• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 20 mars 2019

Prions pour les personnes qui luttent avec de mauvaises pensées

Posté par diaconos le 20 mars 2019

Prions pour les personnes qui luttent avec de mauvaises pensées dans Accueil sur mon blog 267eafd4-e546-450a-8389-bddba4f9aaa2Au cours de mes  quinze années de ministère pastoral, j’ai rencontré plusieurs chrétiens qui luttaient avec leurs pensées. Toutes sortes de mauvaises pensées.

J’en ai vu chercher des solutions dans la délivrance et les exorcismes, d’autres sont allés auprès des psychiatres, d’autres sont allés de ministères en ministères et de conférences en conférences, d’autres ont continué à lutter avec leurs forces tout en comptant sur le Seigneur pour les aider, d’autres ont abandonné la foi car le combat était trop dur et heureusement plusieurs ont retrouvé la paix !

Je ne juge aucun. Bien au contraire, je salue le courage et la détermination de tous ces bien-aimés pour trouver une solution à leur problème. Cela me fait penser à cette femme à la perte de sang “qui avait dépensé tout son bien pour les médecins, sans qu’aucun ait pu la guérir.” (Luc 8:43)

Lorsque j’étais jeune converti, j’avais entre 18 et 20 ans, j’ai eu des luttes avec mes pensées. J’avais des mauvaises pensées qui revenaient quotidiennement, et il semblait que je n’avais plus de contrôle. Cela m’a profondément perturbé. Est-ce que j’aimais le Seigneur ? Est-ce que j’étais vraiment converti ? Le Seigneur pouvait-il me pardonner ces mauvaises pensées quotidiennes ? Est-ce que ce n’était pas le “péché contre le Saint-Esprit” ?

J’ai alors été amené à faire plusieurs constats concernant ces mauvaises pensées à tendance obsessionnelle.

Tout d’abord, j’avais remarqué que plus je luttais contre ces pensées et plus elles étaient nombreuses. Ensuite, j’ai réalisé que mon identité et mon salut ne résidaient pas dans ces pensées, mais en Jésus. Enfin, il m’était apparu évident que ces pensées n’étaient pas le fait d’une volonté personnelle mais plutôt quelque chose que je subissais.

J’ai donc cessé d’accorder de l’importance à ces “mauvaises pensées” et j’ai occupé mes pensées à d’autres choses comme la lecture, l’écoute de la louange, la communion fraternelle, les rencontres amicales, l’écriture, etc. Assez rapidement ces mauvaises pensées ont complètement disparu. Un jour je me suis dit : “Tiens, ça fait plusieurs mois que je n’ai plus eu de mauvaises pensées !”

Ce n’est qu’un témoignage personnel mais j’ai eu à coeur de le partager avec vous, cela pourrait peut-être aider quelqu’un. Cette femme à la perte de sang, qui n’avait jamais trouvé de solution à son problème, a été un jour au bénéfice de la grâce et de la puissance de Jésus.

La grâce de Jésus est gratuite et elle est là pour chacun aujourd’hui. Je crois, alors que nous allons prier tous ensemble, que Dieu va guérir et délivrer plusieurs personnes de ces mauvaises pensées.

Prions pour que nos frères et soeurs bien-aimés, qui sont en proie à des luttes avec leurs pensées, soient délivrés de ce fardeau et retrouvent la paix.

Envoyé avec amour,

Guillaume Anjou

Publié dans Accueil sur mon blog, Prières, Religion | Pas de Commentaire »

Une nouvelle création en Christ

Posté par diaconos le 20 mars 2019

Auteur   Derek Prince

   Une nouvelle cr&ation en jésus-Christ.png 200    « Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions. » ( Ep 2, 10) Le mot important à souligner dans ce verset est le mot « créés »; « Créés en Jésus-Christ ». Devenir ce que Dieu veut que nous soyons, doit commencer par un acte créateur de Dieu.

Nous devons laisser Dieu nous recréer en ce qu’il veut que nous soyons à partir de ce que nous sommes. Le Psaume 51 fait allusion à la prière de David lorsqu’il s’est trouvé en face de son terrible péché; aux versets 11 et 12 il est dit : « Détourne ton regard de mes péchés, efface toutes mes iniquités. O Dieu créé en moi un cœur pur et renouvelle en moi un esprit bien disposé. »

Remarquez le cri du cœur de David : « O Dieu, créé en moi un cœur pur ». Il faut un acte créateur de Dieu pour effacer les effets du péché dans le cœur humain. Quand un pécheur vient à Dieu, Dieu ne l’améliore pas, ne le réforme pas, ne le réajuste pas, ne le bricole pas, mais par sa toute puissance, il le recrée.

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées, voici toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs de Christ… » (2 Co 5, 17-10)

Quelle glorieuse affirmation ! « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création, les choses anciennes sont passées, voici toutes choses sont devenues nouvelles. » Combien de fois avons-nous dit : « Si seulement je pouvais tout recommencer. J’ai fait du gâchis dans le passé, je regrette tant de choses que j’ai dites et faites. » La bonne nouvelle de l’Évangile c’est que vous pouvez repartir à zéro. Si vous venez à Dieu et que vous mettez votre foi en lui par Jésus-Christ, il fera de vous une nouvelle création.

Vous pourrez dire : « Les choses anciennes sont passées, toutes choses sont devenues nouvelles. » Et si vous êtes déjà venu à Dieu à travers Jésus-Christ, alors vous devez savoir et comprendre qui vous êtes : vous êtes une nouvelle création, Dieu veut faire de vous un chef-d’œuvre.

Regardons d’un peu plus près le processus de la nouvelle création comme Paul nous la décrit dans 2 Corinthiens 5, dans les versets que nous venons d’évoquer. Selon moi, le processus comporte trois phases successives : tout d’abord, il faut traiter le péché. Le péché est la grande barrière qui sépare Dieu et l’homme. Tant que le péché n’est pas enrayé dans nos vies, nous n’avons pas accès à Dieu, et Dieu non plus n’a pas accès à nous car il a besoin de pénétrer en nous pour nous changer de l’intérieur par cet acte créatif dont nous avons parlé. Nous devons donc tout d’abord laisser Dieu s’occuper du péché; accepter de nous détourner de notre rébellion, de notre propre volonté et de notre entêtement et venir à Dieu par Jésus-Christ en croyant que Christ a porté sur la croix le châtiment pour nos péchés, que Dieu a jugé nos péchés en Christ et que si nous nous tournons vers Dieu pour recevoir grâce et pardon à travers Christ, nous sommes réconciliés avec Dieu. C’est ainsi que le péché est enlevé. Nous avons alors accès à Dieu, Dieu a accès à nous.

Merci Père, que je suis une nouvelle création, en ton Fils Christ Jésus. Merci que tu as créé en moi un cœur pur et que tu renouvelles un esprit inébranlable en moi. Merci de pouvoir tout recommencer, avec toi, complètement renouvelé, réconcilié, pardonné, justifié. Aide-moi à rester sur ton chemin, à savoir chaque jour, que je suis une nouvelle création, par grâce, en Jésus-Christ. Au Nom de Jésus, amen !

Contact →Derek Prince

Compléments

Voilà, ex­posé avec une ad­mi­rable clarté, le rap­port des œuvres et de la foi dans le chré­tien.

Nous pou­vons si peu être sau­vés par nos œuvres, qu’a­vant d’en faire qui soient vrai­ment bonnes, il faut que nous soyons nous-mêmes l’ouvrage de Dieu, créés de nou­veau en Jésus-Christ,(2 Co 5, 17 ; Ga 6, 15), c’est-à-dire par une com­mu­nion vi­vante avec lui, au moyen de la foi. Mais le but fi­nal, in­dis­pen­sable de cette créa­tion nou­velle et spi­ri­tuelle, ce sont les bonnes œuvres. Qui­conque n’y marche pas, prouve par cela même qu’il n’a pas eu part à cette nou­velle créa­tion.

Les termes dont se sert Paul peuvent lais­ser dans le doute si sa pen­sée est que Dieu nous a pré­pa­rés pour les bonnes œuvres, ou les bonnes œuvres pour nous. Peut-être a-t-il laissé ce verbe sans ob­jet bien dé­fini, pour que la pen­sée se porte tout en­tière sur les des­seins de Dieu qu’il in­dique ici : Dieu a tout préparé d’a­vance, tout rendu pos­sible en nous par son œuvre de grâce, et au­tour de nous dans le monde, dans son règne où il y a tant de bien à faire, afin que nous mar­chions dans une vie sainte, dé­vouée, seule chose que l’on puisse ap­pe­ler du nom de bonnes œuvres.

 Ce n’est donc pas par le cours na­tu­rel des choses que l’­homme par­vient à cette vi­vante es­pé­rance de la gloire ; il doit être formé pour cela par la sanc­ti­fi­ca­tion de l’Es­prit, qui est pour lui les arrhes, le ga­rant de son es­pé­rance :

En le ré­pan­dant dans nos cœurs, il l’a donné comme les arrhes de tout ce qu’il a pro­mis, (Ep 1, 14) comme cette par­tie du prix convenu que l’on paie à l’avance et qui ra­ti­fie un contrat . C’est pour­quoi le chré­tien a, dès ici-bas, la vie éter­nelle : la pen­sée au-des­sus des sym­boles et montre dans le mys­tère de la croix la ré­vé­la­tion de l’a­mour éter­nel de Dieu.

 Dieu a tellement aimé : cet amour est le prin­cipe et la source su­prême du sa­lut. Il a aimé le monde, ce monde dé­chu, pé­cheur, en ré­volte contre lui ; il a aimé notre hu­ma­nité tout en­tière à la­quelle il des­ti­nait cette ma­ni­fes­ta­tion de son amour. Il a donné, non seule­ment en­voyé, mais aban­donné, ce qu’il avait de plus cher, son Fils unique ; Il l’a li­vré pour nous tous, com­ment ne nous don­nera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? (Rm 8,32)

Il n’exige de tout homme, pour qu’il ne périsse pas dans son pé­ché et sa mi­sère, que de croire en son Fils, c’est-à-dire de mettre en lui toute la confiance de son Cœur. En­fin, il ouvre aux yeux de ce croyant les im­menses et bien­heu­reuses pers­pec­tives de la vie éternelle. Quelle apo­lo­gie dans ces grandes et profondes ! Aussi Paul ne s’ar­rête-t-il plus à se les ap­pli­quer pour le cas pré­sent ; il se contente de dire aux Co­rin­thiens la vraie rai­son pour la­quelle il n’est pas venu vers eux, et cette rai­son est propre à les hu­mi­lier, non moins que la dé­fense de l’a­pôtre.

Liens externes

◊ Le blog « Parole vivante » : cliquez ici pour lire l’article → Si quelqu’un est en Christ il est une nouvelle création

Une nouvelle création en Christ

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Carême, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS