• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 20 janvier 2019

Saint Fabien, pape et Martyr (236-250)

Posté par diaconos le 20 janvier 2019

Pape et martyr à Rome, sur la via Appia, durant la persécution de l’empereur Dèce. Évêque de Rome durant quatorze ans, saint Cyprien de Carthage, son contemporain, l’appelait un homme incomparable et ajoutait que sa mort correspondait à la bonté et à la pureté de sa vie. (Lettre 9)

Pape et martyr à Rome, sur la via Appia, durant la persécution de l’empereur Dèce. Évêque de Rome durant quatorze ans, saint Cyprien de Carthage, son contemporain, l’appelait un homme incomparable et ajoutait que sa mort correspondait à la bonté et à la pureté de sa vie. (Lettre 9)

Selon la tradition de l’Église, Fabien, simple laïc, se trouvait à Rome et parmi les fidèles au moment d’élire un successeur au pape Antère (21 novembre 235 – 3 janvier 236). Quand une colombe vint se poser sur la tête de Fabien, l’assemblée hésitante s’écria :  » Il est digne ! « . Il fut ordonné le dix janvier 236.

Cette élection spontanée inaugura un pontificat de quatorze ans qui laissa de profondes marques dans l’Église du troisième siècle. Les querelles politiques entre les éphémères successeurs de l’empereur Maximin Premier (173-256) éloignèrent pour un certain temps les persécutions des chrétiens. Ce répit permit à Fabien de remettre de l’ordre dans l’Église romaine perturbée par de nombreuses années de conflits doctrinaux et par le schisme  d’Hippolyte de Rome (170-235).

Profitant d’une paix relative, il révéla de grandes qualités administrateur. Il nomma sept diacres à la tête de districts ecclésiastiques créés à Rome, chacun regroupant deux des anciennes régions de l’administration romaine au seizième siècle, on vit là la naissance du titre de cardinal-diacre (Nom donné à chacun des cardinaux qui est chargé, à Rome, d’une des chapelles anciennement appelées diaconies.

Fabien veilla avec attention au bon entretien des catacombes où il fit enterrer l’un de ses prédécesseurs, Pontien (dix-huitième pape de l’Église catholique de 230 à 235), et l’adversaire de celui-ci, Hippolyte. Il protégea le futur schismatique Novatien, à l’origine de l’Église novatianiste. Novatien, qu’il baptisa et ordonna prêtre contre l’avis de son clergé.

Il poursuivit avec énergie les clercs coupables de diverses fautes, en particulier Privat, évêque africain. La rédaction des actes des martyrs, entamée sous Antère, se poursuivit sous son pontificat. Fabien fut considéré comme l’apôtre des Gaules, où il envoya sept évêques missionnaires.

Dans la chrétienté son prestige déborda largement la ville de Rome. C’est vers lui que se tourna Origène, père de l’exégèse biblique, théologien de la période patristique (185-253). Origène était alors en conflit avec Démétrios, l’évêque d’Alexandrie, pour se justifier.

À la fin de l’an 249, le nouvel empereur Dèce déclencha de violentes persécutions contre les chrétiens. Au début de l’année deux cent cinquante, le 20 janvier, Fabien fut torturé puis décapité sur la Via Appia Antica. Il a été inhumé dans la crypte des Papes de la catacombe de Saint Calixte où son sarcophage fut retrouvé en 1915.

Les Fausses décrétales lui attribuent plusieurs textes, notamment une seconde lettre à tous les évêques orientaux (Epistola II ad omnes orientales episcopos) portant sur la consécration annuelle du saint Chrême le Jeudi Saint.

On appelle Fausses décrétales ou encore Pseudo-Isidoriana une collection de décrétales peudépigraphes, faussement attribuées à Isidore Mercator, lui-même longtemps confondu avec Isodore de Séville. Il s’agit d’un travail important de falsification de documents canoniques. Rédigées dans les années trente et quarante du neuvième siècle ; les Fausses décrétales constituent l’une des plus importantes sources de droit canonique médiéval.

Liens externes

◊ Saint Privat, patron de la ville et du diocèse de Mende : cliquez ici pour lire l’article→ Saint Privat: Martyre et Évêque de Mende

◊ Biographie :  cliquez ici pour lire l’article→ Qui est Saint Hippolyte de Rome ?

◊ Lumière de Dieu  :  cliquez ici pour lire l’article→ Saint Pontien Pape de 230 à235

Les auteurs chrétiens : Tertullien – Origène – Saint Cyprien

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Enseignement, fêtes religieuses, Religion, Temps ordinaire, Vie des saints | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS