• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 10 mars 2019

Prions pour les conjoints qui ne connaissent pas Jésus

Posté par diaconos le 10 mars 2019

Auteur Guillaume Anjou

Prions pour les conjoints qui ne connaissent pas Jésus  dans Accueil sur mon blog ujup210118

La situation de nos frères et sœurs dont le conjoint n’est pas chrétien, a toujours particulièrement touché mon cœur.

J’ai été plusieurs fois témoin de ce miracle, lorsqu’un mari ou une épouse rencontre enfin Jésus et que le couple peut alors partager le merveilleux cadeau de la foi. C’est une grande bénédiction pour le couple, mais aussi pour la famille, comme si soudainement l’édifice reposait sur une fondation nouvelle, bénie et solide.

J’ai aussi été témoin de la patience et de la persévérance de ceux qui attendent encore ce miracle et soupirent : “Jusques à quand Seigneur, m’oublieras-tu sans cesse ?” (Ps 13, 2a)

Parfois les choses se passent bien et les couples s’accommodent de cette différence, mais il arrive que le couple devienne un lieu d’épreuve et de souffrances. Le soupir semble alors plus profond : “Jusques à quand Seigneur, me cacheras-tu ta face ?” (Ps 13, 2b)

Le message de l’Évangile a été partagé, au quotidien le témoignage d’une vie transformée par Jésus a été manifesté, souvent même la preuve de miracles a été rapportée et pourtant le miracle tant attendu, lui, ne vient pas.

Je vous invite à vous joindre à moi aujourd’hui pour qu’ensemble nous puissions demander au Seigneur un miracle pour tous les conjoints qui ne connaissent pas Jésus. Le Seigneur va trouver le chemin du coeur de ce mari ou de cette épouse, pour y révéler son amour et y manifester son salut.

Prions pour nos frères et nos soeurs qui persévèrent depuis des mois, souvent des années, dans l’attente de ce miracle. Ils sont des héros de la foi et ils ont besoin de notre soutien dans la prière. Ils ne sont certainement pas oubliés du Seigneur ! Nous réclamons aujourd’hui pour eux un rafraîchissement, une onction de joie et d’amour, un renouvellement dans la foi et dans l’espérance. Le miracle est en chemin !

Contact → Guillaume Anjou

Publié dans Accueil sur mon blog, Carême, Messages, Prières, Religion | Pas de Commentaire »

Fête du corps et du sang du Christ dans le saint sacrement

Posté par diaconos le 10 mars 2019

Post envoyé par « Le temps de grâces de la mère Église »
C'est aujourd'hui une fête solennelle, une fête au cours de laquelle nous revivons la première Eucharistie au soir du Jeudi Saint : c'est la fête du corps et du sang du Christ, la fête du saint Sacrement, la fête de Dieu. À travers un acte public et solennel, nous glorifions et nous adorons le Pain et le Vin qui sont devenus le Corps véritable et le Sang véritable du Christ Rédempteur.

C’est aujourd’hui une fête solennelle, une fête au cours de laquelle nous revivons la première Eucharistie au soir du Jeudi Saint : c’est la fête du corps et du sang du Christ, la fête du saint Sacrement, la fête de Dieu. À travers un acte public et solennel, nous glorifions et nous adorons le Pain et le Vin qui sont devenus le Corps véritable et le Sang véritable du Christ Rédempteur.

1- Nous devons passer des œuvres humaines à des œuvres divines. Le seigneur Jésus, vrai Dieu, a pris notre humanité pour que nous les catholiques qui sommes des hommes devenions de vrais Dieux.

2- Prenons l’exemple du souverain sacrificateur de l’ancienne alliance, chaque année, il montait au Lieu-Saint avec le sang d’un animal pour l’expiation des péchés.

Cet acte expiatoire se répétait chaque année. La leçon à retenir est que les œuvres humaines sont répétitives donc bornées et limitées.

3-Prenons enfin l’exemple du seigneur Jésus, pour nous ouvrir la nouvelle alliance.

Il a donné son précieux sang, une fois pour toutes, pour l’expiation de tous les péchés passés, présents et futurs.

La leçon à retenir est que les œuvres divines ont un caractère infini.

4-La vie chrétienne catholique qui est l’unique vie chrétienne véritable a pour objectif de faire des catholiques des Dieux.

C’est pourquoi il faut que nos œuvres, en ce moment bornées et finies comme celles du souverain sacrificateur, aient un caractère infini comme celles du seigneur Jésus qui est Dieu.

5-Comment les œuvres des catholiques peuvent-elles être comme celles du seigneur Jésus ?

Voici les étapes à valider pour que les œuvres des catholiques soient semblables à celles du seigneur Jésus :

  1. Le baptême catholique qui a le Saint-Esprit (Mathieu 3:11) nous ouvre beaucoup de portes.
  2. Avec ce baptême surnaturel c’est-à-dire qui contient Dieu, nous devons avoir une vraie soif de la vie éternelle c’est-à-dire que nous devons aimer Dieu plus que tout ce qui existe (Mathieu 6:33).
  3. Alors Dieu nous fera grâce de la vertu de la charité et nous deviendrons le temple effectif de Dieu.

Et Dieu agira pour nous comme une nourrice pour son nourrisson.
Soyons fiers d’être catholiques !

Contact → Le Temps de Grâce de la mère Église catholique

Compléments 

◊ Ce pain rompu et donné est le signe que Dieu a choisi pour être avec nous : cliquez ici pour lire →   Dieu nous invite à sa table

◊ Lectures bibliques et catéchèse  : cliquez ici pour lire → Fête du Saint Sacrement

Liens externes

Qu’est-ce que le Saint Sacrement ? Réponse catholique !

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Carême, Enseignement, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS