• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 27 avril 2019

La miséricorde divine

Posté par diaconos le 27 avril 2019

2ième dimanche de Pâques Ac 5, 12-16 ; Ps 117 ; Ap 1-9-11a.12-13.17-19 ; Jn 20, 19-31

Couleur liturgique : blanc

Homélie :  La miséricorde divine

 Le deuxième dimanche de Pâques inaugure ce temps joyeux qui met en lumière le Christ ressuscité. Jean-Paul II, en avril 2000, a proclamé ce dimanche «Dimanche de la miséricorde divine. »

 La miséricorde, c’est le cœur qui se penche sur le malheur ou la misère des autres : elle se traduit par toutes sortes d’actions en faveur des plus démunis. Ce sentiment n’a pas que du cœur, il a donc aussi des mains.

 La miséricorde de Dieu s’adresse d’abord au mal le plus profond qu’il y a en nous : notre péché. Par la suite, elle rejoint toutes sortes de maux qui nous affligent : maladies, infirmités, souffrances, épreuves diverses.

 La miséricorde de Dieu prend sa source dans son amour éternel. Le psaume de ce dimanche le dit clairement : « Le Seigneur est bon et son amour est éternel. » (Ps 117, 1). C’est parce que le Seigneur nous aime tous, qu’il n’est jamais indifférent à notre souffrance et particulièrement à celle que nous occasionne notre péché. C’est au nom de cet amour pour nous qu’il nous a envoyé son Fils unique, que celui-ci a souffert sa passion, est mort et est ressuscité pour notre salut.

 Le premier objet de la miséricorde de Dieu est notre condition de pécheurs. Les Évangiles sont pleins de récits nous montrant l’attention toute particulière que Jésus porte aux pécheurs. Rappelez-vous son action auprès de la pécheresse publique, de la femme adultère, de Lévi, de Zachée, du paralytique introduit par le toit, du larron.

L’Ancien Testament fourmille également de passages où l’ont voit le même amour de Dieu pour les pécheurs.

Cet amour de miséricorde s’exprime aussi envers les personnes qui souffrent d’un mal quelconque. Les Évangiles nous révèlent que Jésus est le témoin actif et éloquent de cette miséricorde. Voyez-le guérir les malades, rendre la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, la marche aux boiteux et aux paralysés. Voyez-le réintégrer les marginaux (lépreux) dans la société…

 La première lecture tirée des Actes des apôtres, nous présente l’Apôtre Pierre exerçant, au nom de Jésus, cette miséricorde envers les malheureux qu’il rencontre. Même son ombre réussit à leur apporter du réconfort et la guérison.

 Deux conditions sont requises pour que la miséricorde divine puisse s’exercer : reconnaître sa pauvreté et croire en la bonté du Seigneur et, dans l’Évangile de ce jour, Thomas est un exemple signifiant de ces deux conditions. Il voit bien que sa foi est déficiente, il se sent démuni devant le fait de la résurrection du Seigneur ; à sa manière, c’est un pauvre, un malheureux, victime de son entêtement et de son aveuglement. Mais c’est en même temps quelqu’un qui a l’humilité d’accueillir Jésus, de l’écouter, lui parler et de regarder les cicatrices de ses plaies.. Thomas, le pécheur, redevient croyant. Thomas, le faible, se sent aimé de Jésus au-delà de son doute. C’est pourquoi sa profession de foi est tout à fait magnifique : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » lui dira t-il.

 Croyons à la miséricorde infinie de Dieu qui nous aime tous, personnellement, sans aucune condition ni réserve.

 Nous sommes les privilégiés du Seigneur : Il est toujours prêt à nous donner son pardon. Pourquoi nous en priver ? Par le Sacrement de la Réconciliation, le Seigneur nous témoigne de sa miséricorde infinie.

 A notre tour, sans condition, soyons miséricordieux envers nos frères et nos sœurs : en nous efforçant de pardonner à ceux et à celles qui nous ont fait du mal. Si nous sommes contents que le Seigneur nous pardonne nos fautes, comment pourrions-nous retenir notre pardon envers ceux ou envers celles qui ont fauté contre nous ?

 A l’exemple de Pierre, appliquons-nous à aider, selon nos moyens et à notre façon, les plus malheureux que nous.La miséricorde divine est le plus beau joyau du cœur de Dieu. C’est le plus grand cadeau qu’il puisse nous faire. Sa miséricorde nous délivre de notre faute et nous réconcilie avec lui, avec les autres et aussi avec nous-mêmes. C’est pourquoi notre foi en cette miséricorde est si grande.
Amen.

 Michel Houyoux, Diacre permanent.

Publié dans fêtes religieuses, Homélies, La messe du dimanche, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

La foi pour fonctionner dans ta place

Posté par diaconos le 27 avril 2019

Auteur  Derek Prince

La foi pour fonctionner dans ta place

Nous faisons tant en faveur des réfugiés, mais peut-être sommes-nous appelés à faire davantage. Car la charité qui laisse le pauvre tel qu'il est ne suffit pas : il ne suffit pas de donner un sandwich. En effet la vraie miséricorde demande justice, veut que le pauvre puisse trouver la voie pour ne plus l'être. Pape François, Cité du Vatican, 07 septembre 2013

Nous faisons tant en faveur des réfugiés, mais peut-être sommes-nous appelés à faire davantage. Car la charité qui laisse le pauvre tel qu’il est ne suffit pas : il ne suffit pas de donner un sandwich. En effet la vraie miséricorde demande justice, veut que le pauvre puisse trouver la voie pour ne plus l’être.
Pape François, Cité du Vatican, 07 septembre 2013

Prenons une image du corps dans Ephésiens 4,15-16 : « … mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ… »

Remarquez que le but de Dieu est que nous croissions, et non que nous restions des enfants spirituels ; le processus de croissance nous conduit dans le corps entier. Le verset suivant apprend :

« C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité. »

Le but de Dieu n’est donc pas d’avoir des os ou des membres isolés mais un corps complet et fonctionnel dans lequel les membres sont unis les uns aux autres, de telle sorte que chacun reçoit de son union avec les autres ce qui lui est nécessaire. Souvenez-vous que c’est uniquement avec un corps complet que tous les besoins sont satisfaits.

Avant de continuer avec ce thème de ‘Comment découvrir le plan de Dieu pour votre vie’, récapitulons brièvement les quatre étapes à franchir : premièrement, laisser Dieu vous recréer, le laisser faire de vous une création entièrement nouvelle ; deuxièmement, présenter votre corps à Dieu comme un sacrifice vivant ; troisièmement, laisser Dieu renouveler votre intelligence, vous donner une nouvelle façon de penser et quatrièmement, avec cette nouvelle intelligence, le laisser ; trouver votre place en tant que membre du corps de Christ.

Lorsque vous trouvez votre place dans ce corps vous vous rendez compte que Dieu vous a donné la mesure de foi dont vous avez besoin pour accomplir l’œuvre que Dieu a prévue pour vous. La foi et la fonction vont de pair : quand vous aurez trouvé votre rôle, vous posséderez la foi dont vous aurez besoin.

Merci Père, pour ton amour. Tu me dis la vérité dans l’amour, et la construction du corps fonctionne à travers l’amour. Aide-moi, cher Seigneur, à rester toujours dans ton amour précieux, en particulier dans la communion avec les autres membres de ton Corps. Merci de me donner la foi dont j’ai besoin pour prendre ma place dans le Corps afin d’accomplir la tâche que tu m’as confiée. Au Nom de Jésus, amen !

Contact →  Derek Prince Ministries France.

  Compléments

◊ Deuxième dimanche de Pâques : cliquez ici pour lire l’article →  fête de la miséricorde divine

◊ Vision le 22 Février 1931 à Plock, en Pologne : cliquez ici pour lire l’article → Le Christ est miséricordieux

◊ Homélie : cliquez ici pour lire l’article → La miséricorde divine

Liens externes

◊ Got Questions : cliquez ici pour lire l’article → Comment connaître le plan de Dieu pour ma vie

Sainte Faustine, Explication de l’image du Christ miséricordieux

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS