Ne vous faites pas de souci pour demain

Posté par diaconos le 22 juin 2019

Ne vous faites pas de souci pour demain

Ne vous faites pas de souci pour demain : chercher d'abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sea donné par surcroît : demain aura souci de lui-même. À chaque jour suffit sa peine.

Ne vous faites pas de souci pour demain : chercher d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sea donné par surcroît : demain aura souci de lui-même. À chaque jour suffit sa peine.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :  » Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ?

Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit.  Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ? Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.

Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.  Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera- t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ? Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”

Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît. Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. «  (Mt 6, 24-34)

Source de l’image → nanipeinture – Eklablog

Homélie

Dans une relation entre deux personnes, il est important de s’écouter, de laisser l’autre exprimer ce qu’il a envie de vivre dans la relation. Ainsi, dans la relation avec Dieu, il est important d’exprimer nos désirs et d’écouter ceux de Dieu. Dans l’Évangile, Jésus nous fait part de ses désirs pour nous : « Ne vous souciez pas, ne vous faites pas de souci pour demain ! « . Le message est clair, la difficulté arrive au moment de le vivre. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles Jésus répète son souhait jusqu’à trois fois !

Jésus nous invite à prendre un peu de temps pour contempler la création : regarder les oiseaux, observer les lys des champs : les oiseaux ne font ni semailles ni moisson, et ils trouvent de quoi manger, et les lys resplendissent de beauté. Ce que Jésus veut nous montrer, c’est que son Père, le Créateur, a pris soin, en créant la nature, de s’assurer que les plantes et les animaux pourraient avoir à leur disposition ce dont ils auraient besoin.

Dieu a pensé à tout pour leurs besoins, combien plus aura-t-il pensé à accomplir les choses de telle manière que nous puissions  avoir ce dont nous avons vraiment besoin ! Cet extrait de l’Évangile  nous invite à la confiance, Dieu ne nous abandonne jamais, il prend soin de nous.

Nos besoins ne sont pas les mêmes que ceux des animaux ou des plantes. Sinon, quelle différence y aurait-il entre eux et nous ? Nous avons a besoin de vérité et d’amour. Dieu nous a donné la possibilité de le rechercher librement. C’est ce qui nous différencie du reste de la création. Nous devons rechercher en priorité : la justice, la vérité, l’amour. Et le reste, nous dit Jésus, viendra aussi. Qu’est-ce qui est le plus important pour toute personne : avoir le plus de biens matériels possible, ou vivre dans la vérité, la justice et l’amour ?

Prions

« Seigneur, apprends-moi à vivre avec toi. Il y a beaucoup de choses que je ne peux pas contrôler dans ma vie, mais le plus important est que tu me donnes toujours la possibilité de le choisir : choisir de vivre dans la vérité, choisir d’aimer. Aide-moi à m’abandonner à toi.

Vivons ve jour en ne pensant pas au lendemain, mais en essayant d’aimer le plus possible, aujourd’hui.

Compléments

◊  18ième dimanche ordinaire C : cliquez ici pour lire l’article → Ne vous trompez pas de but ! (Lc 12 13-21)

◊ Catéchèse  : cliquez ici pour lire l’article → Aucun domestique ne peut servir deux maîtres à la fois (Lc 16, 1-13)

◊ Bravo pour l’esprit de décision !  : cliquez ici pour lire l’article → Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent.

Liens externes

◊   Questions de vie : cliquez ici pour lire l’article → Quatre thèmes proposés pour un mariage

Les richesses de Dieu sont inépuisables

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS