Fête du Saint Sacrement dans l’année B

Posté par diaconos le 6 juin 2021

Fête du Saint Sacrement dans l'année B dans La messe du dimanche pape-francois-saint-sacrement

Ceci est mon corps, ceci est mon sang

# La présence réelle est une doctrine de la théologie chrétienne selon laquelle Jésus-Christ est personnellement présent dans l’eucharistie. Elle s’oppose à l’interprétation de la présence du Christ sous forme d’un simple symbole ou d’une métaphore. Dans le langage courant, cette expression est le plus souvent comprise comme une affirmation de la doctrine catholique selon laquelle Christ est substantiellement présent sous les apparences du pain et du vin après la consécration des offrandes pendant la messe.
x
Ce concept est toutefois plus vaste. Il peut être lié à la doctrine catholique de la transsubstantiation comme à celle, luthérienne, de la consubstantiation, ou encore à celle, calviniste, de la présence spirituelle, mais il ne se confond avec aucune d’entre elles. Différentes notions entrent en jeu et, depuis le XVIe siècle, ont contribué à creuser un écart entre le catholicisme et le protestantisme mais aussi, au sein de celui-ci, entre les principaux courants de la Réforme. La fin du XXe siècle a cependant vu ces divergences se relativiser, à défaut de disparaître, avec les progrès de l’œcuménisme.
x
En particulier à la suite de la réflexion sur l’eucharistie menée par le concile Vatican II, de nombreux théologiens et philosophes catholiques soulignent que les fractures du XVIe siècle sont dues avant tout aux catégories conceptuelles de cette époque. Dès la fin du premier siècle, la Didachè, établit un lien entre l’Eucharistie et le passage du prophète Malachie qu’elle traduit 1: « Qu’en tout lieu et en tout temps, on m’offre un sacrifice pur. » (Malachie, 1, 11-14). Cette référence sacrificielle deviendra par la suite un classique chez les auteurs chrétiens des premiers siècles.
x
Par ailleurs, le dogme de la présence réelle fut développé par plusieurs Pères de l’Église, dont Ignace d’Antioche2 (au tout début du second siècle) Justin de Naplouse3(milieu du second siècle) Irénée de Lyon4(fin du second siècle), Cyprien de Carthage5(milieu du troisième siècle), Jean Chrysostome, Ambroise de Milan (fin du quatrième siècle) et Augustin d’Hippone (à la charnière des quatrième et cinquième siècle). Au XIIe siècle apparaît le terme de « transsubstantiation » mais il faut attendre Thomas d’Aquin, un siècle plus tard, pour qu’en soit précisée la teneur6. La transsubstantiation, que Thomas d’Aquin nomme également « conversion substantielle », se réfère au concept philosophique de « substance » : la « réalité intelligible d’un être » au sens métaphysique, autrement dit non discernable par les sens.
x
lwf0003web.gif

De l’Évangile selon saint Marc

Le premier jour de la fête des pains sans levain, où l’on immolait l’agneau pascal, les disciples de Jésus lui disent : « Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? » Il envoie deux de ses disciples en leur disant : « Allez à la ville ; un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le, et là où il entrera, dites au propriétaire : “Le Maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?” Il vous indiquera, à l’étage, une grande pièce aménagée et prête pour un repas.

Faites-y pour nous les préparatifs. » Les disciples partirent, allèrent à la ville ; ils trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : « Prenez, ceci est mon corps. » Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude. Amen, je vous le dis : je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, dans le royaume de Dieu. » Après avoir chanté les psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers. (Mc 14, 12-16.22-26)
x
Je t’adore, ô mon Dieu, tu es mon Seigneur. Par la présence réelle et perpétuelle de ton Fils dans le sacrement de l’autel, tu demeures souverain de nos vies tant éprouvées par les puissances des ténèbres. En toi, ô Dieu, nous jetons l’ancre et mettons tout notre effort pour maintenir le vaisseau de l’Église aux commandes de ton Esprit. Dieu, viens à mon aide, Seigneur, à notre secours. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. .
x
Père, tu as donné ton Fils pour nous sauver. Accorde-nous de l’accueillir dans notre vie, par le don de ton Esprit, et de le suivre d’un cœur sans partage sur le chemin d’éternité, car il est notre Berger, notre Sauveur, notre Seigneur.

 Auteur  +PÈRE MARIE LANDRY C+MPS

Présence eucharistique du Christ parmi nous

 

Aujourd’hui nous célébrons solennellement la présence eucharistique du Christ parmi nous, le “Don par excellence”: «Ceci est mon corps (…). Ceci est mon sang» (Mc 14, 22-24). Préparons-nous à susciter dans notre âme “l’étonnement eucharistique” (Saint Jean Paul II).Avec le repas pascal le peuple juif commémorait l’histoire du salut, les merveilles de Dieu pour son peuple, en particulier, sa libération de l’esclavage d’Égypte. Lors de cette commémoration, chaque famille mangeait l’agneau pascal. Jésus-Christ devient le véritable et définitif Agneau pascal sacrifié sur la croix et mangé comme Pain Eucharistique.
x
L’Eucharistie est Sacrifice: c’est le sacrifice du corps immolé du Christ et de son sang versé pour nous tous. Ce sacrifice fut anticipé au moment de la Cène. Et tout au long de l’histoire, à chaque Eucharistie, il est actualisé. En fait, c’est dans l’Eucharistie que nous trouvons notre nourriture: le nouvel aliment qui donne vie et force au chrétien qui chemine vers le Père.L’Eucharistie est la présence du Christ au milieu de nous. Le Christ ressuscité et glorieux demeure parmi nous de façon mystérieuse mais réelle, dans l’Eucharistie.
Cette présence implique une attitude d’adoration de notre part et une attitude de communion personnelle avec Lui. La présence Eucharistique nous garantit qu’Il demeure chez nous et accomplit l’œuvre du salut. L’Eucharistie est un mystère de foi. Elle est le centre et la clé de la vie de l’Église. Elle est la source et la racine de l’existence chrétienne. Sans l’expérience eucharistique la foi chrétienne ne serait qu’une philosophie.Avec l’institution de l’Eucharistie Jésus nous donne le commandement de l’amour de charité.
x
Il ne s’agit pas de la dernière recommandation de l’ami qui part au loin ou du père qui voit venir la mort. C’est l’affirmation d’une dynamique que Jésus met en nous. Par le Baptême nous commençons une nouvelle vie, nourrie par l’Eucharistie. Le dynamisme de cette vie nous amène à aimer les autres, et ce dynamisme grandit jusqu’à donner notre vie: à cela l’on reconnaîtra que nous sommes chrétiens. Le Christ nous aime parce qu’il reçoit la vie du Père. Nous aimerons en recevant du Père la vie, spécialement au moyen de l’aliment eucharistique.
x
Merci et pardon, mon Jésus, pour ta délicieuse bonté, souvent incomprise et banalisée. Merci et pardon, mon Jésus, pour ta générosité à laquelle mon cœur rugueux et étriqué répond d’un écho estompé ou déformé. Merci et pardon, mon Jésus, pour ton indulgence qui trouve mon âme parfois impétueuse et inquiète. Dis seulement une parole, Seigneur, puisque je ne suis pas digne de te recevoir. Ta Parole me sauve, m’apaise et ouvre en moi la porte de l’esprit, pour accueillir ta douce présence. Amen.
Résolution.
x

Compléments

◊  Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Fête du Saint Sacrement dans l’année B

  Le père Samuel Volta, prêtre du diocèse de Bordeaux, vous présente un menu complet pour la fête de Pâques.

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS