• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 5 mars 2019

Les mouches importunes

Posté par diaconos le 5 mars 2019

Auteur  Paul Calzada

Les mouches importunes

Le culte de Belzébuth est évoqué dans le deuxième livre des Rois dans la querelle qui oppose le roi Ochozias au prophète Élie5. Dans cet épisode de la vie d'Élie, Belzébuth est une divinité païenne adorée à Éqron, et non un démon. Étant tombé du balcon de son palais, Ochozias fait consulter Belzébuth (Béel-Zébub) pour savoir s'il guérira ; mais Dieu envoie Elie pour informer celui-ci qu'il sera puni pour avoir adoré un dieu païen. Ochozias envoie alors à deux reprises un groupe de soldats pour se saisir d'Elie et par deux fois, Dieu les fait périr. À la troisième fois, Dieu épargne les soldats qui s'en retournent et confirment au roi Ochozias la sentence prononcée par Elie à son encontre. Ochozias meurt et son frère Joram lui succède.

Le culte de Baal-zebuth est évoqué dans le deuxième livre des Rois dans la querelle qui oppose le roi Ochozias au prophète Élie. Dans cet épisode de la vie d’Élie, Baal-zebuth est une divinité païenne adorée à Éqron, et non un démon. Étant tombé du balcon de son palais, Ochozias fit consulter Baal-zebuth pour savoir s’il guérira ; mais Dieu envoya Élie pour informer celui-ci qu’il sera puni pour avoir adoré un dieu païen. Ochozias envoya alors à deux reprises un groupe de soldats pour se saisir d’Élie et par deux fois, Dieu les fit périr. À la troisième fois, Dieu épargna les soldats qui s’en retournèrent et confirmèrent au roi Ochozias la sentence prononcée par Élie à son encontre. Ochozias mourut et son frère Joram lui succéda.

« Les mouches mortes infectent et font fermenter l’huile du parfumeur… » (Qo 10, 1). L’Ecclésiaste nous rappelle que même mortes, les mouches continuent leur travail de corruption !

Cet insecte abonde dans les pays de la Bible. Une divinité philistine portait le nom de Baal-Zébub (Seigneur des mouches). Le Roi Achazia voulut consulter cette divinité (2 R 1, 1.16), au lieu de consulter l’Éternel. Les mouches se nourrissent de carcasses, ou végétaux, en train de se décomposer. Elles ont un rôle important dans l’équilibre de la nature en favorisant cette décomposition, mais à cause de cela, elles transportent souvent des maladies dont certaines sont mortelles.

Leur présence nous importune, à peine chassées, elles viennent nous harceler sans relâche. Elles personnifient le mal qui veut sans cesse trouver une place dans nos vies. Alors que Jésus guérit les malades, et libère les captifs, les religieux de son temps l’accusent d’être possédé par Béelzébul, le seigneur des mouches (Mc 3, 20.23). Ils considèrent que les miracles de Jésus sont l’œuvre du diable.

Lorsque nous nous faisons une blessure, les mouches sont attirées par l’odeur du sang et voudraient se poser sur nos plaies. Nous n’avons de cesse de les chasser ! Cette image nous rappelle que c’est lorsque nous sommes blessés, et sur l’emplacement de nos blessures que le malin cherche à trouver le moyen de venir nous harceler. D’où l’importance de soigner nos blessures afin de ne pas donner accès au diable (Ep 4, 27).

L’expression « une fine mouche » désignant une personne rusée, un espion, semble provenir de la capacité des mouches à s’infiltrer partout et à voir tout, ayant une vision à trois cent soixante degrés. La ruse n’est-elle pas aussi l’une des caractéristiques du diable ? « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable » (Ep 6,11). Lorsqu’elles sont nombreuses, elles constituent un fléau, comme nous le voyons dans le récit de la quatrième plaie d’Égypte (Ex 8, 16.18).

Si l’huile représente l’onction sainte ainsi que la grâce de la présence du Saint-Esprit, les mouches nous rappellent que des péchés non pardonnés, enfouis, finissent par altérer l’onction sainte, tout comme les mouches mortes infectent l’huile du parfumeur. Voilà pourquoi il est dit : « N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption » (Ep 4, 30).

Source de limage → Belzébuth — Wikipédia

Une parole pour ce jour
Vous ne pourrez pas empêcher les mouches de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de pondre leurs œufs dans vos cheveux. Ne laissez pas de vieilles rancunes, ou des péchés non confessés, infecter l’huile sainte de l’onction divine dans vos vies.

Paul Calzada
Recevez chaque jour un message édifiant de Paul Calzada en vous inscrivant sur Lueurs du Matin.
Retrouvez le livre « Ces animaux qui nous enseignent ! » de Paul Calzada sur la boutique solidaire eXcaléo en cliquant ici.

ContactPaul Calzada

Compléments

Baal-Zébuth est un démon, un des princes couronnés de l’Enfer. Les Philistins anciens l’adoreraient sous le nom de « Baalzebub ». Il est aussi connu sous le nom de « Enlil », « Bel », ou bien encore comme le Démon go étique « Bael ». Il est représenté sous l’apparence d’une mouche. Baal, appellation commune pour les dieux dans les mondes philistins et phéniciens signifie  maître ou  propriétaire.

Marc ap­pela paraboles les di­verses images si frap­pantes dont Jésus se servit dans ce dis­cours pour ré­fu­ter l’ac­cu­sa­tion im­pie de ses ad­ver­saires. Jé­sus les appela à lui. Sans at­tendre une at­taque di­recte de leur part, il pro­voque lui-même l’oc­ca­sion de leur mon­trer l’ab­sur­dité de leur ac­cu­sa­tion. (Mc 3,23)

 « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable »  – D’une part, les armes de Dieu (Grec : panoplia, l’armure entière), de l’autre, les artifices du diable, c’est-à-dire ses ten­ta­tions pleines de ruse. La simple in­di­ca­tion de cette lutte ex­plique pour­quoi Paul, dès le dé­but en­gagea ses frères à cher­cher leur force, non pas en eux-mêmes, mais uni­que­ment Ces der­niers dans le Seigneur et dans la force de sa puissance.

La pre­mière plaie avait frappé le Nil ; la se­conde était sor­tie de ce même fleuve, le bien­fai­teur de l’Égypte ; la troi­sième tire son ori­gine du sol nour­ri­cier de ce pays. La quatrième plaie d’Égypte fut un envahissement  des taons dans le pays. Les taons sont de grosses mouches qui piquent. Des nuages de taons envahirent les maisons des Égyptiens, celles des pauvres comme celles des riches. Tout le pays en fut rempli.

◊ L’Exode d’Israël, c’est sa sortie de l’Égypte : cliquez ici pour lire →  Le livre de l’Exode

Liens externes

◊ Histoire biblique : cliquez ici pour lire →   De la quatrième à la neuvième plaie d’Égypte

◊ Ún message pour notre temps : cliquez ici pour lire → LES DIX PLAIES D’ÉGYPTE

Les dix plaies d’Égypte

◊ Chrétiens aujourd’hui : cliquez ici pour lire →   L’Exode, Dieu libère Israël de l’esclavage

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS