Mercredi de la première Semaine de Carême

Posté par diaconos le 24 février 2021

À cette génération il ne sera donné que le signe de Jonas le prophète

Jésus Aujourd'hui

# Jonas fut prophète des trois religions abrahamiques que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam. Dans le judaïsme, Jonas, fils d’Amitthaï, fut le cinquième des douze petits prophètes de la Bible. C’est le personnage principal du Livre de Jonas, qui fait partie du Tanakh hébraïque (Ancien Testament chrétien). Dans le Coran, Jonas est mentionné dans six sourates, dont la dixième, qui porte son nom. Dans le judaïsme, le Livre de Jonas est lu à l’occasion de Yom Kippour, « Jour du Grand Pardon » où le fidèle prie l’Éternel afin qu’il lui soit pardonné.

Pour les chrétiens, le livre de Jonas a, outre les thèmes du repentir et du pardon, l’intérêt d’enseigner que les révélations prophétiques n’ont pas un caractère inéluctable qui priverait de liberté les hommes et Dieu. Les lectures chrétiennes du livre de Jonas sont fortement influencées par la comparaison entre Jonas et le Christ qui est rapportée dans l’Évangile selon saint Matthieu Jonas est un prophète biblique présent dans le Coran sous le nom de « Yûnus ». Il est cité à six reprises. Dans la sourate 21, il est aussi appelé  » Dū al-Nūn », l’Homme à la baleine.

lwf0003web.gif

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont  convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.»  (Lc 11, 29-32)

Le signe de Jonas

 Une mère proclama bienheureuse la mère du Sauveur, elle comprit que Jésus fut le Messie ; cette vérité  pénétra dans son esprit comme un trait de lumière. Dans l’émotion qu’elle en ressentit, elle pensa aussitôt à celle qui  donna le jour au Sauveur. L’admiration qu’elle exprima trahit son sentiment maternel, plutôt qu’une foi religieuse bien éclairée et affermie.

Son sentiment est bon, mais elle parle comme une femme. (Bengel)

Il fut inconcevable que malgré la réponse de Jésus les interprètes catholiques s’appuyèrent des paroles de cette femme pour sanctionner le culte de la Vierge. Cette réponse sans doute ne fut pas un blâme absolu. Jésus saisit plutôt avec bienveillance ce mouvement d’un cœur sincère, mais ce fut pour l’élever jusqu’à son vrai objet, la parole de Dieu écoutée et gardée comme une semence de vie divine.

Il fit sentir à cette femme qu’elle-même put être heureuse comme celle dont elle vint de célébrer le bonheur. Luc seul  conserva ce trait remarquable de l’histoire évangélique.

 Ainsi le signe de Jonas, que le Seigneur donna à sa génération, ce fut, d’une part, sa propre mission, infiniment supérieure à celle du prophète, et, d’autre part, la repentance des habitants de Ninive opposée à l’endurcissement de son peuple : « Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas’ (Mtvb12, 41)

(Matthieu 12.41).

Dans Matthieu (Mt 10, 40), ce que Jésus appela le signe de Jonas, ce fut le séjour du prophète pendant trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson. Il en fut de même enseveli trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. Sa mort et sa résurrection furent le vrai et grand signe donné à sa génération. Luc passa entièrement sous silence cette pensée.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊ Père Gilbert Adam : cliquez ici pour lire l’article → Mercredi de la 1re semaine de Carême

◊ Sensus Fidelium : cliquez ici pour lire l’article → Le mercredi de la première semaine de Carême

  Vivre le Carême avec saint François d’Assise

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS