• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 27 juin 2019

La maison construite sur le roc et la maison construite sur le sable

Posté par diaconos le 27 juin 2019

Jeudi 27 juin 2019

La maison construite sur le roc et la maison construite sur le sable

maison.jpg 160Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront : “Seigneur, Seigneur, n’est- ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?”

Alors je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus. Écartez- vous de moi, vous qui commettez le mal !” Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les  torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.

Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. « 

Lorsque Jésus eut terminé ce discours, les foules restèrent frappées de son enseignement, car il les enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes. (Mt 7, 21-29)

Homélie  Seigneur, Seigneur !

Pour Jean Chrysostome (349 ?-407 ), le roc est le symbole des vertus qui dirigent l’homme juste. Sa vie, son âme sont sa maison. Et elles ne cèdent à aucune épreuve néfaste de la vie : les maux, les calomnies, les pertes rencontrées sur terre. Ces épreuves sont dans la parabole : la pluie, les torrents, les vents. Il donne l’exemple des apôtres qui résistèrent tels des rochers au milieu d’une mer déchainée, et furent fermes et victorieux du mal, et des persécuteurs. Il rappela aussi qu’il ne faut pas seulement pratiquer des discours soi-disant saints, mais il faut les mettre en pratique afin de suivre les préceptes prônés par Jésus. Dans le milieu protestant évangélique, le roc est Jésus Christ lui-même, la mise en pratique de son enseignement (que l’on peut trouver, entre autres dans le sermon sur la montagne est le fondement d’une vie correcte et juste aux yeux de Dieu.

Un jour, devant la foule venue l’écouter, Jésus parla de deux bâtisseurs de maison : l’un d’eux fut prudent alors que l’autre se montra insensé. Tous les deux s’affairèrent à construire leur propre maison. La vie que nous menons pourrait se comparer à la construction d’une maison. Nous avons tous une maison, une vie, à bâtir : la manière dont nous travaillerons pour la construire déterminera sa destinée, non seulement pour la durée de notre vie mais aussi pour l’éternité.

 Dans cette parabole, l’activité de ces deux hommes semble identique. D’ailleurs on ne perçoit pas de grandes différences entre les deux maisons. Il est probable qu’on ait utilisé les mêmes matériaux de construction. Chacun des bâtisseurs s’applique du mieux qu’il peut à rendre sa maison aussi attrayante que l’autre. Mais il y a une différence fondamentale qui les distingue, une différence qui ne se voit pas de l’extérieur : les maisons ne reposent pas sur le même type de fondation.

Cette péricope de l’Évangile de Matthieu nous engage à une réelle démarche de conversion pour être reconnue par celui à qui elle s’adresse. Quand bien même nous pourrions produire des miracles au nom de Jésus, notre salut éternel ne serait pas garanti. Cela s’applique également pour nos liturgies que pour nos prières personnelles.

« Celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique … » est toute personne qui ouvre son cœur pour entrer dans l’intelligence du plan de Dieu. Cette intelligence lui est donnée par l’Esprit Saint à la mesure du désir qui s’exprime dans la prière : Veni Sancte Spiritus.

Le défi d’harmoniser sa vie avec le plan de Dieu se pose au moment des grands choix de vie : sont-ils fondés en Dieu et sa promesse ? Les expériences de vie de saints disciples du Christ ont-elles une signification pour moi ?

Bien construire ma vie implique la lecture, méditation et partage de la Parole de Dieu. Cela me poussera à vivre en communauté croyante et ecclésiale, non seulement dans un consensus de l’aujourd’hui, mais dans une communion sacrée qui traverse l’histoire, le passé, le présent, en vue du futur.

Quel témoignage de foi je donne ? Celui d’un feu de paille, avec son crépitement bruyant et sa fumée répulsive pour les plus petits dans la foi, ou celui d’un cœur ardent et d’une vie engagée qui se consume silencieusement au service, par amour de Dieu et du prochain ?

Jésus, tu as donné ta vie pour tous. Je veux à mon tour donner ma vie au service de ma famille et des autres. Aide-moi dans ce cheminement.
Diacre Michel Houyoux

Complément

◊ Donne un fondement solide à ta foi : clique ici pour lire l’article →  Bâtir une maison sur le sable, est-ce une bonne idée ?

Liens externes

◊ Éveille ù la foi  : cliquez ici pour lire l’article → La maison bâtie sur le roc

Catéchèse avec KT42  : cliquez ici pour lire l’article → BD, diaporamas, vidéos, visuels : la parabole de la maison …

La maison bâtie sur le Roc (Christ) 【HD】

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, Enseignement, homélies particulières, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS