Trente-deuxième dimanche du Temps Ordinaire — Année B

Posté par diaconos le 1 novembre 2021

Marc 12 38 44aw

De l’évangile selon Marc

38 Dans son enseignement, il disait : « Méfiez-vous des scribes, qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat et qui aiment les salutations sur les places publiques, 39 les sièges d’honneur dans les synagogues, et les places d’honneur dans les dîners. 40 Ils dévorent les biens des veuves et, pour l’apparence, ils font de longues prières : ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »

41 Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait comment la foule y mettait de l’argent. Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes. 42 Une pauvre veuve s’avança et mit deux petites pièces de monnaie. 43 Jésus appela ses disciples et leur déclara : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres. 44 Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. » (Mc 12, 38-44)

 La pite de la veuve

De longues robes auxquelles tenaient tant les scribes, ces salutations qu’ils recherchaient dans les places publiques, étaient chez eux le signe certain de la vanité qu’ils tiraient de leur rang, de leur profession, de leur secte. Le fait qu’ils prétendaient aux premiers sièges dans les synagogues, aussi bien qu’aux premières places dans les festins, dénotait cet orgueil qui voulut briller et dominer dans les cérémonies religieuses comme dans la vie civile.

En raison de l’amphibologie qui s’attacherait au terme de manger, Jésus fit allusion aux repas somptueux que les pharisiens se faisaient servir chez ces femmes, en remplissant auprès d’elles l’office de directeurs de conscience. Ils étaient les Tartufes de l’époque.

 Jésus, assis vis-à-vis du trésor, observa ce que les gens y mettaient. Il vit une pauvre veuve qui donna deux pites (des pièces de monnaie de peu de valeur). Il appela à lui ses disciples et leur déclara que cette femme, qui mit dans le tronc tout ce qu’elle avait pour vivre, donna plus que les autres qui y mirent leur superflu.

Le trésor du temple se trouvait dans le parvis des femmes et consistait, selon les rabbins, en treize coffres ou troncs, auxquels on donnait le nom de trompettes à cause de leur forme semblable à cet instrument. Le premier établissement de ce trésor est mentionné dans 2 Rois 12.9. C’est là qu’on déposait les offrandes volontaires pour le temple et le culte.

Jésus, assis dans cette dépendance du temple, regardait avec attention, contemplait. Ce regard ne s’arrêtait pas à la main qui donnait, mais pénétrait jusqu’au cœur.

 La pauvre veuve avait réellement mis dans le trésor plus que tous les autres, toutes proportions gardées ; car leur offrande était prise dans le superflu, tandis que la sienne provenait d’une pauvreté que Marc s’efforça de faire sentir par trois expressions différentes : de son indigence, de son déficit, de son manque, tout ce qu’elle avait, toute sa subsistance.

Ce qui constitua la supériorité de son offrande sur celles des autres, ce furent ses motifs, dont Jésus pénétra la valeur morale. Elle ne fit pas une aumône, mais un don pour le culte divin, inspiré uniquement par l’amour pour Dieu, à qui elle donna ainsi son cœur et sa vie.Son amour, sa confiance sans bornes en Dieu, à qui elle remit le soin d’un avenir absolument destitué de tout.

Diacre Michel Houyoux

Complément

◊ Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres

Liens avec d’autres sites chrétiens

◊ Père Gilbert Adam : cliquez ici pour lire l’article →  32e dimanche du temps ordinaire, année B

◊ Service de la catéchèse (Toulon) : cliquez ici pour lire l’article → Trente-deuxième dimanche Ordinaire, année B

Monseigneur Cattenoz : « Cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres »

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS