Elle fréquenta rarement l’école et dut travailler aux champs pour aider sa famille. Sa jeunesse fut remplie de nombreuses privations, qu’elle parvint à surmonter grâce à sa foi, qu’on lui inculqua depuis son enfance. En 1842, son père puis son frère moururent et laissèrent le reste de la famille avec d’importantes difficultés financières, au point qu’ils durent vendre la maison pour rembourser les dettes et avoir encore quelques ressources.

Katharina dut remettre à plus tard son désir de devenir religieuse, car elle dut encore travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. Après la mort de sa mère, Katharina et quelques compagnes s’établirent dans une maison modeste où elles vécurent en communauté, partageant leur quotidien entre le travail, la prière et les œuvres de charité. À partir de cette  association fut créée la congrégation des Pauvres servantes de Jésus-Christ.

Source de l’image → Das Leben der heiligen Maria Katharina

 Mettre ses forces au service de ceux qui en manquent

Malgré de nombreuses difficultés, la congrégation se développa. Maria Katherina Kasper fit l’expérience d’une grande pauvreté, à cœur de soulager les misères de son époque, de venir en aide aux plus pauvres, aux personnes qui étaient sans ressources, aux malades qui ne purent se soigner et aux orphelins. Dans le même temps, elle et ses religieuses travaillèrent à soulager les misères morales de ces personnes et à leur enseigner les bases de la vie chrétienne. Un asile, un orphelinat et une école furent créés.

Elle fut réélue cinq fois consécutivement pour être la supérieure générale de la congrégation, charge qu’elle exerça jusqu’à sa mort. Sous son impulsion, la congrégation s’étendit n Hollande, au Royaume-uni, et aux États-unis où les Pauvres Servantes de Jésus-Christ furent très présentes dans les milieux défavorisés.

Elles sont aujourd’hui plus de trois mille répandues en Europe, en Amérique, en Afrique et en Inde. Le succès de la congrégation s’explique principalement par le travail réalisé par Mère Kasper, et par son attachement à une bonne formation pour ses religieuses. Elle vécut pauvrement et discrètement dans la maison mère de Dernbach (en Rhénanie-Palatinat, dans l’ouest de l’Allemagne).  Victime d’un infarctus, Maria Katharina Kasper s’éteignit le deux février 1898. Elle fut proclamée bienheureuse par Paul VI le seize avril 1978.

Le six mars 2018, le pape François signa le décret de canonisation suite à la reconnaissance d’un second miracle qui aurait été obtenu par son intercession, indispensable pour être proclamée sainte. La cérémonie se déroula le quatorze octobre 2018, célébrée au Vatican, durant le synode des jeunes, par le pape François.

Complément

◊  Canonisé par le Pape François le 14 octobre 2018 : cliquez ici pour lire → Vicenzo Romano (1751-1831)

Lien externe

Das Leben der heiligen Maria Katharina Kasper

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Enseignement, fêtes religieuses, Histoire, L'Église, Page jeunesse, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS