• Accueil
  • > Religion
  • > Vendredi de la trente-quatrième semaine du Temps Ordinaire — Année B

Vendredi de la trente-quatrième semaine du Temps Ordinaire — Année B

Posté par diaconos le 26 novembre 2021

27 versets bibliques sur le retour du Seigneur Jésus

Michel Houyoux

     Michel Houyoux , professeur retraité du Collège saint Stanislas à Mons (Belgique) et diacre permanent

# Le Fils de l’Homme est une figure eschatologique en usage dans les milieux apocalyptiques judaïques dès la période post-exilique. Cette expression apparaît notamment dans le Livre de Daniel. Dans les évangiles, c’est le titre que reprend le plus souvent Jésus lorsqu’il parle de lui-même. Ces mots employés au temps de Jésus comme substitut linguistique pour « être humain » ou « homme », pour les pronoms indéfinis « quelqu’un » ou « on », et pour « je ».

x
Les interprétations auxquelles elle donna lieu dans le christianisme firent glisser le sens initial vers l’humanité de Jésus. Sa plus ancienne attestation remonte au septième chapitre du Livre de Daniel, daté de la persécution d’Antiochos Épiphane, peu avant la révolte des Maccabées (vers 160 av. J.-C.). Dans le Livre d’Ézéchiel déjà, Dieu s’adressa plusieurs fois au prophète en l’appelant « Fils d’homme », mais aucun sens ésotérique n’est ici attaché à l’expression.
x
On trouve plus de quatre-vingt passages dans le Nouveau Testament où Jésus de Nazareth se nomme lui-même « Fils de l’homme » (qui est équivalent à ‘Fils d’Adam’). C’est le titre qu’il employa le plus fréquemment lorsqu’il parla de lui-même à la troisième personne. Il se présenta comme le futur juge eschatologique.  Selon le premier verset du troisième chapitre du Livre de Malachie, la venue eschatologique de Dieu doit être manifestée par celle d’un ultime messager. La tradition juive attendait le retour d’Élie, la tradition chrétienne confie ce rôle de messager à Jean-Baptiste.
x
Lors de son entrée à Jérusalem le jour des Rameaux, monté sur un âne, monture royale, et en purifiant le Temple, Jésus s’identifia avec le Messie lui-même. La méthode de la Formgeschichte prouva que nous ne pouvons pas remonter plus haut que les témoignages (et confessions de foi des premiers chrétiens à propos de Jésus. Les premiers chrétiens identifient le « Fils de l’Homme » au Christ glorieux dont ils attendirent la parousie.
x
Le plus éloquent exemple de cet emploi se trouve dans le livre des Actes des Apôtres, 7 ,55-56 (discours d’Étienne devant le Sanhédrin au moment de son martyre). On attribua cette christologie primitive aux hellénistes : Jésus, le crucifié, fut intronisé dans le Ciel Fils de l’Homme et se manifestera bientôt comme tel par sa venue eschatologique.
x
Dans la théologie chrétienne ultérieure, le titre de « Fils de l’Homme » fut compris comme désignant l’humanité de Jésus, et le titre de « Fils de Dieu », sa divinité, dans le cadre de la doctrine chalcédonienne des deux natures. L’Apocalypse ou Apocalypse de Jean ou encore Livre de la Révélation, également appelé Révélation de Jésus-Christ (en grec ancien : Ἀποκάλυψις Ἰησοῦ Χριστοῦ) suivant les premiers mots du texte, est le dernier livre du Nouveau Testament.

x

 De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : « Voyez le figuier et tous les autres arbres. Regardez-les : dès qu’ils bourgeonnent, vous savez que l’été est tout proche. De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de Dieu est proche. Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas sans que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.»

L’avènement du Fils de l’homme

« De même vous aussi, lorsque vous verrez arriver ces choses, sachez que le royaume de Dieu est proche. » (Lc 21, 31) Matthieu et Marc ne parlèrent que du figuier ; Luc, qui connaissait moins bien la Palestine, ajouta : et tous les arbres. La plupart des arbres de la Palestine ne perdant pas leurs feuilles en hiver ne purent guère servir à marquer la différence des saisons. Dans Matthieu et dans Marc on lit : « Quand ces choses arriveront, sachez qu’il est proche, à la porte » Luc dit : le royaume de Dieu est proche ; il va être manifesté dans sa gloire, élevé à la perfection.

Luc, aussi bien que Matthieu et Marc, placèrent cette déclaration dans une partie du discours qui traite de l’avènement du Sauveur, tandis que, selon son sens évident, elle ne put concerner que la ruine de Jérusalem, qui eut lieu lors de la génération d’alors. Dans les évangiles de Matthieu, de Marc et de Luc, le discours prophétique de Jésus se termina par cette parole qui y mit le sceau d’une autorité divine : « Le ciel et la terre passeront« 

De ces grands événements futurs, Jésus ramena la pensée des disciples sur eux-mêmes et sur la vie morale et religieuse qui dut les y préparer. Deux pièges leur furent tendus : les voluptés charnelles qui appesantissent le cœur et les soucis de la vie. Jésus les signala aussi ailleurs.

Liens avec d’autres sites chrétiens

◊ Dom Armand Veilleux de l’Abbaye de Maredsous 5belgique) : cliquez ici pour lire l’article → HOMÉLIE POUR LE VENDREDI DE LA 34ÈME SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE 

◊ Père Gilbert Adam :  cliquez ici pour lire l’article  →Vendredi de la 34e semaine, année impaire


L’avènement du Fils de l’homme – YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS