• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 octobre 2019

Si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous

Posté par diaconos le 11 octobre 2019

Vendredi 11 octobre 2019

indexQui n'est pas avec moi est contre moi.png 330

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, comme Jésus avait expulsé un démon, certains dirent : «C’est par Belzébuth, le chef des démons, qu’il expulse les démons.»     D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : «Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.

Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Belzébuth que j’expulse  les démons. Mais si c’est par Belzébuth que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.

En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous. Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.

Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.”

En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ;  ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début.» (Lc 11, 15-26)

Homélie  Qui n’est pas avec moi est contre moi

 Lorsqu’il est question d’entrer au service de Jésus, il n’y a pas de place pour l’ambivalence. Jésus exigea de ses disciples une allégeance totale : « Qui n’est pas avec moi est contre moi » (Lc 11, 23) Des personnes entrent en contact, par hasard, sur Internet avec un texte de l’Évangile, mais qui, aussitôt, reportent leur curiosité vers autre chose.

Ce fut le cas des foules qui accoururent au bruit des miracles, mais qui n’eurent même pas le temps de croire, parce que le démon profita de leur indifférence pour les détourner tout de suite de la foi. Ce fut aussi le cas d’Hérode Antipas, qui chercha à voir le Christ, mais qui ne sut pas profiter de la seule occasion qui lui fut donnée. Est-ce aussi ton cas ? La Parole de Dieu est-elle pour toi  interpellante ?

« Jean lui dit: Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas. Ne l’en empêchez pas, répondit Jésus, car il n’est personne qui, faisant un miracle en mon nom, puisse aussitôt après parler mal de moi. 40 Qui n’est pas contre nous est pour nous. » (Mc 9, 38)

Les disciples tentèrent de faire cesser ses activités parce qu’il ne faisait pas partie de leur cercle. Mais pour Jésus, ce ne fut pas une bonne raison pour avoir agi ainsi. Il leur dit qu’ils n’auraient pas dû s’opposer à cet homme : « Ne l’en empêchez pas … car il n’est personne qui, faisant un miracle en mon nom, puisse aussitôt après parler mal de moi. »
x
Par sa réaction, Jésus montra qu’il avait un point de vue beaucoup plus tolérant que celui des disciples concernant les personnes qui ont le droit d’œuvrer pour Dieu. Nous ne devons pas restreindre les bénéfices de la grâce de Dieu à seulement certaines congrégations ou dénominations. Nous devrions plutôt nous réjouir du bien fait par des frères et sœurs en Christ.
d
Notre allégeance est d’abord et avant tout au Christ. Pour Paul certaines personnes annoncent la parole de Dieu dans un esprit d’envie et de rivalité alors que d’autres le font avec bienveillance : « Quelques–uns, il est vrai, prêchent le Christ aussi par envie et par un esprit de dispute, mais quelques–uns aussi de bonne volonté ; ceux–ci par amour … ceux–là annoncent le Christ par esprit de parti (Ph.15-17).  
x

Jésus nous invite à prendre parti pour son royaume mais il nous demande d’être dynamiques et de  travailler avec lui. Il nous prévient que si nous ne nous joignons pas à lui pour rassembler, nous faisons la même action que celui qui disperse : « Qui ne rassemble pas avec moi disperse ». Amen

Michel Houyoux, diacre permanent

Liens externes

◊ Catholique.og : cliquez ici pour lire l’article →   Béelzéboul – Les méditations

◊ Bibliothèque en ligne  : cliquez ici pour lire l’article → Jésus révèle la clé du bonheur

La sainteté n’est pas accordée à la Loi, mais à l’amour

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Catéchèse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS