Samedi de la cinquième semaine du temps pascal

Posté par diaconos le 8 mai 2021

Vous n’appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde

 Samedi 25 mai 2019  « Vous n’appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde »

# Traditionnellement, les différentes Églises chrétiennes considèrent les actes homosexuels comme des pratiques contre Dieu, des péchés contraires à la chasteté, à l’instar de la masturbation, de la fornication et de la pornographie. En empêchant la procréation, première des fins de l’union conjugale et donc sexuelle, les pratiques homosexuelles s’opposeraient ainsi directement à l’action créatrice de Dieu. D’autre part, le sujet de l’homosexualité est souvent débattu dans les Églises chrétiennes .
x
Plusieurs approches existent dans les Églises chrétiennes. La première est la position conservatrice. C’est celle de certaines Églises qui considèrent l’homosexualité comme un péché. La deuxième est la position libérale. C’est celle d’Églises anglicanes ou protestantes qui acceptent le ministère ecclésial de personnes homosexuelles et bénissent des couples de personnes de même sexe.
x
La troisième est la position modérée. C’est celle d’Églises catholiques, orthodoxes, protestantes ou évangéliques qui font une différence entre les pratiques homosexuelles et les personnes homosexuelles à respecter et à aimer.. Les condamnations de Paul dans le Nouveau Testament sont sur la pédérastie (rapports sexuels entre un adulte marié et un adolescent), couramment pratiquée à l’époque.
lwf0003web.gif

De l’Évangile selon Jean

18 Si le monde a de la haine contre vous, sachez qu’il en a eu d’abord contre moi. 19 Si vous apparteniez au monde, le monde aimerait ce qui est à lui. Mais vous n’appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde ; voilà pourquoi le monde a de la haine contre vous. 20 Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : un serviteur n’est pas plus grand que son maître. Si l’on m’a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. Si l’on a gardé ma parole, on gardera aussi la vôtre. 21 Les gens vous traiteront ainsi à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé.  (Jn 15, 18-21)

La haine du monde

À tant d’amour de la part de Jésus, le monde répondit par la haine qu’il nourrit contre lui et contre ses disciples. Jésus le constata avec tristesse, à diverses reprises (Jean 7.7 ; Jean 15.24 ; Jean 17.14) Il voulut que ses )disciples len eurent connaissance, afin que, quand ils souffrirent de cette haine du monde, ils se rappelèrent qu’elle fut le partage de Celui dont la charité égalait la sainteté, et qu’ainsi ils fussent préservés du découragement et du doute : «  Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. » (1 Jn 3, 13)

« Si vous étiez du monde, si vous en aviez les principes et l’esprit, il vous aimerait, parce que vous seriez à lui, mais, parce que je vous ai choisis hors du monde, tirés de son sein et soustraits à sa domination, pour vous attirer à moi et faire de vous ma propriété, il vous hait. » (Jn 15, 19)

C’était, pour les disciples, une consolation de savoir qu’ils n’appartenaient plus à ce monde qui crucifia Jésus. Ce mot de monde, répété cinq fois dans ce seul verset, a quelque chose de très solennel et le tableau que Jésus retraça de l’opposition et de l’inimitié du monde.

Jésus les exhorta à l’humilité ; il la leur rappela pour les encourager à souffrir avec patience. Puisque le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, les disciples ne durent pas s’attendre à éviter les persécutions que Jésus endura, il les en prévint, afin qu’ils ne fussent pas découragés quand elles se produisirent.

L’accueil que Jésus reçut de la part du monde présagea aux disciples l’accueil auquel ils s’attendirent eux-mêmes : les uns les persécutèrent, d’autres gardèrent leur parole ; des troisièmes, comme Saul de Tarse, passèrent des rangs des persécuteurs à ceux des fidèles. Le monde ennemi de Dieu n’est jamais toute notre humanité ; son opposition violente contre l’Évangile ne se manifeste pas partout de la même manière absolue.

« Il reste toujours un vaste champ où les disciples peuvent répandre la parole de vie avec la certitude de rencontrer des âmes qui la garderont. » ( Wette, Meyer, Luthardt, Weiss, Keil, Astié.)

Cette inimitié du monde que Jésus annonça aux disciples les étonna et les amena à se demander s’ils ne firent pas fausse route. Jésus ajouta : « Ne vous laissez pas arrêter » : il leur en donna deux raisons qui expliquèrent tout. Ils vous firent tout cela à cause de mon nom, ce nom qu’ils hairent quoiqu’il fut l’expression de la vérité et de la sainteté de Dieu : « Pour moi, j’avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth.  » (Ac 26,, 9) Cette haine, ils l’éprouvèrent parce qu’ils ne connurent pas Dieu qui envoya Jésus.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites Web chrétiens

◊ Dominicains (Province de Suisse) : cliquez ici pour lire l’article → Samedi de la 5ème Semaine du Temps Pascal

◊ La Croix : cliquez ici pour lire l’article →  Samedi de la 5e semaine du temps pascal (Jn 15, 18-21)

  KTO : « Congrès Mission – Aimer le monde actuel »

 Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS