• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Mercredi de la douzième semaine du temps ordinaire -Année impaire

Mercredi de la douzième semaine du temps ordinaire -Année impaire

Posté par diaconos le 23 juin 2021

La parabole de l'arbre fruitier - Marcher avec Dieu

Porter de bons fruits

# Le Vrai cep est une parabole donnée par Jésus-Christ. Elle est citée dans l’Évangile selon saint Jean. Elle parle de l’importance pour le croyant de rester attacher au « vrai cep » qui symbolise le Christ, cela pour porter « du fruit en abondance ». Les fruits, étant à l’image de la relation entre le sarment et le plant principal par la sève qui circule entre les deux, peuvent faire référence à beaucoup d’autres passages bibliques comme celui des fruits de l’Esprit en Galate 5 verset 22.
x
Pour saint Augustin, les sarments sont dans la vigne afin de recevoir d’elle leur principe de vie. Les humains doivent rester attacher aux vertus données, à la parole transmise par le Christ afin de donner des fruits sains.
x
Benoît XVI dans un commentaire, aborde le sujet de la liberté et des préceptes divins. Mélanger les deux n’est pas incompatible. Il faut écouter Dieu et il nous donnera la force pour créer et marcher dans notre chemin. La récolte spirituelle sera alors abondante. .Le Figuier stérile est une parabole du Christ racontée dans l’Évangile selon Luc, 13:6-9. Elle ne doit pas être confondue avec une autre parabole, celle du figuier en bourgeons, prononcée avant la Passion. Elle aborde les sujets du pardon et de l’importance de donner du fruit.
x
Dans le domaine de l’exégèse biblique, elle fait partie du Sondergut de cet évangile. L’interprétation traditionnelle est que le maître représente Dieu le Père et le vigneron Jésus-Christ. Le figuier est un symbole fréquent de la terre d’Israël. Jésus propose une dernière chance au peuple d’Israël, et par là-même à l’humanité, pour la repentance, dans une perspective eschatologique.
x
Les exégètes mettent cette parabole en parallèle avec la péricope du figuier maudit. Grégoire le Grand, docteur de l’Église, consacre une partie de son homélie 31 à cette parabole. Il dit clairement qu’il faut demander pardon à Dieu pour ses fautes. L’homme que représente le figuier est trop dans la désobéissance des commandements apportés par le Christ, et ne donne plus de fruits à cause de ses fautes. Seule la repentance pourra le sauver 1. Cette parabole précède celle de la femme courbée, et lui est relativement similaire dans la pensée.

x

De l’évangile selon Marc

 15 Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. » 17 Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison, ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole. 18 Alors il leur dit : « Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur,

19 parce que cela n’entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? » C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments. 20 Il leur dit encore : « Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur.» (Mt 7, 15-20)

Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende !

Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! : ces paroles, que Jésus aimait à redire pour provoquer la réflexion de ses auditeurs, furent omises par Tischendorf, Westcott et Hort, et d’autres d’après Codex Sinaiticus, B, versions égyptiennes.  Jésus se trouvait alors dans la contrée de Génésareth, où il enseignait et opérait des guérisons.

Jésus, en déclarant d’une manière si absolue que rien d’extérieur ne souille l’homme, voulut dire qu’il n’exista pas de souillure légale et d’abolir ainsi d’un mot toutes les distinctions que faisait la loi entre les aliments qu’elle déclarait purs ou impurs. Cette conséquence ressortit du principe qu’il posaa, mais tel ne fut pas son but immédiat. L’erreur des pharisiens était de ne pas comprendre que toutes les prescriptions de la loi relatives à une souillure ou à une pureté légales n’avaient d’autre but que de révéler la souillure ou la pureté morales.

Ils prirent le moyen pour le but et, en s’attachant à la lettre de la loi, ils la matérialisèrent et tombèrent dans un minable formalisme. Jésus voulut rétablir la distinction entre une souillure légale et la souillure morale. C’est ce que précisa Marc : cela n’entre p◊ as dans l’organe des pensées et des affections morales. Les aliments dont il s’agit ne font qu’entretenir la vie animale, et tout ce qui ne sert pas à la nutrition est rejeté ; et cet acte purifie les aliments eux-mêmes.

En poursuivant sa pensée jusqu’à ces détails matériels, Jésus voulut faire sentir d’autant mieux à ses auditeurs combien les interprétations pharisaïques de la loi la rabaissaient et la dégradaient. Très souvent Marc employa cette tournure avec le verbe à l’imparfait : il disait, introduisant par là, non un discours nouveau, mais une pensée nouvelle dans le discours.

Tous les vices et les péchés que Jésus énuméra souillent l’homme, parce qu’ils sont en lui, dans son cœur, et non pas seulement parce qu’ils sortent de l’homme ; mais Jésus employa cette manière de parler pour faire opposition à ces choses extérieures qui entrent dans l’homme et qui ne peuvent le souiller.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊ Église : cliquez ici pour lire l’article →  Le pape s’en prend aux prédicateurs attachés « à certaines formes du passé

◊ Bien nourrir notre foi  : cliquez ici pour lire l’article → Avez-vous fait votre mue spirituelle ?

  Jérémy Sourdril : « Caractéristiques du faux prophète »

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS