• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 15 février 2019

Sainte Julienne de Nicodémie

Posté par diaconos le 15 février 2019

Sainte Julienne est une vierge et martyre vivant au début du IVe siècle à Nicomédie, capitale de la Bithynie1. D'après la Légende dorée, Julienne était fiancée au préfet de Nicomédie, mais refusait de s'unir à lui tant qu'il resterait païen.

Sainte Sainte Julienne  de Nicodémie,  vierge et martyre vécut au début du IVe siècle à Nicomédie, capitale de la Bithynie1.

Sainte Julienne vivait à Nicomédie,. Cette jeune fille, du païen Africanus,  fut promise en mariage à un noble nommé Évilase. Pour essayer de le décourager, elle exigea qu’il devienne d’abord préfet de Nicomédie. Lorsqu’il y parvint, elle lui demanda de devenir chrétien, sachant qu’il lui serait impossible de remplir cette condition. Son père, qui détestait les Chrétiens, la força à changer d’avis, mais elle refusa.

Ces événements se passèrent durant la période de persécutions de Maximin, Évilase la fit arrêter, traduire devant le tribunal. Un martyrologe du moyen âge résume ainsi ses supplices : « Le plomb fondu la laissa intacte. Elle fut balancée dans l’espace suspendue par les cheveux – elle puisa de nouvelles forces dans l’eau bouillante où elle fut plongée. Et finalement , elle fut décapitée.Ses bourreaux eux-mêmes en furent touchés et beaucoup devinrent disciples du Christ. Ils furent arrêtés et décapités.

Après que sainte Julienne eut été décapitée, le préfet, d’après la  « Légende dorée », cet homme violent mourut au cours d’une tempête avec trente-quatre hommes. Leurs corps, ayant été rejetés par la mer, furent dévorés par les bêtes et les oiseaux.
—–
Naples, où son culte était très important au Moyen Âge, aurait reçu ses reliques en 1207. Sainte Julienne est fêtée le 16 février.  Elle est la sainte Patronne des accouchées. On l’invoque en cas de maladie contagieuse. Son prénom latin signifie de la famille de César.
       Source de l’image → Wikipédia
Prions 
Sainte Julienne, jeune martyre de la pureté, nous vous confions tous les jeunes de ce temps.
Obtenez-leur une foi ferme et un amour inconditionnel pour notre Dieu, époux de nos âmes.

Liens externes

◊  Cliquez ici pour visionner →  SAINTS ET BIENHEUREUX: JULIENNE DE NICOMEDIE

◊ Vidéo : cliquez ici pour visionner → Sainte Julienne de Nicomédie – gloria.tv

Publié dans fêtes religieuses, Histoire, Religion, Vie des saints | Pas de Commentaire »

Au coeur de l’épreuve

Posté par diaconos le 15 février 2019

Auteur Guillaume d’Anjouindex 

Nous passons tous un jour ou l’autre par des moments difficiles. Au coeur de l’épreuve ces 3 prières vous aideront à garder l’espoir et à garder les regards sur Jésus dans la foi.Soyez reconnaissant(e). Ce n’est pas facile d’être reconnaissant(e) lorsque tout va mal mais c’est pourtant la volonté de Dieu à notre égard.

Être reconnaissant nous aide à rester dépendant de Dieu.« Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ. » (1 Th 5,18)Approchez-vous de Dieu. Lorsque je suis passé par l’épreuve j’ai toujours remarqué que mon degré d’intimité avec Dieu était lié à mon degré de dépendance vis-à-vis de Dieu.

Profitez de ces temps d’épreuve pour grandir dans votre intimité avec le Seigneur, cherchez le Seigneur et vous le trouverez.

PS : Je vous recommande les 3 livres de mon ami Eric Célérier, et plus particulièrement Mon Journal de prière qui vous aidera à affermir votre vie de prière. « Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur. » Jérémie 29:13

Gardez l’espoir. Dieu nous a laissé une promesse merveilleuse, celle de faire concourir toutes choses pour notre bien. Généralement dans l’épreuve nous n’avons aucune idée de comment cela va pouvoir concourir à notre bien. Mais Dieu lui le sait ! Nous pouvons donc prier avec foi et proclamer les promesses du Seigneur pour nos vies.

« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » (Rm 8,28)

Envoyé avec amour,

Guillaume Anjou

PS : Je vous recommande les 3 livres de mon ami Eric Célérier, et plus particulièrement Mon Journal de prière qui vous aidera à affermir votre vie de prière

 Compléments

◊ Amour blessé : cliquez ici pour lire l’article → L’amour n’a pas de fin, pas d’arrêt, pas de temps de chômage !

◊ Quel dommage d’en arriver là ! : cliquez ici pour lire l’article → Bâtir une maison sur le sable, est-ce une bonne idée ?

◊ Le 15 février, nous fêtons…    : cliquez ici pour lire l’article →   Saint Claude La Colombière (1641-1682)

Liens externes

◊ Deo gratias  : cliquez ici pour lire l’article →  L’enfer, c’est de ne plus aimer · Deo Gratias

La joie surnaturelle dans l’épreuve

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, comportements, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS