Les cheveux de votre tête sont tous comptés

Posté par diaconos le 16 octobre 2020

Les cheveux de votre tête sont tous comptés  dans Enseignement

La crainte des hommes et la crainte de Dieu

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, comme la foule s’était rassemblée par milliers au point qu’on s’écrasait, Jésus, s’adressant d’abord à ses disciples, se mit à dire : « Méfiez-vous du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est couvert d’un voile sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu en pleine lumière, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits.
Je vous le dis, à vous mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne.
Oui, je vous le dis : c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce que l’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous. Or pas un seul n’est oublié au regard de Dieu.     À plus forte raison les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus qu’une multitude de moineaux. » (Lc 12, 1-7)

Hypocrisie et franchise

En présence de la foule qui accourut, Jésus mit ses disciples en garde contre l’esprit d’hypocrisie de ces pharisiens avec lesquels il fut en conflit. Qu’ils s’en préservèrent plus que de tout autre défaut. Tout ce qui fut caché sera découvert : ce fut ce que prouva leur activité, qui se produisit en pleine lumière.

À la franchise ils durent joindre le courage ; ne pas craindre ceux qui ne purent tuer que le corps, mais celui qui put perdre l’âme dans la géhenne. Sa protection leur fut assurée, puisqu’il prit soin des passereaux et a compté jusqu’aux cheveux de leur tête. Le fils de l’homme confessa, devant les anges de Dieu, qui le confessa devant les hommes, il renia qui le reniera. Il y eut pardon pour qui prononça une parole contre le fils de l’homme, mais non pour celui qui  blasphéma contre le Saint-Esprit.

Ce dis­cours, comme ceux qui le suivirent, ren­ferma des pa­roles que les autres évan­giles rap­portèrent dans des cir­cons­tances et avec des ap­pli­ca­tions différentes. Dans sa ma­nière po­pu­laire d’en­sei­gner, Jésus pro­non­ça fré­quem­ment cer­taines sen­tences courtes et vives, dont il fit l’ap­pli­ca­tion se­lon les situations où ses au­di­teurs s’engagèrent.

« Avant tout, par-des­sus tout, gardez-vous de l’hypocrisie », est le vice le plus odieux selon Dieu.

L’­hy­po­cri­sie des saints et des doc­teurs d’au­jourd’­hui sera dé­voi­lée, et en re­tour, vous qui par­lez ti­mi­de­ment et comme à l’o­reille, vous fe­rez entendre pu­bli­que­ment votre voix. (Godet)

Cette in­ter­pré­ta­tion sé­duit au pre­mier abord par le sens qu’elle donne à toute la pé­ri­cope.

Ce ne fut pas à ses dis­ciples que Jé­sus adressa ce ter­rible aver­tis­se­ment, mais bien à ses ad­ver­saires  ; ces pa­roles, je­tées ici dans le dis­cours, pa­rurent même en in­ter­rompre la suite. Mat­thieu et Marc as­si­gnèrent sa vraie place à cette sé­vère dé­cla­ra­tion que Jé­sus di­rigea contre ceux qui at­tri­buèrent ses mi­racles au dé­mon.

D’a­près Luc, cette même ac­cu­sa­tion fut for­mu­lée dans des cir­cons­tances dif­fé­rentes et pro­vo­qua le dis­cours pré­cé­dent (Luc 11 17-26). Tout re­nou­vel­le­ment mo­ral doit com­men­cer par la vé­rité et la sin­cé­rité. L’­hy­po­cri­sie fut ap­pe­lée le levain des pharisiens, parce que toute leur vie en fut im­pré­gnée et qu’elle tendit, sous leur in­fluence, à pé­né­trer l’es­prit du peuple. Se­lon Mat­thieu et Marc cette sen­tence fut pro­non­cée en des cir­cons­tances toutes dif­fé­rentes, elle fut oc­ca­sion­née par des dis­cus­sions avec des pha­ri­siens.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites chrétiens sur Internet

◊ Regnum Christi : cliquez ici pour lire l’article → Les cheveux de votre tête sont tous comptés

◊ Paroisse du Christ ressuscité (Tubize – Belgique) : cliquez ici pour lire l’article → Tous les cheveux de votre tête sont comptés

  Prédication du Pasteur Marc Pernot : « Où est la valeur de l’homme ? »

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS