• Accueil
  • > Archives pour novembre 2020

Lundi de la première semaine du Temps de l’Avent dans l’année B

Posté par diaconos le 30 novembre 2020

Lundi de la première semaine du Temps de l'Avent dans l'année B dans comportements 20201130-01

 Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent

# Le groupe des Onze qui subsistèrent, après la mort de Judas, décida de tirer au sort l’un deux pour devenir avec eux témoin de la résurrection : Matthias. Ils furent, avec d’autres disciples, les bénéficiaires du don de l’Esprit à la Pentecôte. Ils se dispersèrent ensuite pour prêcher l’Évangile, tout en rendant compte régulièrement à Jérusalem. Après la mise à mort de Jacques, frère de Jean, par Hérode Agrippa Ier en 44, le groupe ne se renouvela pas. Paul ne cita qu’une fois les Douze (I Co.15, 5), dans une simple reprise d’une confession de foi antérieure. Du temps de son ministère, les Douze ne jouèrent plus aucun rôle actif. La tradition ultérieure ne fut pas unanime sur le nom des membres de ce groupe. La théologie du groupe chrétien constitué autour des Douze est très vaguement connue par le livre des Actes des Apôtres, les discours prêtés à Pierre lors de la Pentecôte ou devant le Sanhédrin. La christologie est peu développée. Aucune rupture avec le judaïsme officiel ne s’esquissa. Rien ne fut retrouvé de la polémique attribuée à Jésus contre les Pharisiens, le Sabbat et les offrandes au Temple. Une dimension charismatique se prétenda guidée par le Saint-Esprit dont la manifestation perçue fut le signe qui attesta la résurrection et la victoire de Jésus sur la mort.

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, comme Jésus marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets.
Il les appela. Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent. » (Mt 4, 18-22)

Appel des premiers disciples

Jésus fut conduit par l’Esprit dans le désert pour être tenté par le diable. Il jeûna quarante jours et il eut faim. Le démon lui insinua un doute sur sa qualité de Fils de Dieu, qui contrasta avec sa triste situation et le poussa à prouver qu’il le fut en usant de sa puissance miraculeuse pour se procurer l’aliment nécessaire. Jésus lui opposa une parole de l’Écriture qui exprima sa pleine confiance en Dieu et son désir de lui obéir absolument.

Le diable le transportant dans la ville sainte, au haut du temple, l’invita à se précipiter dans le vide pour montrer sa confiance illimitée en Dieu. Il lui cita une parole de l’Écriture qui sembla justifier une telle confiance. Jésus répondit :  » Tu ne tenteras pas Dieu.

Ensuite, le diable le transportant sur une haute montagne et lui montrant tous les royaumes du monde et leur gloire, lui offrit la domination universelle, s’il consentit à lui rendre hommage. Jésus chassa Satan de sa présence, en lui citant cette parole : « Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul ». Le diable le laissa et des anges le servirent.

 Le lac de Génézareth, formée par le Jourdain qui le traverse du nord au sud, ayant vingt kilomètres dans sa longueur, douze dans sa plus grande largeur, de forme ovale, entourée de montagnes qui en font le centre d’un pittoresque paysage. Les eaux du lac sont douces, claires, fraîches, abondantes en poissons, souvent violemment agitées par les vents. À tous les avantages dont l’a embelli la nature, le lac de Génézareth joint les immortels et religieux souvenirs que laissa sur ses bords la présence de Jésus,  qui y passa la plus grande partie de son ministère.

Simon reçut le surnom de Pierre lors de sa première rencontre avec Jésus sur les bords du Jourdain. Plus tard ce nom lui fut confirmé dans une circonstance solennelle : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. » (Mt 16, 18) . Ils étaient de Bethsaïda.  » Philippe trouva Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth » (Jn 1, 45)  Ils se livraient à leurs travaux de pêcheurs au moment où Jésus les appela à le suivre.

« Si l’Évangile était d’une telle nature qu’il pût être propagé et maintenu par des potentats, Dieu ne l’aurait pas confié à des pêcheurs. » (Luther)

 Les circonstances de la vocation de ces quatre disciples parurent à quelques interprètes être en contradiction avec le récit de Jean (Jean 1.37 et suivants), dont la scène fut aux lieux mêmes où Jean baptisait, et avant son emprisonnement, tandis que, selon Matthieu, cette vocation eut lieu en Galilée, après cet événement. Ils objectèrent que, d’après le récit de Jean, Jésus connaissait ces disciples, tandis que Matthieu sembla raconter une première rencontre avec eux. Ils obéirent immédiatement à l’appel de Jésus, quittant, pour le suivre, non seulement leur barque et leur vocation terrestre, mais leurs parents.

Diacre Michel Houyoux

Complément

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article →   Il en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres

Liens avec d’autres sites chrétiens sur Internet

Regnum christi  : cliquez ici pour lire l’article → Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent

◊    Paroisse Notre-Dame-de-la-Plaine – Luçon : cliquez ici pour lire l’article →  Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent

Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent » – Lectio Divina -

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans comportements, Foi, Religion, Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

Seconda domenica di Avvento dell’anno B

Posté par diaconos le 30 novembre 2020

Deuxième dimanche de l'Avent dans l'année B dans Religion rnuoyEQ2rqXXc6eDIYl7f0ROuJk@745x379

# La salvezza è un concetto spirituale che significa « liberazione e liberazione ». Il credente che possiede la salvezza è così liberato e liberato dal peccato, dall’insoddisfazione e dalla condanna eterna (inferno). La soteriologia è un campo della teologia che studia le diverse dottrine della salvezza. La soteriologia è un campo della teologia che studia le varie dottrine della salvezza. Diversi testi del Nuovo Testamento sottolineano l’importanza centrale della salvezza eterna. Altre espressioni sono usate per indicare la salvezza, come « vita eterna » o « Regno di Dio ».

La venuta di Gesù è per la salvezza del mondo. La salvezza si ottiene con la grazia e la fede. La salvezza si ottiene anche attraverso le opere. Il pentimento è necessario per la nuova nascita. La salvezza è una garanzia, una certezza per il credente. La salvezza ci assicura il paradiso alla nostra morte. La salvezza si manifesta nella vita terrena del credente.

Dal Vangelo di Gesù Cristo secondo San Marco

Inizio del Vangelo di Gesù, Cristo, Figlio di Dio. È scritto in Isaia il profeta: Ecco, io mando il mio messaggero davanti a voi, per aprirvi la strada. Voce di uno che grida nel deserto : « Preparate la via del Signore, raddrizzate i suoi sentieri ». Poi Giovanni, il battizzatore, apparve nel deserto. Ha proclamato un battesimo di conversione per il perdono dei peccati.

Tutta la Giudea e tutti gli abitanti di Gerusalemme andarono da lui e furono da lui battezzati nel Giordano, riconoscendo pubblicamente i loro peccati. John era vestito di peli di cammello, con una cintura di pelle intorno ai lombi ; si nutriva di cavallette e miele selvatico. Egli proclamò : « Ecco, colui che è più forte di me viene dietro di me; non sono degno di chinarmi per slacciare il cinturino dei suoi sandali. Io vi ho battezzati con acqua; egli vi battezzerà con lo Spirito Santo. « (Mk 1, 1-8)

Preparare la via del Signore

Cristo verrà come Signore del potere e pastore di mansuetudine : « Ecco, il Signore Dio viene con il potere. Come un pastore, guida il suo gregge ; il suo braccio raccoglie gli agnelli e li porta sul suo cuore » (Prima lettura). Non c’è dubbio che ci fa ancora aspettare : « Il Signore non è in ritardo nel mantenere la sua promessa ; è per il vostro bene che aspetta : perché non accetta di lasciare che alcuni si perdano, ma vuole che tutti abbiano il tempo di convertirsi.  »  (Seconda lettura). L’importante è preparare la strada per lui cambiando la sua vita.

Nel deserto, una voce grida : « Preparate la via del Signore, raddrizzate i suoi sentieri » Il Signore sta arrivando ; dobbiamo preparare una via per lui. Troviamo questa immagine della via attraverso la Bibbia. I sentieri e le strade sono un legame vitale tra le persone e le civiltà: sono ciò che permette alle persone di comunicare da un luogo all’altro e di incontrarsi.

Questo deserto che deve essere trasformato è il deserto del disagio sociale e religioso delle persone, il deserto della solitudine, il deserto della solitudine, il deserto che è anche causato dalla mancanza di rispetto per la dignità umana. Verso la fine dell’anno 27, Giovanni Battista, nel deserto, proclamò un battesimo di conversione per il perdono dei peccati; non risparmiò la sua udienza. Giratevi e giratevi ! Lo stavi facendo ? Ora fate il contrario. Questo male che stavi facendo, smettila di farlo.

Quel bene che non stavi facendo, inizia a farlo. Cambia! Cambia ! Con l’avvicinarsi del Natale, siamo invitati a ricevere il Sacramento della Riconciliazione per il perdono dei nostri peccati. D’ora in poi, prepariamoci a farne un processo serio, adulto e responsabile. E come le folle che sono venute al Giordano, cominciamo a riconoscere i nostri peccati, Signore apri i miei occhi !

La venuta di Gesù deve essere preparata per tutti. Cominciamo togliendo dalla nostra vita tutto ciò che è contrario a Dio; impariamo a non giudicare o condannare gli altri, anche se hanno sbagliato. Rifiutandoli, rifiutiamo l’amore di Dio per loro. A volte denunciamo e accusiamo in nome della verità. Questo modo di fare è spesso ipocrita e, soprattutto, non dà una possibilità a chi ne è vittima.

Cerchiamo di capirlo bene : Ogni peccatore è un uomo che Dio vuole salvare ! La vera conversione deve essere accompagnata dalla testimonianza della nostra vita. Giovanni Battista ha annunciato la venuta del Signore e l’ha preparata. Come lui, dobbiamo rimboccarci le maniche per costruire un mondo più giusto e fraterno. Ma come testimoni della fede, non dimentichiamo mai questa parola del Vangelo : « Chi viene dietro di noi, quello che proclamiamo, è più potente di noi ».

Questa preparazione natalizia ci rimanda agli altri. È una chiamata a testimoniare la nostra fede all’interno delle nostre famiglie. Diamo una dimensione religiosa a questa festa. La celebrazione del Natale, vissuta in famiglia, avrà un vero successo solo se la prepareremo in anticipo. Nessuno aspetta fino all’ultimo momento per inviare inviti e preparare regali. E se mettiamo almeno altrettanta energia nella preparazione della venuta di Gesù !

Il diacono Michel Houyoux

Link ad altri siti web cristiani

◊ Qumran : clicca qui per leggere l’articilo →  Testi – II Domenica di Avvento (Anno B) – QUMRAN

◊ La Chiesa   : clicca qui per leggere l’articilo → II DOMENICA di Avvento. Anno B – Sito ufficiale 

Don Giorgio Zevini, decano emerito della Facoltà di Teologia dell’UP

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans articles en Italien, Avvento, La messe du dimanche, Religion, Tempo di Avvento, Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

First Sunday of Advent in year B

Posté par diaconos le 29 novembre 2020

L’image contient peut-être : ciel, nuage, crépuscule, océan, plein air et nature

# Advent is the period covering a few weeks before Christmas. Since the establishment of this liturgical time, Advent represents the period of preparation for the coming of Jesus Christ among humans, i.e. his bodily birth. In churches using the Gregorian calendar, Advent begins on the fourth Sunday before Christmas and marks the beginning of the liturgical year. Advent therefore begins at the earliest on 27 November and at the latest on 3 December and ends on 24 December. The Orthodox and Eastern Catholic Churches observe a period of fasting and penance equivalent to Advent, but the term has only recently come into use: this liturgical time of preparation for Christmas is traditionally called the Nativity Fasting. This fast lasts 40 days, whereas in the Latin rite it is four weeks, and six weeks in the Ambrosian and Mozarabic rites. In the Catholic Church and most Protestant churches, the liturgical colour of this period is purple. However, some Episcopalians and Lutherans use blue, and some Byzantines use red or white.Watch out, because you do not know when the master of the house comes.

MAY THE LORD FILL US WITH HIS BLESSINGS AND GRACES THAT WHAT WAS IMPOSSIBLE FOR US IN THE LITURGICAL YEAR A IS REALISED IN OUR LIVES AS CHRISTIANS IN THIS NEW YEAR B WHAT I WILL ASK THE HOLY TRINITY TO GRANT YOU IN MY PRAYERS PEACE AND BLESSING AMEN
From the Gospel according to Saint Mark
Jesus spoke to his disciples about his coming: « Take heed, take heed: for you do not know when the time will come. It is like a man who went on a journey: leaving his house, he gave all authority to his servants, set each one to his work, and commanded the porter to keep watch. Keep watch therefore, for you do not know when the master of the house will return in the evening or at midnight, at the crowing of the cock or in the morning. He may arrive unexpectedly and find you asleep. What I’m saying to you now, I’m saying to all of you: stay awake ». « Beware, watch: for you don’t know when the time will come »  (Mk 13, 33, 37).

Author +FATHER MARIE LANDRY C+MPS

Watch and pray !

Jesus, I want to live a holy time of Advent, I want to make room for you, to give you time. Dispose of me as you wish, so that I can be fully what I am, what you ask of me, out of love for you. Today, on this first Sunday of Advent, the Church begins a new liturgical year. So we are entering a period of waiting, renewal and preparation, and we are now on the first Sunday of the beautiful Advent season that the Church offers us. In twenty-five days time, our Lord will be lying there, asleep so poorly in the straw, under the contemplative gaze of his holy parents.

Let us stop for a few minutes to think about that unique night, to contemplate in silence our God who became a little child lying in a manger. Jesus warns us: « Beware, watch: for you do not know when the time will come » (Mk 13:33). Indeed, in life there is a decisive moment. When will it come? We do not know. The Lord did not even want to reveal the moment when the end of the world would come.

Finally, all of this leads us to an attitude of expectation and awareness: « He can arrive unexpectedly and find you asleep » (Mk 13:36). The time of our life is a time of giving of oneself, in order to reach maturity in our capacity to love, it is not a time for entertainment. It is a time of « engagement »; like a preparation for the « wedding » in communion with God and his saints in the afterlife.

But life is constantly starting and starting again. The fact is that we are confronted with decisive moments: every day, every hour, or every minute can perhaps turn into a decisive moment. Many or few, but whether they are days, hours or minutes: it is there, in that concrete moment, that the Lord is waiting for us. « In our life, in the life of Christians, the first conversion is important, that unique moment, which everyone remembers, when we clearly discover everything that our Lord asks of us, but even more important and more difficult are the subsequent conversions » (St Josemaria).

In this liturgical time we are preparing to celebrate the great « Advent »: the coming of Our Lord. Christmas: may every day of our existence be a birth to the life of love! Perhaps the best way to keep watch is to make our life a permanent Christmas. Our Mother the Blessed Virgin Mary watches over us!
w
Jesus, I thank you for inviting me to be close to you, in this permanent vigil, I don’t want to waste a minute to love and be in joy in what you are asking me to live. I trust in you. Please, may I desire only you alone !

More information

◊ Deacon Michel Houyoux : click here to read thr paper → First Sunday of Advent of year B

St Johns Northriding  :  » First Sunday of Advent »

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans La messe du dimanche, Page jeunesse, Religion, Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

Premier dimanche de l’Avent dans l’année B

Posté par diaconos le 29 novembre 2020

L’image contient peut-être : ciel, nuage, crépuscule, océan, plein air et nature

# L’Avent est la période qui couvre quelques semaines précédant Noël. Depuis l’instauration de ce temps liturgique, l’Avent représente la période où l’on se prépare à la venue de Jésus-Christ parmi les humains, c’est-à-dire à sa naissance corporelle. Dans les Églises utilisant le calendrier grégorien, l’Avent débute le quatrième dimanche avant Noël et marque le début de l’année liturgique. L’Avent commence donc, au plus tôt, le 27 novembre et, au plus tard, le 3 décembre et se termine le 24 décembre. Les Églises orthodoxes et les Églises catholiques orientales observent une période de jeûne et de pénitence qui équivaut à l’Avent, mais ce terme n’y est utilisé que depuis peu : ce temps liturgique de préparation à Noël se nomme traditionnellement le Jeûne de la Nativité. Ce jeûne dure 40 jours alors que, dans le rite latin, il est de quatre semaines, et de six semaines dans les rites ambrosien et mozarabe. Dans l’Église catholique et la plupart des Églises protestantes, la couleur liturgique de cette période est le violet. Cependant, certains épiscopaliens et luthériens utilisent le bleu, et certains byzantins utilisent le rouge ou le blanc.

Veillez, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE LITURGIQUE «B » QUE LE SEIGNEUR NOUS COMBLE DE SES BÉNÉDICTIONS ET DE SES GRÂCES QUE CE QUI A ETE IMPOSSIBLE POUR NOUS EN L ANNÉE LITURGIQUE A SE RÉALISE DANS NOS VIES DE CHRÉTIENS EN CETTE NOUVELLE ANNÉE B CE QUE JE DEMANDERAI A LA TRINITÉ SAINTE DE VOUS ACCORDER DANS MES PRIÈRES PAIX ET BÉNÉDICTION AMEN

De l’Évangile selon saint Marc

Jésus parlait à ses disciples de sa venue: «Prenez garde, veillez: car vous ne savez pas quand viendra le moment. Il en est comme d’un homme parti en voyage: en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et recommandé au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin. Il peut arriver à l’improviste et vous trouver endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous: Veillez!».
«Prenez garde, veillez: car vous ne savez pas quand viendra le moment» (Mc 13, 33, 37)

Auteur   +PÈRE MARIE LANDRY C+MPS

Veillez et priez !

Jésus, je désire vivre un saint temps de l’Avent, je veux te faire de la place, te donner du temps. Dispose de moi comme tu le désires,  que je puisse être pleinement à ce que je suis, à ce que tu me demandes, par amour pour toi.
w
Aujourd’hui, en ce premier dimanche de l’Avent, l’Église commence à parcourir une nouvelle année liturgique. Donc nous rentrons, dans une période d’attente, rénovation et de préparation.Nous voici au premier dimanche du beau temps de l’Avent que l’Église nous offre. Dans vingt-cinq jours, notre Seigneur sera là couché, endormi si pauvrement dans la paille, sous le regard contemplatif de ses saints parents.
w
Arrêtons-nous quelques minutes pour penser à cette nuit unique, pour contempler dans le silence notre Dieu qui s’est fait petit enfant couché dans une mangeoire.Jésus nous avertit : «Prenez garde, veillez: car vous ne savez pas quand viendra le moment» (Mc 13,33). En effet, dans la vie il y a un moment décisif. Quand est-ce qu’il arrivera ? Nous l’ignorons. Le Seigneur n’a même pas voulu révéler le moment où arriverait la fin du monde.
w
Enfin, tout ceci nous amène à avoir une attitude d’attente et une prise de conscience :  «Il peut arriver à l’improviste et vous trouver endormis» (Mc 13,36). Le temps de notre vie est un temps de don de soi, afin d’atteindre la maturité de notre capacité d’aimer, ce n’est pas un temps pour le divertissement. C’est un temps de « fiançailles »; telle une préparation aux « noces » en communion avec Dieu et ses saints dans l’au-delà.◊
w
Mais la vie c’est constamment commencer et recommencer. Le fait est que nous sommes confrontés à des moments décisifs: chaque jour, chaque heure, ou chaque minute peuvent peut-être se transformer en moment décisif. Beaucoup ou peu, mais que ce soient des jours, des heures ou des minutes: c’est là, dans ce moment concret que le Seigneur nous attend. «Dans notre vie, dans la vie des chrétiens, la première conversion est importante , ce moment unique, dont chacun se souvient, où l’on découvre clairement tout ce que nous demande le Seigneur, mais plus importantes encore, et plus difficiles, se révèlent les conversions suivantes» (Saint Josémaria).
w
Dans ce temps liturgique nous nous préparons à célébrer le grand “Avènement” : la venue de Notre Seigneur. Noël : que chaque journée de notre existence soit une naissance à la vie de l’amour ! la meilleure manière de veiller c’est peut-être de faire de notre vie un Noël permanent. Notre Mère la Sainte Vierge Marie veille sur nous !
w
Jésus, je te remercie de m’inviter à être proche de toi, dans cette veille permanente, je ne veux pas perdre une minute pour aimer et être dans la joie dans ce que tu me demandes de vivre. J’ai confiance en toi. S’il te plaît, que je ne désire que toi seul !

Contact  Père Marie Landry Bivina

Compléments

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Premier dimanche de l’Avent de l’année B

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article →  Vivons intensément ce temps merveilleux de conversion qu’est l’Avent

◊  Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Être prêt à quoi ?

Père Philippe Cochinaux : « Premier dimanche de l’Avent (année B) »

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans La messe du dimanche, Page jeunesse, Religion, Temps de l'Avent | Pas de Commentaire »

12345...14
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS