• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 31 août 2019

Tu as été fidèle pour peu de choses, entre dans la joie de ton Seigneur

Posté par diaconos le 31 août 2019

Samedi 31 août 2019

 Tu as été fidèle pour peu de choses, entre dans la joie de ton Seigneur

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

index.png 200En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : «Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens.À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit.

Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres.

De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.

Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.”

Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.”

Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. Car à celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a.

Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !”  (Mt 25, 14-30)

Homélie  Est-ce l’amas de « talents » qui peut nous rendre heureux ?

Dans ce récit, celui qui a eu cinq talents, est-il plus heureux que celui qui n’en a eu que trois ?  L’amas de richesse, de dons nous satisfait-il ?  Un jour, on fit un sondage parmi une centaine de personnes riches avec cette question : « Quel montant de richesse vous serait suffisant pour plus ne vous sentir dans le  besoin ? » La réponse fut quel que soit le niveau initial : le double !Est-ce le niveau de talents qui compte pour Dieu ? Dieu traita-il mieux celui qui  reçut cinq talents que celui qui n’en eut que trois ? Dieu leur offrit à chacun d’entrer dans sa joie. Cette joie du Royaume de Dieu est-elle différente suivant nos mérites ? Dans la parabole des ouvriers de la 11ème heures, Jésus insista sur le fait que tous auront la même place, quelque soient leurs œuvres.

Qu’est-ce qui peut nous rendre heureux ? Dans le texte, les deux premiers serviteurs sont heureux, le troisième déprimé. Qu’est-ce qui peut bien nous apporter le bonheur ?

Une chose différencie énormément la situation des deux premiers de celle du dernier. Les premiers surent utiliser leurs talents, le dernier ne le fit pas. Plus j’avance en âge, plus je me rends compte que ce n’est ni le niveau de richesse, ni le niveau de dons intellectuels qui rend heureux, mais le fait de réussir à

exploiter ses dons.

Pourquoi l’enfer pour le dernier serviteur ? L’Enfer : c’est le refus de l’amour de Dieu, le refus donc d’être avec Lui. Dans la parabole qui refuse l’autre le premier ? Le maître ou le serviteur ? Jésus ne fit-il pas exprès de faire reprendre par le maître mot à mot la description du serviteur :  Tu savais …

Pourquoi le maître confia-t-il un talent à un « mauvais » serviteur ?  Le maître savait sans doute que son serviteur ne l’aimait pas (il n’avait pas l’air de s’en cacher !), pourquoi lui confia-t-il quand même un talent ? Par ce biais, ne lui donna-t-il pas une deuxième chance ?

Quel est la part de l’action de Dieu dans un évènement favorable ? Cette question a des réponses très diverses suivant les croyants. Pour certains, le mérite d’un fait heureux revient systématiquement au Saint Esprit. Cette position choque nombre d’autres chrétiens qui trouve le rôle de l’homme réduit à zéro. Or cette parabole répond d’une façon limpide à cette question. Dieu y est décrit comme celui qui distribue des talents, mais il est aussi celui qui désire que nous développions les talents reçus, les fassions fructifier jusqu’à les multiplier. Un Dieu d’amour qui non seulement nous donne nos talents, nous aide, mais veut qu’une part du mérite nous revienne. Si nous restions dans la simple obéissance, dans l’acceptation dec ces talents, pourrions-nous nous unir à Lui ?

Dans la parabole de l’enfant prodigue, quand le fils revint, ce ne fut pas par amour, mais par nécessité. Il ne croyait pas non plus à l’amour infini de son père, car il pensa que celui-ci ne lui accordera qu’une place de serviteur vu sa faute. Et pourtant Dieu l’accueillit à bras ouvert, comme si la faute n’eut jamais  existé. Amen
Michel Houyoux, diacre permanent

Compléments

◊b Sort des élus et sort des damnés : Cliquez ici pour lire l’article → Ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?

◊ Catéchèse : cliquez ici pour lire l’article →  Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents ! (Mt 25,30b)

◊  Cliquez ici pour lire l’article → Leur maître revient et leur demanda des comptes… (Mt 25, 19-30)

Liens externes

◊ Du site « Idées-Caté »   : cliquez ici pour lire l’article →  Parabole des talents

◊ Pierre Desroches : cliquez ici pour voir ses vidéos → Tu as été fidèle pour peu de choses, entre dans la joie de ton maître…

Publié dans Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS