Dimanche de la Pentecôte dans l’année B

Posté par diaconos le 23 mai 2021

Aucune description de photo disponible.

L’Esprit de vérité vous conduira dans la vérité tout entière

# Paraclet, du latin paracletus, est un néologisme forgé par Jérôme de Stridon dans la traduction en latin de l’Évangile de Jean. Appliqué à l’Esprit Saint, ce mot a le sens de « défenseur », d’« intercesseur », de « consolateur » Le péché contre la présence de Dieu qui nous protège nous prive de la miséricorde de Dieu. Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. « Celui qui console » existe aussi dans la tradition juive, et il est assimilé au Messie.
x
« Paraclet » est un titre donné par certains musulmans à Mahomet. Il fait allusion au texte de l’Évangile selon Jean conformément au principe coranique d’une annonce de la venue de Mahomet dans les textes chrétiens. Ce principe d’annonce dans les textes chrétiens est, entre autres, exprimé dans la sourate VII, au verset 157 : « Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit mentionné chez eux dans la Torah et l’Évangile.». Cette association au paraclet évangélique apparaît avant le milieu du IIe siècle de l’hégire8. La question de l’assimilation de Mahomet au Paraclet est présente et a été réfutée dans le « dialogue » entre Timothée Ier et le calife al-Mahdi.
x
.Selon l’exégèse autorisée des écrits saints baha’is par le « Gardien de la Cause de Dieu » (Valí ‘Amr’ulláh) Shoghi Effendi Rabbání (1897-1957), les allusions bibliques au « Mont Paran »12 et au « Paraclet »13 font référence à la révélation du prophète de l’islam. Dans le spiritisme Le paraclet est l’un des Esprits dont les déclarations reçues lors de séances spirites sont signées : L’Esprit de Vérité. Plusieurs de ces déclarations sont rapportées dans l’Évangile selon le spiritisme Montanus (vers 173) affirma être l’organe en extase du paraclet. Selon lui, le Paraclet serait différent du Saint-Esprit qui serait descendu sur les apôtres.
lwf0003web.gif

De l »Évangile selon saint Jean

Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement. J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. ‘Jn15, 26-27 ; 16, 12-15)
x
Auteur  +PÈRE MARIE LANDRY C+MPS
x
Seigneur, c’est avec une grande espérance que je viens vers toi. Tu es venu chez toi, et les tiens ne t’ont pas reconnu, mais tu as promis que tous ceux qui te recevraient partageraient ta vie et, avec le secours de ton Esprit, ils la partageront dès ici-bas, même au milieu des persécutions et des obstacles qui viennent de notre lenteur à croire. Tu es cette Vérité envoyée dans le monde en ce temps où tout est relatif. Seigneur, je sais que tu me donneras la force de résister et de ne pas être un nouveau Pilate, qui dégage toute sa responsabilité quand les choses vont mal.

Recevez l’Esprit Saint

x

Aujourd’hui le jour de la Pentecôte, se mène à bien l’accomplissement de la promesse faite par le Christ aux Apôtres. Le même soir du jour de Pâques Il répandit sur eux son souffle et leur dit: «Recevez l’Esprit Saint» (Jn 20:22). La venue du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte renouvelle et apporte à sa plénitude ce don de façon solennelle et avec des manifestations externes. Ainsi culmine le mystère pascal.
x
L’Esprit que Jésus transmet crée dans le disciple une nouvelle condition humaine et un sens d’unité. Lorsque l’orgueil de l’homme s’élève jusqu’à se dresser contre Dieu en voulant édifier la tour de Babel, Dieu confonde les langages et ils ne peuvent plus se faire comprendre les uns aux autres. À la Pentecôte il arrive juste le contraire: par la grâce de l’Esprit Saint, les Apôtres sont compris par des gens d’origine et langages le plus divers.
x
L’Esprit Saint est le Maître intérieur qui amène le disciple vers la vérité, qui le pousse à faire le bien, qui le console dans sa douleur, qui le transforme intérieurement, et lui donne une nouvelle force et capacité.Le premier jour de la Pentecôte de l’ère chrétienne, les Apôtres étaient réunis en compagnie de Marie, et ils priaient. Le recueillement, l’attitude priante est tout à fait indispensable pour recevoir l’Esprit Saint.
x
«Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent: toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux» (Ac 2, 2-3).Alors ils furent tous remplis de l’Esprit Saint, et se mirent à prêcher courageusement. Ces hommes effrayés s’étaient transformés en courageux prédicateurs qui ne craignaient prison, ni torture, ni martyre. C’est normal; la force de l’Esprit Saint était avec eux.
x
L’Esprit Saint, troisième Personne de la Très Sainte Trinité, c’est l’âme de mon âme, la vie de ma vie, l’être de mon être; c’est mon sanctificateur, l’hôte de mon intérieur le plus profonde. Pour arriver à la maturité dans la vie de foi il faut que notre rapport avec Lui soit chaque fois plus conscient, plus personnel. Dans cette célébration de la Pentecôte ouvrons à deux battants les portes de notre intérieur.
x
Seigneur, Jésus-Christ, tu es venu pour nous réconcilier avec le Père, pour faire de nous des fils adoptifs et alors, unis à lui, nous pourrons nous écrier avec lui : « Abba, Papa ».Prenons le temps de venir jusqu’à Jésus et lui demander, dans une prière, de nous laisser accueillir l’Esprit Saint qu’il nous as promis.
x
Contact    Marie Landry Bivina

Compléments

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Pentecôte – Année B

  Antoine Nouis et Michel Barlow : « L’Esprit de vérité Jean 14, 15-21. »

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans fêtes religieuses, La messe du dimanche, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Pfingstfest – Jahr B

Posté par diaconos le 22 mai 2021

Der Geist der Wahrheit wird Sie in alle Wahrheit leiten

In der Nachfolge Christi - ppt herunterladen

# Pfingsten ist ein christliches Fest, das die Ausgießung des Heiligen Geistes, ein Geschenk von Jesus, und die Geburt der Kirche feiert. Es fällt auf den fünfzigsten Tag nach Ostern (daher der Name), auf einen Sonntag, d.h. am Ende der siebten Woche nach Ostern, und ist daher ein bewegliches Fest, abhängig vom Osterdatum. Sie feiert zuerst den Beginn der Ernte und dann, in einer zweiten Phase, die Übergabe des Gesetzes. Pfingsten ist auch der altgriechische Name für das jüdische Fest Schawuot, das ein Fest der Danksagung ist.

Im Judentum ist Schawuot oder das Fest der Wochen, das im Altgriechischen Πεντηκοστή (Pfingsten) genannt wird, eines der drei Feste, die Schalosch regalim (drei Pilgerfahrten) genannt werden und die Feste der i-Pilgerfahrt – nach Jerusalem – bezeichnen. Die sieben Wochen entsprechen der Omer-Zeit, einer Trauerzeit in Erinnerung an das Unglück des Volkes Israel, die mit dem Fest Lag Ba Omer endet, und Schawuot soll eine freudige Feier der Übergabe der Thora sein.

lwf0003web.gif

Aus dem Evangelium von Jesus Christus nach dem Heiligen Johannes

In jenen Tagen sagte Jesus zu seinen Jüngern: Wenn der Beistand kommt, den ich vom Vater zu euch senden werde, wird er, der Geist der Wahrheit, der vom Vater kommt, für mich zeugen. Und auch ihr werdet Zeugen sein, weil ihr von Anfang an bei mir gewesen seid. Ich habe Ihnen noch viele Dinge zu sagen, aber Sie können sie jetzt nicht ertragen. Wenn er kommt, der Geist der Wahrheit, wird er euch in alle Wahrheit leiten. Denn was er sagt, das kommt nicht von ihm selbst, sondern was er hört, das wird er sagen; und was geschieht, das wird er euch kundtun.

Er wird Mich verherrlichen, denn was Mein ist, wird Er empfangen und euch kundtun. Alles, was der Vater hat, ist mein; darum habe ich zu euch gesagt : Der Geist empfängt, was mein ist, und macht es euch kund. (Johannes 15:26-27; 16:12-15)

Er wird Ihnen alles verständlich machen, was ich Ihnen gesagt habe !

Er wird Ihnen alles verständlich machen, was ich Ihnen gesagt habe !  « Wenn jemand mich liebt, wird er mein Wort halten, und mein Vater wird ihn lieben, und wir werden zu ihm kommen und bei ihm bleiben. « Wer mich nicht liebt, wird meine Worte nicht halten » (Joh 14,23-24a). Dies ist die einzige von Gott beschlossene Manifestation : Er kommt, um in den Herzen derer zu leben, die ihn aufnehmen und an ihn glauben. Er wird nur von denen als wirklich präsent erkannt, die Ihn wirklich lieben !

  » Wenn jemand mich liebt, werden wir zu ihm kommen »: Christus bekräftigt, dass er jetzt durch die, die ihn lieben, durch die wahren Gläubigen, in denen er lebt, gegenwärtig ist. Zwischen Menschen, die sich lieben, gibt es ein Zuhören, einen Dialog, ein Sprechen, eine Kommunikation.  « Das Wort, das ihr hört, ist nicht von mir, sondern von dem Vater, der mich gesandt hat » (Joh 14, 24b)

Hier offenbart uns Jesus eine der Grundlagen des wahren christlichen Lebens: die Meditation des Wortes als Sakrament der Gegenwart Gottes. In dieser Abschiedsrede, am Vorabend des Gründonnerstags, spricht Jesus von einem Wort, dem man treu ist, einem Wort, das man lebt, das man also in die Tat umsetzt. Das Wort Jesu ist nicht etwas, sondern jemand : Da Jesus weg ist, gibt es einen anderen, der kommt, um ihn zu ersetzen, gesandt vom Vater in Jesu Namen: es ist der Heilige Geist.

Der Heilige Geist fügt nichts zu Jesus hinzu, so wie Jesus nichts zum Vater hinzufügt : Sie sind drei, die eins sind! Der Heilige Geist ist derjenige, der den Menschen das ganze Leben Gottes mitteilt. Es ist der Heilige Geist, der der Kirche helfen wird, die in Jesus Christus offenbarte Gabe Gottes allmählich zu verstehen. Und heute ist der Heilige Geist am Werk : « Ich bin immer bei euch », sagte Jesus.

Die Kirche hat noch viel zu verstehen, zu entdecken und zu leben, und das gilt erst recht für jeden einzelnen von uns.  Es ist wichtig zu verstehen, dass Pfingsten (erste Lesung) nicht nur für die Apostel war: der starke Wind wurde auch von einer Menge von Männern und Frauen in Jerusalem gespürt: jeder hörte die Wunder Gottes in seiner eigenen Sprache verkündet. (Apostelgeschichte 2, 5-11)

Damit ein Mensch das Wort Gottes in dem Wort eines anderen erkennen kann, muss das Wirken des Heiligen Geistes vorhanden sein. « Es ist derselbe Heilige Geist, der in unserem Geist bestätigt, dass wir Kinder Gottes sind » (2. Lesung) (Röm 8,16).

Pfingsten ist nicht nur das Fest der Geburt der Kirche durch die den Aposteln gegebene Kraft, sondern auch das Fest der Erneuerung der Welt durch das Wirken des Heiligen Geistes, der die ganze Menschheit allmählich dazu bringt, die Botschaft Jesu zu verstehen: « Der Heilige Geist, den der Vater in meinem Namen senden wird, wird euch alles lehren und euch an alles erinnern, was ich euch gesagt habe » (Joh 14,26).

Diakon Michel Houyoux

Links zu anderen christlichen Websites

◊ Katholisch (Deutschland) : klicken Sie hier, um den Artikel zu lesen → Pfingsten : Was bedeutet das Fest ?
◊ Griechenland : klicken Sie hier, um den Artikel zu lesen → Orthodoxe Pfingsten 2021

   Welche Bedeutung hat das Pfingstfest ?

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans fêtes religieuses, La messe du dimanche, Page jeunesse, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Воскресенье Пятидесятницы

Posté par diaconos le 21 mai 2021

Дух истины наставит вас на всякую истину

Воскресенье Пятидесятницы dans comportements

# Пятидесятница – христианский праздник, отмечающий излияние Святого Духа, дара Иисуса, и рождение Церкви. Он приходится на пятидесятый день после Пасхи (отсюда и название), в воскресенье, то есть в конце седьмой недели после Пасхи, и поэтому является подвижным праздником, зависящим от даты Пасхи. Сначала он празднует начало жатвы, а затем, на втором этапе, дарование закона. Пятидесятница – это также древнегреческое название еврейского праздника Шавуот, который является праздником благодарения.

В иудаизме Шавуот, или Праздник недель, который на древнегреческом языке называется Πεντηκοστή (Пятидесятница), является одним из трех праздников, называемых Шалош регалим (три паломничества), обозначающих праздники i паломничества – в Иерусалим. Семь недель соответствуют периоду омера, периоду траура в память о несчастьях народа Израиля, заканчивающемуся праздником Лаг ба-Омер, а Шавуот должен быть радостным празднованием дарования Торы.

lwf0003web.gif

Из Евангелия Иисуса Христа от святого Иоанна

В те дни Иисус сказал Своим ученикам: Когда же придет Заступник, Которого Я пошлю к вам от Отца, то Он, Дух истины, Который от Отца исходит, будет свидетельствовать о Мне. И вы также будете свидетелями, потому что вы были со Мною от начала. Мне еще многое нужно сказать тебе, но ты не сможешь вынести этого сейчас. Когда Он придет, Дух истины, Он наставит вас на всякую истину. Ибо то, что он говорит, не от себя исходит, но что услышит, то и скажет; а что случится, то и вам даст знать.

Он прославит Меня, ибо что Мое, то Он примет и возвестит вам. Все, что имеет Отец, есть Мое; посему Я сказал вам: Дух принимает то, что Мое, и дает знать вам. (Иоанна 15, 26-27; 16, 12-15)

Из  даст вам понять все, что Я сказал вам !

Он даст вам понять все, что Я сказал вам!  « Если кто любит Меня, тот соблюдет слово Мое, и Отец Мой возлюбит его, и мы придем к Нему и пребудем с Ним ». « Кто не любит Меня, тот не соблюдет слов Моих » (Ин 14:23-24а). Это единственное проявление, решенное Богом: Он приходит, чтобы жить в сердцах тех, кто принимает Его и верит в Него. Его признают присутствующим только те, кто по-настоящему любит Его!

  » Если кто любит Меня, придем к нему »: Христос утверждает, что Он присутствует сейчас через тех, кто любит Его, через истинных верующих, в которых Он живет. Между людьми, которые любят друг друга, есть слушание, диалог, разговор, общение.  « Слово, которое вы слышите, не есть Мое, но пославшего Меня Отца » (Ин 14, 24б)

Здесь Иисус открывает нам одну из основ истинной христианской жизни: размышление над Словом как таинством Божьего присутствия. В этом прощальном обращении вечером Страстного четверга Иисус говорит о слове, которому человек верен, о слове, которым он живет, то есть о слове, которое он претворяет в жизнь. Слово Иисуса – это не что-то, а кто-то: поскольку Иисус ушел, на его место пришел другой, посланный Отцом во имя Иисуса: это Святой Дух.

Святой Дух ничего не добавляет к Иисусу, как и Иисус ничего не добавляет к Отцу: они трое, которые едины! Святой Дух – это тот, кто передает всю жизнь Бога человечеству. Именно Святой Дух поможет Церкви постепенно понять Божий дар, явленный в Иисусе Христе. И сегодня Святой Дух действует : « Я всегда с вами », – сказал Иисус.

Церкви еще многое предстоит понять, открыть и прожить, и это тем более верно для каждого из нас.  Важно понять, что Пятидесятница (первое чтение) была не только для апостолов: сильный ветер ощутили также толпы мужчин и женщин в Иерусалиме: каждый слышал чудеса Божьи, провозглашенные на его родном языке. (Деяния 2, 5-11)

Для того чтобы человек мог распознать Слово Божье в слове другого, необходимо действие Святого Духа. « Тот же Дух Святой утверждает в духе нашем, что мы дети Божии » (2-е чтение) (Рим. 8:16).

Пятидесятница – это не только праздник рождения Церкви силой, данной апостолам, но и праздник обновления мира действием Святого Духа, который постепенно приводит все человечество к пониманию послания Иисуса : « Дух Святой, Которого пошлет Отец во имя Мое, научит вас всему и напомнит вам все, что Я говорил вам » (Ин 14, 26).

Дьякон Мишель Ую

Ссылки на другие христианские сайты

◊ ВикиЧтение :  нажмите здесь, чтобы прочитать статью →  Вы слышали, что Я сказал вам: иду от вас и …

◊ О Духе Святом  :  нажмите здесь, чтобы прочитать статью →О Духе Святом – Нагорная проповедь

   видео: святой дух

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans comportements, La messe du dimanche, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Jeudi de la septième semaine du temps pascal

Posté par diaconos le 20 mai 2021

Qu’ils deviennent parfaitement un

 Même déconfinés, continuons à prier et méditer ! n°57

# Le Salut de l’âme est l’un des thèmes fondamentaux du christianisme. Il permet l’accès au paradis. Son étude se nomme la sotériologie. Le Salut, dans le christianisme, est associé au Christ, considéré comme le rédempteur de l’humanité ; ainsi la sotériologie est-elle liée à la christologie. Dans le catholicisme, il est offert par la grâce, les sacrements et les bonnes œuvres. Dans le protestantisme et le christianisme évangélique, il est offert par la foi et la grâce seulement. Cette notion recouvre une grande variété de thèmes, qui ont été plus ou moins développés selon les périodes de l’histoire et selon les confessions chrétiennes..

Au IIe siècle, Clément d’Alexandrie, l’un des premiers chrétiens à maîtriser la philosophie classique antique, utilisa de nombreuses images pour décrire le salut apporté par le Christ. Il utilisa celle de la lumière qui donne l’intelligence, ou de la musique qui adoucit les cœurs. Au IVe siècle, Athanase d’Alexandrie décrit le salut comme étant le fait que Dieu, Père, Fils et Esprit habite en l’homme, déjà en cette vie. La théologie médiévale laissa peu de place à la liberté humaine : Thomas d’Aquin tenta d’organiser autour de la pensée d’Augustin un système métaphysique permettant de concilier grâce et liberté humaine.

lwf0003web.gif

De l’Évangile selon Jean

20 Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. 21 Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. 22 Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : 23 moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

24 Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. 25 Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. 26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »  (Jn 17, 20-26)

Croyons à Jésus pour être sauvés

 Jésus, après avoir prié pour lui-même et pour ses apôtres, embrassa dans sa supplication tous ceux qui crurent en lui et seront sauvés.  Le moyen par lequel ceux qui furent encore plongés dans les ténèbres de l’ignorance et de l’incrédulité furent amenés à la foi au Christ, ce  fut la parole des apôtres.  Témoignage éclatant rendu par Jésus.  Jésus lui-même a la vérité et a l’autorité divines de la parole apostolique : elle a la puissance de créer dans les âmes la foi qui les régénère et les sauve. Toute l’Église chrétienne n’a connu Jésus-Christ et n’a cru en lui que par ce témoignage, qui conservera sa valeur jusqu’à la fin des siècles.

L’objet de la prière de Jésus pour son Église, ce fut l’union de tous ses membres dans la communion du Père et du Fils.  Cette union qu’il demanda auparavant pour ses disciples , il pria Dieu de la réaliser dans tous ses enfants ; ceux-ci durent être un comme le Père et le Fils sont un, ils durent être tous ensemble unis à Christ, et par lui à Dieu. De là, ce mot profond : un en nous, qui élève tous les rachetés jusqu’à la gloire éternelle que Jésus leur a acquise. .

Cette partie de la prière de Jésus nous révèle la nature de son Église. Il est venu pour unir, en les réconciliant avec Dieu les âmes que le péché avait divisées. Le lien de cette union est le même que celui qui fait l’ineffable harmonie du Père et du Fils : « Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi. » Mais cette union, fondée sur la communion avec Dieu par Christ, ne doit pas et ne peut pas rester invisible ; elle se manifeste nécessairement au dehors, et c’est précisément cette sainte union des âmes, dans la foi et l’amour, qui doit être pour tous un éclatant témoignage que Jésus est l’envoyé de Dieu.

C’est par elle surtout que les âmes sont attirées au Christ et croient en lui. Elle fut, en effet, dès les premiers âges de l’Église, le plus puissant moyen de persuasion pour le monde  : «  Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur ». ) louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvé »  (Ac 2, 46-47)

Aussi les exhortations à maintenir cette union des âmes dans l’amour, qui remplissent les écrits de Jean, reviennent elles également souvent sous la plume de l’apôtre Paul (Rm 12, 4-6 ; 1 Co 12, 12,  Ép 4., 1-6 ; Ph 2, 1-5). Jésus, sûr d’être exaucé, rappela  ce que déjà il  fit pour élever ses rachetés jusqu’à l’unité parfaite qu’il demanda pour eux. Et moi, dit il, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée.

Cette gloire, que les exégètes essayèrent d’expliquer de manières si diverses, ne fut autre que la gloire éternelle, dont le Fils de Dieu est possesseur en sa qualité de Fils et en tant qu’il est l’objet de l’amour éternel du Père, la gloire dans laquelle il rentra. Il l’a donnée, non seulement révélée ou promise, mais déjà communiquée à ses rachetés en les rendant eux aussi les objets de l’amour de Dieu et en faisant d’eux des fils du Père.

Cette gloire est tout entière contenue en droit dans la parole de grâce qu’ils reçurent et leur fut assurée en vertu de la foi qui les unit à Jésus.  Jusqu’à fa fin des temps, ils la possèdent pleinement en fait. Cette gloire, qui renferme en elle la vie éternelle et implique la communion avec Dieu, constitue nécessairement l’unité que Jésus décrit si magnifiquement dans ces paroles. Christ vivant, pensant, aimant, agissant dans ses disciples, comme le Père vit, pense, aime et agit en lui, telle est l’unité parfaite des âmes avec le Christ et avec Dieu, et par là même leur unité mutuelle.

 Jésus-Christ est l’Envoyé, le représentant de Dieu même sur la terre, et ensuite, qu’un tel amour répandu parmi les hommes ne peut être que l’effusion de l’amour de Dieu lui-même. Il y a une révélation profonde de l’amour de Dieu pour tous dans cette parole :  » Tu les as aimés comme tu m’as aimé ». 

Jésus demanda pour les siens la réalisation parfaite de cette gloire que déjà il  donna à leur foi par sa parole  Père, répéta-t-il avec l’émotion croissante de sa prière. Et cette prière fut exaucée, car elle concerne ceux que le Père lui a donnés, tous ses rachetés, et non pas seulement les  premiers disciples.

Si les disciples connurent Dieu, ce fut uniquement parce que Jésus leur  fit connaître son nom ; et cette lumière divine, il la fit plus encore resplendir dans leur âme par l’effusion du Saint-Esprit : et je le leur ferai connaître.

Le but suprême de tant de grâces fut que les disciples fussent rendus participants de ce rapport ineffable d’amour qui unit le Père et le Fils  ett que, par là même, leur communion avec Jésus fut complète : « que je sois en eux ».

C’est par cette grande promesse que Jésus acheva sa prière ; et elle fut faite dans toute l’expérience des disciples et dans tous leurs travaux. Rien ne les  sépara de l’amour de Dieu en Christ ; Christ  vécut en eux et ils furent plus que vainqueurs par Celui qui les  aima.(Meyer)

Publié dans comportements, Histoire du Salut, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

1...34567...15
 

Passion Templiers |
CITATIONS de Benoît XVI |
La pastorale Vauban |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | chrifsossi
| La Mosquée de Méru
| Une Paroisse virtuelle en F...