• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 30 novembre 2019

Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent

Posté par diaconos le 30 novembre 2019

Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent.

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, comme Jésus marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : «Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de  réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent.

De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela.     Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent. (Mt 4, 18-22)

lwf0003web.gif

Catéchèse

Jésus passe près de gens qui sont présentés dans leur situation sociale et familiale« Passant au bord du lac de Galilée, il vit Simon et son frère André en train de jeter leurs filets » : 100bweb.gifc’étaient des pêcheurs. Un peu plus loin, il aperçoit Jacques et sont frère Jean qui étaient dans leur barque et préparaient leurs filets. Jésus les appela à le suivre. Rompant leurs liens familiaux et sociaux, ceux-ci quittèrent tout pour suivre Jésus.

Le Christ passe aussi dans ta vie pour t’appeler à le suivre. Es-tu attentif pour reconnaître sa voix dans les évènements, les rencontres, le cheminement intérieur de ton existence ?

Es-tu disposé à te compromettre à sa suite même s’il faut rompre pour cela avec la mentalité de ton milieu, avec un attachement trop exclusif à ta famille ?

Notes

(1) La Bible appelait cette région «Province des païens» : «Dans l’avenir le Seigneur couvrira de gloire la route de la mer, au delà du Jourdain, la province des païens.» (Is 8, 23b)

Les invasions assyriennes et chaldéennes avaient entraîné un mélange de populations et de nombreux païens vivaient en cette province. Dans l’ensemble les habitants de Galilée, à cause de leur fort accent étranger, étaient mal considérés par les autres juifs : S’adressant à Pierre qui était assis dehors dans la cour, une servante de Caïphe lui dit :  » Toi aussi, tu étais avec Jésus, le Galiléen.  » (Mt 26, 69)

En choisissant de prêcher dans la province des païens, Jésus accomplit  un acte missionnaire : il cherche le contact.

 (2)  Tu ne peux te convertir, te tourner vers Dieu que si tu as commencé à croire que tu es aimé, 101bweb.gifc’est-à-dire à faire confiance. Que si tu entends cette bonne nouvelle de la venue de Dieu, de son royaume d’amour parmi nous. Il s’agit bien de toi. Le Christ est là, devant toi pour réaliser ce que ton coeur attend profondément.

◊  ◊ ◊

  »Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. « , c’est le règne de Dieu qui est tout proche.

Règne de Dieu : mot qui signifie le plan d’amour de Dieu pour faire réussir nos vies. Pas demain. Tout de suite !

Convertis-toi, dit Jésus ! Changez de direction. Tourne-toi vers Dieu et crois à cette Bonne Nouvelle. Crois, non avec ta tête, mais en t’y attachant de tout ton coeur.

lwf0003web.gif

 

Liens externes

◊ Regnum Christi : cliquez ici pour, lire l’article →  Venez à ma suite

◊ Aussitôt, laissant là leurs filets…(Mc 1, 14-20), cliquez ici → L’appel des disciples

◊ Tourne-toi vers Dieu et crois à cette Bonne Nouvelle, clique ici→ Marc 1:14-20

◊  Idées Caté : cliquez ici pour lire l’article →  Appel des disciples – plein d’idées pour le caté

L’appel des apôtres : un appel sans sécurité financière / Pierre Desroches

Image de prévisualisation YouTube

lwf0003web.gif

Aimes-tu dessiner ?

  • Clique sur le dessin de ton choix pour le voir plus grand, l’imprimer et le colorier.

  • Souhaites-tu montrer ton dessin dans la rubrique “Page jeunesse”, et y faire figurer ta photo, signaler ton âge et ta localité ? Il te suffit de me les faire parvenir par mail en “document attaché” à l’adresse : “michel.houyoux@outlook.fr” . Fais-toi aider par un membre de ta famille si tu n’en sors pas. Tu peux y mentionner ton prénom, ton âge, ta localité (pays ?) et aussi un petit commentaire en rapport avec le thème proposé. Avec un peu d’imagination, tu peux réaliser de jolis dessins. Pour voir les dessins en plus grand, clique deux fois dessus.

  • Aimerais-tu colorier d’autres dessins bibliques ? Dans la colonne de droite, sous le titre “Catégories”, clique sur le titre “Dessins et Bible” et choisis ceux que tu aimes colorier.

Catéchèse : Michel Houyoux, diacre permanent

Publié dans Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Dieu est amour et miséricorde

Posté par diaconos le 30 novembre 2019

misericorde1

«Je vous le déclare : Celui qui se sera prononcé pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme se prononcera aussi pour lui devant les anges de Dieu. Mais celui qui m’aura renié en face des hommes sera renié en face des anges de Dieu. Et celui qui dira une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné.

« Quand on vous traduira devant les synagogues, les puissances et les autorités, ne vous tourmentez pas pour savoir comment vous défendre ou comment parler. Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu’il faudra dire ». Celui qui se sera prononcé pour moi, le Fils de l’homme se prononcera aussi pour lui.  (Lc 12,8-12)

Prière
Jésus, je t’ouvre mon cœur, fais de moi ce qu’il te plaira, quoi que tu fasses je désire te remercier, je suis prêt à tout car ton bâton me guide et me conduit.

Demande
Jésus, donne-moi un cœur docile à l’écoute de ta volonté ainsi qu’un cœur humble et généreux pour répondre à ton appel.

Homélie

Aujourd’hui, le Seigneur Jésus ravive notre foi et notre espérance en Lui. Il nous prévient que nous paraîtrons devant le corps céleste pour être évalué. Et celui qui a prononcé en faveur de Jésus en se donnant pour sa mission, «le Fils de l’homme se prononcera aussi pour lui» (Lc 12,8). Cette confession publique se fait en paroles, en actes et par la vie.

Cette interpellation à la confession est encore nécessaire et urgente pour notre temps où certaines gens ne veulent pas écouter la voix de Dieu ni suivre son chemin de vie. La confession de notre foi aura une forte suite. Pourtant, nous ne confessons pas notre foi par peur du châtiment qui sera plus sévère pour les apostats et la récompense plus abondante pour les fidèles.

Mais, c’est nécessaire et urgent pour la vie et le monde, et Dieu même nous y appelle comme le dit Saint Jean Chrysostome: «Dieu ne se contente donc pas de la foi intérieure, il en demande la confession extérieure et publique, et nous excite ainsi à une plus grande confiance et à un plus grand amour».

Cette confession est soutenue par la force et l’assurance de son Esprit qui est à l’œuvre en nous et qui nous défend. La prononciation de Jésus devant ses anges est vitale car elle nous permettra de Le voir face à face, de vivre avec Lui et être inondé de sa lumière. Alors que le contraire n’est que «souffrir et perdre la vie, être privé de la lumière et dépouillé de tous les biens».

Demandons la grâce d’éviter tout reniement par la crainte du supplice ou par notre ignorance ; par les hérésies, par la foi stérile et par manque de responsabilités; ou parce que nous voulons éviter le martyre. Soyons forts ; l’Esprit Saint est avec nous ! Et «avec l’Esprit Saint il y a toujours Marie  et elle a ainsi rendu possible l’explosion missionnaire advenue à la Pentecôte» (Pape François)

«Ne vous inquiétez pas ! Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire.»

Jésus nous invite à nous abandonner comme Marie, à lui faire confiance. Si nous nous laissons faire par Jésus, si nous lui donnons de la place dans notre vie, alors il nous assistera par le don de son Esprit Saint. Jésus et l’Esprit Saint nous sont offerts pour répondre à l’appel de Dieu et être témoins de son amour à la suite des saints.

Le mystère de l’amour infini de Dieu nous est dévoilé dans le saint sacrifice de la messe : «C’est mon corps livré pour vous» afin que nous ayons la même vie que lui ; «C’est mon sang versé pour vous» pour que nous ayons le même amour que lui. Jésus offre ce don à chacun d’entre nous d’une manière unique. Amen

Contact  + Père Marie Landry Bivina

Compléments

Dieu est Amour et Miséricorde

«Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu.»  : apprenons à vivre dans la lumière, la force et la joie qui viennent de Dieu. Laissons nous aimer sans mesure et gratuitement par  Dieu qui est Amour et Miséricorde.

Les anges aussi sont des témoins, comme cela paraît dans l’annonce du Christ sur son retour pour le jugement dernier ( Mt 25, 31). Membres de l’Église par la communion des saints, nos anges, surtout ceux qui sont préposés à notre garde, sont témoins de nos pensées et du dialogue que l’Esprit Saint entretient avec nous. Est-ce que j’hésite encore ? Est-ce que, au contraire, je me laisse guider par leur ministère pour m’unir plus à Dieu ?

Jésus est toujours à l’œuvre et nous en témoignons par nos paroles. C’est dans notre faiblesse que se déploie la puissance de Dieu. L’Esprit Saint agit dans notre faiblesse et dans notre misère, c’est là un grand mystère d’espérance. Les puissances du monde et de l’enfer peuvent se déchaîner, elles sont impuissantes face au souffle d’amour du cœur de Dieu.

Soyons ferme dans la foi, les yeux fixés sur Jésus : son pouvoir agira en nous. Demandons à Dieu l’ardeur qui habitait son cœur quand Thérèse se mit en route avec la puissance de l’Esprit Saint bravant tous les obstacles.

«Celui qui dira une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné»  ; mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné. »  Lc 12, 10) Le blasphème contre l’Esprit Saint peut être le refus d’entendre la Parole que Jésus nous donne pour comprendre la vérité de notre vie.

Jésus nous met en garde contre l’ingratitude que nous pouvons avoir envers le Don gratuit de Dieu. Il le fait pour nous libérer. La puissance d’amour qui habitait le cœur de sainte Thérèse était nourrie par sa vie de foi. Dieu brûle d’un désir extrême de s’unir à nous mais il faut que nous prenions soin de nous unir à Dieu.

Pour rendre témoignage à son Amour, Dieu nous donne son Esprit Saint comme Esprit Consolateur et Maître de la Vérité tout entière. Accueillons le  et laissons nous aimer par l’Esprit-Saint. N’ayons pas peur d’annoncer Jésus dans notre vie, même si ce n’est pas toujours facile dans notre milieu de vie, dans notre travail, et dans nos familles.

«Quand on vous traduira devant les synagogues, les puissances et les autorités, ne vous tourmentez pas pour savoir comment vous défendre ou comment parler. Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu’il faudra dire.» (Lc 12, 11)  Thérèse fut combattue par sa famille, par les gouvernants de ce temps, cependant elle tint bon.

Ne nous laissons pas arrêter par nos fragilités ; mais, utilisons les comme un tremplin pour atteindre le cœur de Dieu plein de tendresse. Cette Bonne Nouvelle de la gloire de Dieu dans notre vie est un grand bonheur que nous ne pouvons pas garder juste pour nous. Il nous faut sans cesse revenir à la source et prendre du temps pour contempler les merveilles que Dieu fait dans nos vies.

Thérèse d’Avila, inlassablement, voyagea avec des moyens de transport qui furent éprouvants, qui la fit beaucoup souffrir. Ainsi elle traversa son pays avec de jeunes religieuses pour fonder ses monastères. Quand elle trouvait un abri dans l’auberge du pays, elle y passait la nuit dans les veilles.

Sa vie fut un pèlerinage. Chaque fois  qu’elle acquit une maison dans un endroit propice, aussitôt elle y exposa le Saint Sacrement. Les sœurs purent alors adorer leur Seigneur. La puissance de Dieu agissait en elles comme elle agit toujours dans l’Église malgré et au travers de notre grande faiblesse.

À plusieurs reprises, Jésus affirma que l’Esprit Saint nous transformera en son image et nous rendra capables de porter l’œuvre du Père pour la mener à son achèvement. «Il vous conduira dans la vérité tout entière» (Jn 16, 13). Par le fait même d’y croire et de s’exercer à lui faire confiance, l’Esprit Saint devient acteur dans notre témoignage, lui donne sa vraie saveur, sa couleur, son relief et contraste.

Michel Houyoux, diacre permanent

◊ Une grande religieuse catholique espagnole au 16ème siècle→ Sainte Thérèse d’Avila (15 mars 1515-4 octobre 1582)

Liens externes

◊ Enseignement ; cliquez ici pour lire l’article → Définitions de la  miséricorde selon la Bible

◊ Cliquez ici →   Dieu est amour et miséricorde ! j’en suis témoin

Amour et Miséricorde : le Nom de Dieu au fondement de tout

Image de prévisualisation YouTube


Publié dans Accueil sur mon blog, Catéchèse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS