• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 25 novembre 2018

Le Christ, roi de l’Univers

Posté par diaconos le 25 novembre 2018

Envoyé sur ma page Facebook par le Père Marie Landry Bivina

 Le Christ est Roi de miséricorde : mis au défit de se sauver lui-même et les autres avec lui, Jésus crucifié prend avec lui le brigand sur le chemin de la Résurrection. Ce condamné professe « In extremis » la foi qui le sauve : il reconnaît que Jésus inaugure à ce moment –là un Royaume où il invite les pécheurs. Il a tout compris cet homme, disciple de la toute dernière heure.

Le Christ est Roi de miséricorde : mis au défit de se sauver lui-même et les autres avec lui, Jésus crucifié prend avec lui le brigand sur le chemin de la Résurrection. Ce condamné professe « In extremis » la foi qui le sauve : il reconnaît que Jésus inaugure à ce moment –là un Royaume où il invite les pécheurs. Il a tout compris cet homme, disciple de la toute dernière heure.

Alors Pilate rentra dans son palais, appela Jésus et lui dit: « Es-tu le roi des Juifs ? ». Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien parce que d’autres te l’ont dit ? » Pilate répondit : « Est-ce que je suis Juif, moi ? Ta nation et les chefs des prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? ». Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde; si ma royauté venait de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d’ici » . Pilate lui dit : « Alors, tu es roi? ». Jésus répondit : « C’est toi qui dis que je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. Je suis roi. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. »  (Jn 18,33-37)

ENSEIGNEMENT

Aujourd’hui, on nous présente Jésus comme Roi de l’univers. J’ai toujours été frappé par l’accent que la Bible met sur le mot “Roi” quand ce mot s’applique à Jésus ‘Yahvé est roi, il est revêtu de majesté  » nous chantons dans le Psaume 93. Nous avons entendu de la bouche de Jésus lui-même « «Je suis roi » (Jn 18,37). « Béni soit celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur » (Lc 19,38), disaient les gens quand Il entra à Jérusalem.Effectivement, quand le mot “Roi” s’applique à Dieu et à Jésus, elle n’a pas la même connotation que la monarchie politique telle que nous la connaissons. Mais, par contre, c’est vrai qu’il existe un certain parallèle entre le langage populaire et celui de la bible quant au mot “Roi”. Par exemple, quand une mère s’occupe de son bébé de quelques mois et lui dit “Tu es le roi de la maison”. Qu’est-ce qu’elle veut dire ? Quelque chose de très simple : que pour elle ce petit occupe la première place, qu’il est tout pour elle. Quand les jeunes disent qu’un tel est le roi du rock, ils veulent dire qu’il n’y a personne qui lui ressemble, c’est pareil quand on parle du roi du basket. Si vous rentrez dans la chambre d’un adolescent vous verrez un mur couvert de tous ses “rois”. Je crois que ces expressions populaires ressemblent beaucoup plus à ce que nous voulons dire quand nous acclamons Dieu comme notre Roi et nous aident à comprendre ce que Jésus affirme sur sa royauté : « Mon royaume ne vient pas de ce monde » (Jn 18,36).Pour les chrétiens notre Roi est le Seigneur, c’est à dire, le centre vers lequel se dirige le sens le plus profond de notre vie. Quand dans le Notre Père nous demandons que ton règne vienne, nous exprimons le désir que grandisse le nombre de personnes qui rencontrent Dieu, la source de bonheur et qu’ils s’efforcent de suivre la voie qu’Il nous a montrée, la voie des Béatitudes. Demandons-le de tout cœur, car «quel que soit l’endroit où se trouve Jésus, se trouve notre vie et notre royaume» (Saint Ambroise).

Contact → Père Marie Landry Bivina

Résultat de recherche d'images pour "bouquet de fleurs"Merci au Père Marie Landry Bivina pour son envoi

Avec mes salutations amicales et fraternelles

croix diaconaleMichel Houyoux. diacre permanent

Compléments

◊ Il est venu parmi nous pour nous sauver : cliquez ici → Fête du Christ, Roi de l’univers (Solennité)

◊ Le Seigneur est le bon berger de l’humanité : cliquez ici →  Le Christ embrasse et sauve tout l’Univers.

◊ Cliquez ici pour lire l’article  → Le Christ, Roi de l’Univers (Solennité)-Nous serons tous jugés sur le même critère !

Liens externes

◊ Liturgie : cliquez ici pour lire l’article → La fête du Christ roi de l’univers comme célébration du .mystère pascal

Solennité du Christ-Roi de l´Univers

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Publié dans Religion | Pas de Commentaire »

Une grande souffrance s’approche pour le monde…

Posté par diaconos le 25 novembre 2018

Message envoyé sur ma page Facebook par Emmanuel Le Rien

 Le Seigneur connaît le chemin des justes, mais le chemin des méchants se perdra.

Le Seigneur connaît le chemin des justes, mais le chemin des méchants se perdra.

Combien JE vous aime, combien JE vous aime, MON Peuple ! Message de Notre Seigneur Jésus-Christ à sa Fille Bien-Aimée Luz de Maria, Après la Manifestation. (Californie, E.S, Le 3 Novembre 2018)

Une grande souffrance s’approche pour le monde, plus grande que ce que vous connaissez Mon Peuple bien-aimé.

REGARDEZ-MOI ICI COMME UN MENDIANT D’AMOUR FACE À CHACUN DE VOUS

Combien Je vous aime, combien Je vous aime, Mon Peuple ! Même en Me voyant vous Me négligez, combien désirent taire Mes Paroles ! Même si vous faites taire Mes instruments, Je Me manifesterai à Mon Peuple à Ma Manière parce que Je vous aime et J’ai besoin que Mes enfants soient conscients de l’urgence de Mon Appel, de la nécessité que vous avez en cet instant de fusionner avec Notre Sacrosainte Trinité dans l’Amour.

Combien continuent à s’arracher les vêtements en apparence, en ignorant Mes Appels !, et qui, face au moindre obstacle cessent de croire et perdent la foi en Notre Trinité.

QU’EST-CE QU’IL EST VOLATIL CET AMOUR HUMAIN QUI EN L’ESPACE D’UN SOUFFLE M’AIME PUIS EN L’ESPACE D’UN AUTRE CESSE DE M’AIMER  !

EN TANT QUE PÈRE J’AI BESOIN DE VOUS, MAIS VOUS EN TANT QU’ENFANTS VOUS ME NÉCESSITEZ DAVANTAGE. IL EST URGENT, MON PEUPLE, QUE VOUS REPRENIEZ LE CHEMIN SÉRIEUSEMENT, car ceux qui continuent à vaguer d’un côté à l’autre, ne pensent pas qu’il leur sera plus difficile de surmonter toutes les épreuves auxquelles ils seront soumis.

Comment pouvez-vous vivre en vous appelant frères si en cet instant des milliers et des milliers d’enfants meurent de faim dans le monde ? Et vous, vous les laissez passer inaperçus. Combien de millions d’enfants innocents sont avortés par mépris du Don de la vie de ceux qui les portent en leur ventre ! Et ceci est ce qui mène au chaos de l’Humanité : le mépris du plus grand Don que Mon Père a donné à l’homme.

Mon Peuple bien-aimé, une grande souffrance s’approche pour le monde, plus grande que ce que vous connaissez, plus grande que ce que vous avez été amené à vivre, la souffrance qui arrivera jusqu’aux entrailles de la créature humaine et ceci par désobéissance, pour s’être livré au mal.

Vous ne comprenez pas que le démon prend possession de Mon Peuple et se soulève contre Mon Peuple parce que vous lui donnez Ma Place.

Certains sont si inconscients que même lorsqu’ils voient les grandes erreurs qu’ils ont commises, les grandes hérésies et profanations qui se commettent à Mon Encontre et contre tout ce qui peut signifier Ma Présence, Mon Amour, Mon Appel, certains sont si inconscients qu’ils voient tout comme si cela était normal.

OÙ SE TROUVE VOTRE CONSCIENCE COMME PEUPLE QUAND VOUS SOURIEZ FACE À UN SPECTACLE DÉCADENT ET IMMORAL,  JUSQUE DANS CERTAINS DE MES TEMPLES ?

Comme Peuple à Moi, vous ne devriez pas vous faire présents pendant ces profanations. Aujourd’hui il y a tellement d’âmes qui ne répondent pas à Mes Appels et continuent dans les machinations de Satan et Moi, comme un fou d’Amour pour Mon Peuple, Je vous appelle une fois et une autre pour que vous preniez conscience du poids de ces actes et autres actes sacrilèges qui se commettent dans Mon Église, Elle qui dit qu’Elle M’aime. C’est le poids de tant de folie qui vous fait couler, Mon Peuple.

COMBIEN SE MOQUENT FACE AUX APPELS DE MA MÈRE ET FACE À CES MANIFESTATIONS

Mon Peuple bien-aimé, vous devez prier à temps et contretemps, mais vous devez aussi transformer la prière en une constante évangélisation avec le témoignage de l’Amour. Je ne désire pas que Mon Peuple feigne de s’aimer les uns pour les autres, Je ne désire pas que Mon Peuple soit hypocrite, qu’il dise M’aimer face aux autres quand il n’est pas certain.

Certains regarderont Mes Manifestations de loin en pensant que c’est uniquement à l’endroit où Je Me manifeste qu’il y aura de la souffrance. Comprenez que les grands monstres volcaniques en sommeil, s’éveilleront, comprenez que de grands tremblements de terre arriveront à un endroit et à un autre.

IL EST NÉCESSAIRE QUE L’HOMME ASPIRE À ÊTRE SPIRITUEL, QU’IL DÉSIRE ÊTRE SPIRITUEL PAR LUI-MÊME ET EN TOUTE CONSCIENCE, CAR CE N’EST PAS UNIQUEMENT EN ÉTANT RELIGIEUX QUE L’ON PARVIENT À MOI,

MAIS JE SUIS FACE À MON PEUPLE ET JE DÉSIRE QUE VOUS SOYEZ SPIRITUELS POUR QU’AINSI VOUS RÉUSSISSIEZ À TRAVERSER L’ÉPREUVE ET À EN SORTIR FACILEMENT PAR LA MAIN DE MA MÈRE, OUI, PAR LA MAIN DE MA MÈRE,

DE LA FEMME AYANT LE SOLEIL POUR MANTEAU, DE LA PLEINE DE GRÂCE, DE LA PORTE DU CIEL, ET PAR MA MAIN.

Combien de douleurs Mon Peuple est-il en train de vivre et combien se généralisent sur toute l’Humanité ! La Nature vous sévira avec force.

JE SUIS ICI, FACE À VOUS, PRÉSENT EN CHACUN DE VOUS, NE ME CHERCHEZ PAS DEHORS, J’AI BESOIN, OUI, J’AI BESOIN QUE VOUS APPRENIEZ À ME CHERCHER À L’INTÉRIEUR.

Je vous ai prévenu que de grands signes apparaîtront dans la Voûte Céleste et c’est ce qui arrive, certains parmi vous les ont vécus d’autres devront attendre.

Mes bien-aimés, la nature frappera constamment l’homme, mais vous serez aussi témoins de spectacles jamais vus auparavant par l’homme pour que vous preniez conscience que Je suis avec vous et que rien n’est impossible à Notre Trinité. Prêtez attention, Mes enfants, prêtez attention, car le comportement de certains grands leaders de la Terre apporte le chaos, la souffrance et la destruction, apportent le chaos à l’Humanité.

VOUS, RESTEZ ATTACHÉS À L’ÉVANGILE… VOUS SOYEZ VRAIS, EN VOUS ATTACHANT À L’ÉVANGILE, EN LE VIVANT EN ESPRIT ET EN VÉRITÉ ET EN ME REGARDANT ICI, COMME MENDIANT D’AMOUR FACE À CHACUN DE VOUS.

Je vous aime, Je vous bénis. Votre Jésus.

JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ. JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ

Merci à Emmanuel Le Rien pour son envoi

Résultat de recherche d'images pour "Bouquet de fleurs"Avec mes salutations amicales et fraternelles

croix diaconaleMichel Houyoux. diacre permanent

Complément

◊ Les deux chemins : cliquez ici pour lire et télécharger entrer → Ne suit pas le chemin des pécheurs, il te perdra (Ps 1)

Liens externes

◊ Qui est Luz Maria de Bonilla ? : cliquez ici pour lire →  Dieu et moi le nul sans Lui

FIN DES TEMPS MESSAGE DE JÉSUS À LUZ DE MARIA DE BOBILLA

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Accueil sur mon blog, Religion | Pas de Commentaire »

Le règne de Dieu est au milieu de nous.

Posté par diaconos le 25 novembre 2018

Jésus ne pouvait être plus précis. Lorsqu'on lui demande à quels signes l'avènement du Royaume de Dieu sera reconnaissable, il répond qu'il se loge au plus intime de chacun. Tel est le sens de la préposition grecque "εντος", qui désigne non seulement l'intérieur mais l'intimité la plus profonde de l'être.

Jésus ne pouvait être plus précis. Lorsqu’on lui demanda à quels signes l’avènement du Royaume de Dieu sera reconnaissable, il répondit qu’il se loge au plus intime de chacun. Tel est le sens de la préposition grecque « εντος », qui désigne non seulement l’intérieur mais l’intimité la plus profonde de l’être.

 Message envoyé sur ma page Facebook par le Père Marie Landry Bivina

Comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il leur répondit: « Le règne de Dieu ne vient pas d’une manière visible. On ne dira pas : ‘Le voilà, il est ici !’, ou bien : ‘Il est là !’. En effet, voilà que le règne de Dieu est au milieu de vous ».

Et il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : ‘Le voilà, il est ici ! il est là !’. N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son Jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. Voilà que le règne de Dieu est au milieu de vous » (Lc 17,20-25)

ENSEIGNEMENT

Aujourd’hui, les pharisiens demandent à Jésus une chose qui a toujours suscité l’intérêt, la curiosité et la peur… : Quand viendra le Royaume de Dieu ? Quand arrivera le jour définitif, la fin du monde, le retour du Christ pour juger les vivants et les morts lors du jugement dernier ?

Jésus leur répond que cela est imprévisible. La seule chose dont nous soyons sûrs est qu’il viendra subitement, sans prévenir : il sera comme l’éclair qui jaillit (Lc 17,24), un événement soudain et, en même temps, plein de lumière et de gloire. Quant aux circonstances, la seconde venue de Jésus demeure enveloppée de mystère. Mais Jésus nous fournit une piste authentique et sûre: dès à présent, « Le règne de Dieu est au milieu de vous (Lc 17,21),  ou bien à l’intérieur de vous ».

Le grand événement du dernier jour sera un fait universel, mais il advient aussi dans le petit microcosme de chaque jour. C’est là que l’on doit aller à la recherche du Royaume. C’est dans notre intérieur que se trouve le Ciel, où nous devons rencontrer Jésus.

Ce Royaume, qui commencera à l’improviste, hors de nous, peut commencer dès maintenant en nous. Le dernier jour prend dès à présent forme à l’intérieur de chacun de nous. Si nous voulons entrer dans le Royaume le jour final, nous devons laisser entrer maintenant le Royaume à l’intérieur de nous. Si nous voulons qu’à cet instant définitif Jésus soit notre juge miséricordieux, laissons-Le être maintenant notre ami et notre hôte intérieur.

Saint Bernard, dans un sermon de l’Avent, parle de trois venues de Jésus. La première, quand Il s’est fait homme; la dernière, quand Il viendra comme juge. Mais il y a une venue intermédiaire, qui a lieu dans le cœur de chacun. C’est là que se réalisent, au niveau personnel et de l’expérience, la première et la dernière venues. La sentence que Jésus prononcera au jour du Jugement sera celle qui résonne maintenant dans notre cœur. Ce qui n’est pas encore arrivé est dès aujourd’hui une réalité.

 Contact → Père Marie Landry Bivina

Merci au Père Marie Landry Bivina pour son envoi

Résultat de recherche d'images pour "bouquet de fleurs"Avec mes salutations amicales et fraternellesLe règne de Dieu est au milieu de nous.

croix diaconaleMichel Houyoux, diacre

____________________________

Publié dans Religion | 2 Commentaires »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS