• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Mercredi de la vingt-septième semaine du Temps Ordinaire — Année Impaire

Mercredi de la vingt-septième semaine du Temps Ordinaire — Année Impaire

Posté par diaconos le 6 octobre 2021

Toi, tu as pitié de ce ricin. Et moi, comment n’aurais-je pas pitié de Ninive ?

L’avertissement de l’Éternel parvient aux Ninivites

# Jonas fut un prophète des trois religions abrahamiques que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam. Dans le judaïsme, Jonas, fils d’Amitthaï, fut le cinquième des douze petits prophètes de la Bible. C’est le personnage principal du Livre de Jonas, qui fait partie du Tanakh hébraïque (Ancien Testament chrétien). Dans le Coran, Jonas est mentionné dans six sourates, dont la dixième porte son nom.

xPour les chrétiens, le livre de Jonas a, outre les thèmes du repentir et du pardon, l’intérêt d’enseigner que les révélations prophétiques n’ont pas un caractère inéluctable qui priverait de liberté les hommes et Dieu . Les lectures chrétiennes du livre de Jonas sont fortement influencées par la comparaison entre Jonas et le Christ qui est rapportée dans l’Évangile selon saint Matthieu : Comme Jonas fut dans le ventre du cétacé trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme fut trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.

xCette phrase tirée de l’évangile selon Matthieu explique ce que Jésus entendit quand il annonça un « signe de Jonas », donné en réponse aux demandes de signe des responsables de son peuple. Cette réponse ne fut pas reçue, comme Jésus l’annonça lui-même.  La comparaison entre Jonas et Jésus se fait-elle à deux niveaux : celui de la prédication reçue par les Ninivites, mais pas par les contemporains de Jésus ; et celui d’un séjour de durée limitée dans le ventre du monstre marin, préfigurant la résurrection.

xJonas est un prophète biblique présent dans le Coran sous le nom de « Yûnus » Il est cité à six reprises. Dans la sourate 21, il est aussi appelé Dū al-Nūn, l’Homme à la baleine. Dans le Coran, Jonas a aussi le statut d’« envoyé divin » et tient un haut rang spirituel, personne (même Mahomet), ne devant se dire supérieur à lui. Le style elliptique des récits coraniques consacré à Jonas attesta de la connaissance du récit de Jonas par l’auditoire.

xCet aspect explique les références coraniques à la figure biblique jusque dans les contradictions du personnage ou dans des détails du récits. Selon Jérôme, sa tombe est située près du village galiléen de Gath-Hépher. Benjamin de Tudèle confirma ces propos. Les restes de Jonas auraient été déposés aux côtés des reliques de Jean le Baptiste dans l’église Saint-Jean-Baptiste de Damas, qui est depuis le VIIIe siècle la grande mosquée des Omeyyades.

xAujourd’hui, chrétiens comme certains musulmans viennent en pèlerinage dans ce lieu. Une tombe à Mossoul, au sein de la Mosquée du prophète Jonas, qui est un lieu de pèlerinage musulman, fut détruite le 24 juillet 2014 par les djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant. Elle fut reconquise par les forces irakiennes en janvier 2017. On y découvrit en mars 2017 dans les décombres les ruines d’un palais assyrien du VIIe siècle av. J.-C.

Du livre du prophète Jonas

01 Jonas trouva la chose très mauvaise et se mit en colère. 02 Il fit cette prière au Seigneur : « Ah ! Seigneur, je l’avais bien dit lorsque j’étais encore dans mon pays ! C’est pour cela que je m’étais d’abord enfui à Tarsis. Je savais bien que tu es un Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. 03 Eh bien, Seigneur, prends ma vie ; mieux vaut pour moi mourir que vivre. »

04 Le Seigneur lui dit : « As-tu vraiment raison de te mettre en colère ? » 05 Jonas sortit de Ninive et s’assit à l’est de la ville. Là, il fit une hutte et s’assit dessous, à l’ombre, pour voir ce qui allait arriver dans la ville. 06 Le Seigneur Dieu donna l’ordre à un arbuste, un ricin, de pousser au-dessus de Jonas pour donner de l’ombre à sa tête et le délivrer ainsi de sa mauvaise humeur. Jonas se réjouit d’une grande joie à cause du ricin.

07 Mais le lendemain, à l’aube, Dieu donna l’ordre à un ver de piquer le ricin, et celui-ci se dessécha. 08 Au lever du soleil, Dieu donna  l’ordre au vent d’est de brûler ; Jonas fut frappé d’insolation. Se sentant défaillir, il demanda la mort et ajouta : « Mieux vaut pour moi mourir que vivre. »

09 Dieu dit à Jonas : « As-tu vraiment raison de te mettre en colère au sujet de ce ricin ? » Il répondit : « Oui, j’ai bien raison de me mettre en colère jusqu’à souhaiter la mort. » 10 Le Seigneur répliqua : « Toi, tu as pitié de ce ricin, qui ne t’a coûté aucun travail et que tu n’as pas fait grandir, qui a poussé en une nuit, et en une nuit a disparu.

11 Et moi, comment n’aurais-je pas pitié de Ninive, la grande ville, où, sans compter une foule d’animaux, il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne distinguent pas encore leur droite de leur gauche ? » (Jon 4, 1-11)

Mécontentement de Jonas et réprimande de l’Éternel

Jonas en éprouva un vif chagrin. Ou bien les quarante jours étaient écoulés et le chagrin de Jonas fut motivé par le fait que rien de ce qu’il avait prédit n’arriva ; ou bien l’Éternel lui avait fait connaître à l’avance et avant la fin des quarante jours le pardon accordé à Ninive et ce fut cette nouvelle qui provoqua sa révolte.

Ce dépit violent avait un côté personnel : Jonas était irrité de voir sa menace frappée d’inefficacité ; mais ce sentiment reposait sur quelque chose de plus profond le prophète était indigné de voir se confirmer la crainte qu’il avait eue dès l’abord, à savoir que les Ninivites repentants n’eussent part aussi à la miséricorde divine. Les Juifs voulaient la miséricorde de Dieu, mais pour eux seuls ; ils faisaient bon marché des païens, qu’ils vouaient sans pitié au jugement de Dieu.

L’Éternel reprit Jonas par une parole, puis par un fait. Quelle mansuétude dans ce langage de l’Éternel. Cette manière de faire rappela celle du père de l’enfant prodigue à l’égard de son fils aîné. À l’orient de la ville, il y avait de ce côté de Ninive de hautes collines d’où l’on pouvait contempler tout ce qui se passait dans la plaine.

Le ricin cette plante d’Orient qui porte de grandes feuilles semblables à celles de la vigne, atteint en peu de jours, dans les contrées du Levant, les proportions d’un arbre. Les branches dont Jonas construisit la cabane ne suffirent pas pour l’abriter du soleil, parce que les feuilles se desséchèrent ; aussi le prophète souffrit-il dans cette position et fut heureux, au matin, de trouver ce ricin qui lui faisait ombre.

L’irritation qui le remplissait : Jonas fut livré, sans défense au vent brûlant qui se joignit à l’ardeur du soleil. Le vent d’orient dessèche rapidement la végétation. Dieu dit à Jonas : « Fais-tu bien de te fâcher à cause de ce ricin ? » Et il répondit : « Je fais bien de me fâcher jusqu’à la mort. « 

L’animal est au-dessus de la plante ; si Jonas s’affligeait pour un ricin, combien plus Dieu n’a-t-il pas pitié de tout être vivant, homme ou bête ! Ajoutons que les animaux aussi furent associés au deuil de repentance célébré à Ninive.

Il appartient à la liberté de l’homme d’entrer dans la pensée et dans le sentiment de Dieu, ou de persister dans sa propre volonté. C’est ainsi qu’après avoir révélé la pensée de Dieu, l’Écriture se tait, laissant à l’homme le soin d’achever le récit en l’acceptant ou en la repoussant.

 Diacre Michel Houyoux

Compléments

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Seigneur, apprends-nous à prier

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Lors du jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊ Père Gilbert Adam   : cliquez ici pour lire l’article →  Le mercredi 6 octobre 2021 ♦ Saint Bruno

◊ Croire  : cliquez ici pour lire l’article →   Ninive, la ville qui se convertit

Jonas, un homme en cavale : Opération Ninive

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS