• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux

Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux

Posté par diaconos le 19 août 2019

Lundi, 19 août 2019

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,  voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : «Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ?» Jésus lui dit : «Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements.»  Il lui dit : Lesquels ?» Jésus reprit : «Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.  Honore ton père et ta mère.
Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.»  Le jeune homme lui dit : «Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »  Jésus lui répondit : «Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi»  À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. (Mt 19, 16-22)

Matthieu+19 +Et+voici,+un+homme+s%u2019approcha,+et+dit+à+Jésus +Maître,+que+dois-je+faire+de+bon+pour+avoir+la+vie+éternelle

 

Homélie   Maître, que dois-je faire de bon pour obtenir la vie éternelle ?

Un jour, ’un homme s’approcha de Jésus et lui dit : «Maître, que dois-je faire de bon pour obtenir la vie éternelle ?» (M 19, 16) Jésus lui répondit :  «Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements» (Mt 19, 17). Jésus parla de la vie éternelle, c’est-à-dire de la participation à la vie même de Dieu. Nous parvenons à cette vie par l’observance des commandements du Seigneur, y compris donc du commandement : «Tu ne tueras pas».

C’est le premier précepte du Décalogue que Jésus rappela  au jeune homme qui lui demanda quels commandements il dut observer.  Les biens de la création sont destinés à tous. Mais la terre est répartie entre les personnes pour assuré la sécurité de leur vie. L’appropriation des biens est légitime pour garantir la liberté et la dignité des personnes, pour aider chacun à subvenir à ses besoins fondamentaux et aux besoins dont il a la charge. Elle doit permettre que se manifeste une solidarité naturelle entre les personnes.

La destination universelle des biens demeure primordiale, même lorsque la promotion du bien connu exige le respect de la propriété privée, de son droit et de son exercice. Le septième commandement interdit le vol, c’est à dire l’usurpation du bien d’autrui contre la volonté raisonnable du propriétaire, de retenir, délibérément des biens prêtés ou des objets perdus, de frauder et de payer d’injustes salaires.

Il proscrit aussi les actes des entreprises qui conduisent à asservir des personnes, à méconnaître leur dignité personnelle, à les acheter, à les vendre et à les échanger comme des marchandises. Le respect de l’intégrité de la création. Les animaux, comme les plantes et les êtres inanimés sont destinés au bien commun de l’humanité passée, présente et future.

L’usage des ressources minérales, végétales et animales de l’univers ne peut être détaché du respect des exigences morales. Il est indigne de dépenser pour des animaux des sommes qui devraient en priorité soulager la misère des gens.  Nous pouvons aimer les animaux ; mais, nous ne pouvons pas détourner vers eux l’affection dues aux seules personnes.

La doctrine sociale de l’Église propose des principes de réflexion ; elle dégage des critères de jugement  ; elle donne des orientations pour agir. Tout système suivant lequel les rapports sociaux seraient entièrement détournés par les facteurs économiques est contraire à la nature des personnes et de leurs actes. Dans son travail, toute personne exerce et accomplit une part des capacités inscrites dans sa nature.

La valeur primordiale du travail tient à la personne, qui est l’auteur et le destinataire : le travail est pour la personne et non la personne pour le travail. L’accès au travail et à la profession doit être ouvert à tous sans discriminations injustes, hommes et femmes, bien portants et handicapés, autochtones et immigrés.

Sur le plan international, l’inégalité es ressources et des moyens économiques est telle qu’elle provoque entre les nations un véritable fossé. Il y a d’un côté ceux qui détiennent et développent les moyens de la croissance et de l’autre côté ceux qui accumulent les dettes. Les biens de la création sont destinés à, tout le genre humain.

Cependant la terre est répartie entre les personnes pour assuré la sécurité de leur vie. l’appropriation des biens est légitime pour garantir la liberté et la dignité& des personnes, pour aider chacun à subvenir à ses besoins fondamentaux et aux besoins dont il a la charge. Elle doit permettre que se manifeste une solidarité naturelle entre les personnes.

Complément

◊ Catéchèse : cliquez ici pour lire l’article → Tu ne tueras pas l’innocent et le juste (Exode 23,7)

Liens externes

◊ Sint Unum  (Milano)  : cliquez ici pour lire l’article → QUE DOIS-JE FAIRE DE BON POUR OBTENIR LA VIE ÉTERNELLE ?

♥  Une réponse à la question essentielle du salut

Image de prévisualisation YouTube

 

 

4 Réponses à “Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux”

  1. Michel Houyoux, diacre permanent dit :

    Message de Boris Hulot Rendons notre reconnaissance aux prêtres Catholiques égorgés pour leurs bontés mal placées dans leurs ennemis héréditaires, Prions pour Jacques Hamel égorgé par Abdel Malik Petitjean qui prêtait allégeance à Daesh, Dom Christian de Chergé, prieur de la communauté depuis 1984, 59 ans, moine depuis 1969, en Algérie depuis 1971.
    Frère Luc Dochier, 82 ans, moine depuis 1941, en Algérie depuis août 1946. Il a obtenu la nationalité algérienne. Médecin, il a exercé pendant la Seconde Guerre mondiale avant de prendre la place d’un père de famille nombreuse en partance pour un camp de prisonniers en Allemagne. Présent cinquante ans à Tibhirine, il a soigné tout le monde gratuitement, sans distinction.

    Déjà en juillet 1959, il avait été enlevé par des membres de l’ALN. Il était, avec le frère Michel, cuisinier de la communauté.
    Père Christophe Lebreton, 45 ans, moine depuis 1974, en Algérie depuis 1987, ordonné en 1990.
    Frère Michel Fleury, 52 ans, moine depuis 1981, en Algérie depuis 1985. Membre de l’Institut du Prado, il était le cuisinier de la communauté.
    Père Bruno Lemarchand, 66 ans, moine depuis 1981, en Algérie et au Maroc depuis 1989.
    Père Célestin Ringeard,62 ans, moine depuis 1983, en Algérie depuis 1987. Son service militaire fait en Algérie le marqua pour le reste de sa vie. Notamment, en tant qu’infirmier, il soigna un fellagha blessé, lui sauvant la vie.

    Frère Paul Favre-Miville, 57 ans, moine depuis 1984, en Algérie depuis 1989. Il était chargé du système d’irrigation du potager du monastère.Le père Haddad, son corps avait été horriblement supplicié, le crâne scalpé et les yeux arrachés. desservait la paroisse Saint Elie, à Qatana, une ville mixte islamo-chrétienne de 15.000 habitants, située à 20 km à l’ouest de Damas.

    Requiescat in Pace. La guérilla des islamistes et la déstabilisation que les démocraties occidentales provoquent en Syrie n’ont pas fini de semer le malheur chez les chrétiens.On déplore 8 Millions de Chrétiens d’Orient tués en 10 ans le plus grand génocide couvert par le silence des démocraties occidentales.

  2. Michel Houyoux, diacre permanent dit :

    Message de Boris Hulot » Il ne faut pas prendre à la lettre : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». » Ton « prochain » « השכן שלך » est celui qui t’es proche ton voisin », que tu aimes sainement et non celui avec qui tu as des relations équivoques, qui ont conduit Dieu à détruire Sodome et Gomorrhe. Cette séquence correspond à un évitement des diatribes des Pharisiens et des Sadducéens, donc à un exercice de style qui doit amener les Pharisiens et les Sadducéens à ne pas trouver à redire de la Loi qu’exprime Jésus: Tu aimeras ton prochain comme toi-même mais pas forcément ton ennemi, car je ferai de ton ennemi mon marchepied.

    29 Jésus leur répondit: Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu.

    30 Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel.
    31 Pour ce qui est de la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit: 32e suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob ? Dieu n’est pas Dieu des morts, mais des vivants. 33La foule, qui écoutait, fut frappée de l’enseignement de Jésus.

    34 Les pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent, 35et l’un d’eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver: 36Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?

    37 Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.
    38 C’est le premier et le plus grand commandement. 39Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

    41 Comme les pharisiens étaient assemblés, Jésus les interrogea, 42en disant: Que pensez-vous du Christ? De qui est-il fils? Ils lui répondirent: De David. 43Et Jésus leur dit: Comment donc David, animé par l’Esprit, l’appelle-t-il Seigneur, lorsqu’il dit:

    44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied?

    45 Si donc David l’appelle Seigneur, comment est-il son fils ?

    46 Nul ne put lui répondre un mot. Et, depuis ce jour, personne n’osa plus lui proposer des questions. Pour ce qui est des immigrés clandestins, dont la vocation est de noyer les Français dans une masse qui ne sera plus la France, et qui n’est déjà plus la Belgique, sur des motifs politiques de bombardements voulus de leurs Pays et sur des ONG et des passeurs dont on reconnait la patte des Pharisiens qui les utilisent comme le Balai d’Israël en France.

  3. Michel Houyoux, diacre permanent dit :

    Message reçu de Brno Picard Jésus vous invite à vivre un voyage surnaturel ✈️
    Bruno Picard
    Bonjour Mon ami(e),
    Cette semaine, je vous propose de méditer sept vérités qui peuvent changer votre quotidien et amener celles et ceux qui vous entourent à goûter à l’immense bonté de Dieu, à son amour incommensurable et à sa paix insondable ! J’ai été béni par la lecture du livre Je t’ai choisi, écrit par Heather Holleman.
    L’auteure nous invite premièrement à considérer la vie que Dieu nous offre et, surtout, à la vivre pleinement !
    Avez-vous des difficultés à croire que
    Jésus vous ait choisi(e) ? Pourtant, il vous le dit lui-même dans ce texte : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis… » (Lire Jean 15.16 .)
    Lorsque vous acceptez et croyez en cette puissante vérité, vous :
    Abordez votre vie, vos relations et vos circonstances d’une façon totalement différente.
    Adoptez alors la perspective divine !
    Pouvez apprécier le voyage surnaturel prévu par Dieu pour vous !
    Heather Holleman nous encourage dans ce passage, que je trouve si vrai et si puissant : * »Mener la vie en sachant que vous avez été choisi(e) par Christ et pour Christ nous libère du besoin de chercher partout des marques d’approbation, si ce n’est en Dieu – même si tous les autres attirent l’attention ou se voient récompensés. Nous n’avons besoin de personne d’autre ni d’aucune expérience particulière pour nous sentir exceptionnels ou précieux. »
    Mon ami(e), le premier pas que vous pouvez faire pour vivre cette vie est de choisir d’être un(e) adorateur(trice) ! C’est ce que Jésus voulait : « Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. » (Lire Jean 4.23-24 .)
    Aujourd’hui, je vous invite à choisir de vivre une vie d’adoration ! Adorer, c’est vivre une vie qui plaît à Dieu. Vous pouvez dire à Jésus : « Seigneur, merci parce que tu m’as choisi(e). Je t’appartiens. J’ai du prix à tes yeux. Je décide d’accepter ce voyage surnaturel qu’est celui de l’adoration. Précieux Esprit Saint, merci pour ton aide à chaque instant ! »
    Bruno Picard

  4. Michel Houyoux, diacre permanent dit :

    Message de « Neuvaine à Saint Louis » Bonne analyse, mais je rectifierai pour ce qui est du fossé entre les nations
    L Afrique où j habite est le continent le plus riche  » en toutes matières  » mais elles sont réservées à une élite européenne , asiatique ou autres qui s accapare le bénéfice et le commerce à leurs seuls intérêts !
    Et sur le dos des peuples européens qui aussi comme les africains sont dépendants de toutes ces sociétés anonymes et et  » égoïstes  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS