• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 11 octobre 2020

Béatification de Carlo Acutis à Assise en Italie

Posté par diaconos le 11 octobre 2020

 Béatification de Carlo Acutis à Assise en Italie dans comportements

Miracle

Un miracle, reconnu cette année par le Vatican, a ouvert la voie à la béatification de Carlo Acutis, dernière étape avant de devenir saint. En 2013, un enfant brésilien, souffrant de troubles digestifs et d’une rare anomalie du pancréas, fut sauvé sans opération médicale après que sa famille eût prié pour l’intercession de Carlo, décrit l’Église.

La foi profonde de  Carlo Acutis  le conduisit vers la sainteté. Ce samedi 10 octobre après-midi depuis l’église supérieure de la basilique Saint François, le cardinal Agostino Vallini, légat pontifical pour les basiliques d’Assise, l’a béatifié à Assise. Le père Will Conquer  lui  consacra un livre, qui revient sur la figure de ce millenial dont la pureté de cœur interpelle.

Depuis huit siècles, Assise est liée au nom de saint François…. Et depuis 2020, ce nouveau bienheureux, dont le lumineux tombeau se trouve en l’église Santa Maria Maggiore.  Carlo Acutis. Ce jeune italien mourut à quinze ans d’une leucémie foudroyante.

Publié dans comportements, fêtes religieuses, Foi, Page jeunesse, Religion, Rencontrer Dieu, Temps ordinaire, Vie des saints | Pas de Commentaire »

Ving-huitième dimanche du Temps Ordinaire de l’Année A

Posté par diaconos le 11 octobre 2020

L’image contient peut-être : 10 personnes

Mon Dieu comblera tous vos besoins selon sa richesse

De l’Évangile selon saint Matthieu

Jésus disait en paraboles : « Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : ‘Voilà: mon repas est prêt, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés; tout est prêt: venez au repas de noce’.
.
Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et brûla leur ville.Alors il dit à ses serviteurs: ‘Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes.
.
Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce’. Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils rencontrèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives.
Le roi entra pour voir les convives. Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce, et lui dit : ‘Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?’. L’autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs : ‘Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres; là il y aura des pleurs et des grincements de dents’. Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux’ Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce ».

Auteur     +PÈRE MARIE LANDRY C+MPS

L’invitation au repas de Noce

Aujourd’hui, Jésus nous montre le Roi, le Père, en train d’envoyer ses serviteurs porter les invitations pour les noces de son Fils avec l’Humanité, le salut. D’abord, il invita Israël, mais ceux-ci ne voulurent pas venir (Mt 22, 3). Face au refus, le Père insista : « Voilà : mon repas est prêt, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez au repas de noce« 
.
Mais l’affront de ce refus, ajouté à l’humiliation et la mise à mort de ses serviteurs provoqua l’envoi des troupes du Père, la mise à mort des assassins, et la destruction par le feu de sa cité: Jérusalem. ( Mt 22,6-7). Ainsi, d’autres serviteurs (les apôtres) furent envoyés  : « Allez donc aux croisées des chemins (Mt 22, 9).
.
Jésus leur dira plus tard : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. (Mt 28,19). Nous aussi, le reste de l’humanité, qui constituons aujourd’hui l’Église, avons été invités, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives ; « Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. » (Mt 22, 10).
.
Cela étant, le fait est qu’il ne suffit pas d’être invité aux noces, encore faut-il s’y présenter dignement et correctement. Saint Jérôme, commentant ce passage, eut dit : « le vêtement de noce sont ces œuvres qu’accomplit le chrétien en obéissant à l’Évangile en même temps qu’à la Loi et qui forment le vêtement de l’homme nouveau ». Les actes de charité qui doivent accompagner notre foi constituent donc notre vêtement de noce.
.
Comme nous le savons Mère Teresa sortit, tous les soirs, parcourir les rues de Calcutta pour ramasser les moribonds, pour leur donner avec amour une mort digne : propres, soignés et, si possible, baptisés. Elle déclara un jour  : « Je n’ai pas peur de mourir, car quand je serai devant le Père, il y aura là pour me défendre bien des pauvres que je lui aurai envoyés en vêtement de noce. Retenons bien ce comportement et venons en aide aux pauvres, aux marginaux… »
.
Jésus, souvent les préoccupations de ce monde ferment mon cœur à tes sollicitations. Apprends-moi à ordonner ma vie selon ton projet, à ne pas créer un divorce entre les créatures belles et bonnes et ton amour. Apprends-moi que venir à toi, que te donner la première place, ne m’éloigne pas des autres, mais au contraire, te mettre à la première place me donne la liberté de mettre tout à sa place.
Les créatures me séparent de toi quand elles prennent ta place.
Quand tu es à la première place, les réalités de ce monde deviennent une occasion pour prier et découvrir ta présence au quotidien. Heureux les invités aux noces de l’Agneau, heureux ceux qui savent répondre sans hésitation à ton appel. Donne-moi, ô Jésus, une oreille attentive et la force de volonté pour répondre à ton appel. Trouvons un moment de qualité dans la semaine pour rendre grâce au Seigneur pour l’Eucharistie. Amen

Complément

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Vingt-huitième dimanche du Temps Ordinaire — Année A

Liens avec d’autres sites chrétiens sur Internet

◊ P. Ludovic AMOUZOU, SVD : cliquez ici pour lire l’article → VINGT-DEUXIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

◊ Abbaye Notre Dame  de Scourmont (Belgique) : cliquez ici pour lire l’article → 28ème dimanche temps ordinaire, année A …

  Sermon du Père J. Fleury : « Vous laisserez-vous inviter aux noces ? »

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans La messe du dimanche, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS