Toutes les œuvres humaines unies à la charité sont agréables à Dieu

Posté par diaconos le 19 janvier 2019

Message envoyé sur ma page Facebook par « Le temps de Grâce de la mère Église catholique »
la charité est une vertu qui porte à désirer et à faire le bien d'autrui. Elle rend donc service aux gens. C'est donc un acte inspiré par l'amour du prochain. Dans le langage des théologiens, elle désigne à la fois l'amour de Dieu pour lui-même et du prochain comme créature de Dieu.

La charité est une vertu qui porte à désirer et à faire le bien d’autrui. Elle rend donc service aux gens. C’est donc un acte inspiré par l’amour du prochain. Dans le langage des théologiens, elle désigne à la fois l’amour de Dieu pour lui-même et du prochain comme créature de Dieu.

Toutes les œuvres humaines unies à la charité sont agréables à Dieu et méritoires pour la vie éternelle !

  1. En d’autres termes, aucune œuvre humaine sans la charité ne peut être agréable à Dieu. La charité est donc, à la fois, la mère des vertus et la mère des grâces
  2. À titre d’exemple, depuis le péché originel, nous venons au monde sans la grâce dans l’ordre surnaturel et sommes incapables de faire la volonté divine.
  3. Pour réactiver cette chaîne de vertus surnaturelles, les étapes suivantes doivent être validées.
  4. Il faut un baptême ayant le Saint-Esprit c’est-à-dire le baptême catholique romain.
  5. Le catholique doit, ensuite prioritairement, aimer Dieu par-dessus tout. Cette démarche spirituelle s’appelle la sanctification pratique dont le fruit est la vertu de la charité. Alors le circuit de la grâce dans l’ordre surnaturel est réactivé.
  6. Aussitôt toutes les grâces liées au baptême sont disponibles : La dévotion mariale, l’intercession des saints, les sacrements, le précieux sang de Jésus retrouvent leur puissance sanctificatrice.

Conclusion  La charité est effectivement la mère des vertus, elle les fait passer des vertus naturelles c’est-à-dire sans qu’on ne soit mort à la volonté propre donc non agréables à Dieu, à des vertus surnaturelles c’est-à-dire existant quand on est totalement mort à la volonté propre donc agréables à Dieu et méritoires pour la vie éternelle. Catholiques ! Ayons pour souci principal la recherche de la vertu de la charité !

Contact → Le Temps de Grâce de la mère Église catholique

Compléments

◊ Parabole du bon samaritain : cliquez ici pour lire → Et qui donc est mon prochain ? (Lc 10, 25-37)

◊ Quel est le sens de l’Eucharistie ? : cliquez ici pour lire → L’Eucharistie, nous associe à Jésus-Christ

◊ Aie confiance, Dieu est ton Père   : cliquez ici pour lire → Dieu aime tous ses enfants.

Homélie pour le dimanche 20 janvier → Faites tout ce qu’il vous dira… (Jn 2, 1-11)

◊ Catéchèse pour dimanche prochain  : cliquez ici pour lire →  Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. (Jn 2, 8)

Liens externes

◊ La pensée du jour  cliquez ici pour lire →  La charité est ainsi la mère de toutes les vertus et leur racine.

La charité est surnaturelle par son principe et en son objet

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS