• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 17 juin 2019

Moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant.

Posté par diaconos le 17 juin 2019

Lundi 17 juin 2019

Moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant.

Moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant.

n ce temps- là, Jésus disait à ses disciples :  » Vous avez appris qu’il a été dit : « Œil pour œil, et dent pour dent. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et  prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! «  (Mt 5, 38-42)

Homélie

Jésus nous invite à réfléchir et à chercher une vraie solution à nos conflits avec les autres. Lorsque quelqu’un nous blesse, la réaction qui surgit immédiatement en nous est de réagir : c’est la loi du talion dont parle Jésus, « œil pour œil, dent pour dent  » Se venger est-il un bon comportement ?

 Quand nous ripostons au méchant nous finissons par lui donner raison. Au lieu de se remettre en question, notre adversaire se dira :  » j’ai bien fait de lui faire du tort parce que ce qu’il vient de me rendre confirme qu’il est quelqu’un de mauvais  » Jésus nous dit de mettre fin au cercle vicieux du mal, de la violence et de la haine en évitant de riposter au méchant.

Il peut nous arriver d’entretenir de la rancune dans notre cœur vis-à-vis des personnes qui nous blessent. La rancune est-elle une vraie solution à nos conflits avec les autres ?  La rancune est un poison logé dans notre cœur qui nous ronge et ne nous laisse pas en paix. Nous sommes les premières victimes de nos rancunes d’où l’intérêt de faire tout pour évacuer ce poison de notre cœur, mais de quelle façon ?

Les situations que Jésus évoque dans ce passage peuvent nous aider à trouver une solution.  » À qui te demande, donne, à qui veut t’emprunter ne tourne pas le dos « . Nous serions tentés de répondre à Jésus :  » Mais c’est justement cela le problème, il ne me l’a pas demandé avant de me le voler « .

Jésus nous invite à voir la personne qui m’a fait du mal comme quelqu’un qui est pauvre et démuni. Faisons un effort pour voir la personne qui nous a fait du tort comme quelqu’un de malade spirituellement et qui a besoin non pas de ma vengeance mais de mes soins. Jésus ne nous demande pas d’être naïf comme si le mal infligé n’était rien du tout.

Il faut bien sûr nous protéger de quelqu’un qui devient abusif. Dès que nous avons pris nos précautions, la bonne attitude est  de prier pour cette personne afin que le Seigneur la guérisse de sa maladie spirituelle. Même si notre geste de bonté est rejeté nous aurions fait notre part pour mettre fin au cercle vicieux du mal.

Prions

Seigneur Jésus, qu’il est difficile de pardonner ! Qu’il est difficile d’avoir pitié de la personne qui m’a fait du mal ! Tu nous invites à éviter la vengeance et la rancune. Seigneur, donne-moi ta grâce et aide-moi à pardonner ! Aide-moi à voir dans la personne qui m’a fait du tort un frère.

Compléments

◊  Notre vocation c’est la sainteté : cliquez ici pour lire l’article →  Être comme Dieu

◊  Catéchèse : cliquez ici pour lire l’article → Nous devons pardonner comme Dieu nous pardonne. (Mt 18,15-20)

Liens externes

◊ Catholique.org : les méditations. Cliquez ici pour lire l’article →  Moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant

La sainteté n’est pas accordée à la Loi, mais à l’amour

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS