• Accueil
  • > comportements
  • > L’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire

L’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire

Posté par diaconos le 17 octobre 2020

 L’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire  dans comportements

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu. Mais celui qui m’aura renié en face des hommes sera renié à son tour en face des anges de Dieu. Quiconque dira une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné.
Quand on vous traduira devant les gens des synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la façon dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz. Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire. » (Lc 12, 8-12)

Jésus confessa son nom

Dans l’un et l’autre évan­gile, Jé­sus op­posa à la crainte des hommes une cou­ra­geuse confession de son nom. Ce fut cette crainte qui pa­ra­lysa le cœur et les lèvres, quand il s’a­git de se dé­cla­rer pour lui et pour sa cause. Au lieu de ces mots : devant les anges de Dieu, Mat­thieu dit : « De­vant mon Père qui est aux cieux  ».

Cette der­nière idée est plus com­plète et plus sai­sis­sante ; mais l’une et l’autre sont vraies, parce qu’il s’a­git du ju­ge­ment éter­nel, au­quel les anges pren­dront part. D’a­près Luc, Jé­sus ne dit pas qu’il re­niera lui-même ce­lui qui l’aura re­nié. Au­jourd’­hui en­core en Orient on vend cinq petits passereaux pour deux sous (Fé­lix Bo­vet, Voyage en Terre Sainte, 7e édi­tion). Mat­thieu parla de deux pas­se­reaux qui se vendirent un sou.

 Jé­sus adressa à ses adversaires ce ter­rible aver­tis­se­ment : « Celui qui aura blasphémé contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pas pardonné. » Pour trou­ver une re­la­tion avec ce qui pré­cède, on fait ob­ser­ver que le re­nie­ment du nom de Christ peut conduire jus­qu’au blasphème contre le Saint-Esprit, ce qui est juste. Mat­thieu et Marc as­si­gnèrent sa vraie place à cette sé­vère dé­cla­ra­tion que Jé­sus di­rigea contre ceux qui at­tri­buèrent ses mi­racles au dé­mon.

D’a­près Luc, cette même ac­cu­sa­tion fut for­mu­lée dans des cir­cons­tances dif­fé­rentes et provoqua le dis­cours pré­cé­dent (Luc 11.17-26). Les synagogues furent les tri­bu­naux juifs, les magistrats les ju­ri­dic­tions païennes ; en­fin, les autorités dé­si­gnèrent les di­vers pou­voirs de­vant les­quels les disciples purent être traduits.

Les pa­roles par les­quelles Jé­sus voulut ras­su­rer ses dis­ciples si­gni­fient lit­té­ra­le­ment : «  Ne soyez pas en peine comment ou de quoi vous ferez votre apologie, ou de quoi vous par­le­rez.  » Dans Mat­thieu, ces pa­roles firent par­tie des ins­truc­tions don­nées aux apôtres en­voyés en mis­sion. Ce fut là leur place na­tu­relle et pre­mière.

Diacre Michel Houyoux

 Liens avec d’autres sites chrétiens sur Internet

◊ Regnum Christi : cliquez ici pour lire l’article →  L’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là

◊ jardinsophe.blogspot.com  : cliquez ici pour lire l’article → L’Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu’il faut dire

KTO : « L’esprit Saint »

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS