Vendredi après l’Épiphanie — Année C

Posté par diaconos le 7 janvier 2022

Afficher l’image source

Jésus proclamait l’Évangile et guérissait toute maladie dans le peuple

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; voyant Jésus, Il tomba face contre terre et le supplia :  » Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. « 

Jésus étendit la main et le toucha en disant :  » Je le veux, sois purifié.  » À l’instant même, la lèpre le quitta. Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour tous un témoignage. »

De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait. (Lc 5, 12-16)

Guérisons d’un lépreux et d’un paralytique

Dans une ville, un lépreux très gravement atteint implora le secours de Jésus en affirmant que celui-ci eut le pouvoir de le guérir. Jésus le guérit en le touchant. Il lui défendit de le dire et l’envoya offrir le sacrifice que la loi prescrivit pour la purification. La renommée de Jésus se répandit et lui attira des foules. Il demeura dans la retraite et en prière.

Le malade fut conduit près de Jésus. Tandis que Jésus enseignait au milieu de pharisiens et de docteurs de la loi venus de toutes les parties du pays, des hommes lui amenèrent un paralytique : ils le descendirent, par un trou fait dans le toit, près de Jésus. Jésus dit au malade : « Tes  »péchés te sont pardonnés.  Les pharisiens l’accusèrent de blasphème.

Jésus, connaissant leurs pensées, les leur reprocha et leur donna la preuve qu’il avait le pouvoir de pardonner : sur son ordre, le paralytique se leva, prit son lit et marcha Les spectateurs, saisis de crainte, glorifièrent Dieu. Tandis que sa renommée se répandait parmi les foules, que sa popularité s’accroissait, lui cherchait la solitude dans les déserts et priait. .

Jésus déployait tant de forces physiques et morales, qu’il devait souvent venir retremper son âme dans la communion de son Dieu. Ces temps de retraite permettaient en même temps à l’agitation produite par la vue de ses miracles de se calmer. Luc fut celui des évangélistes qui releva le plus fréquemment ce côté intime de la vie de Jésus.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊  Diocèse catholique de Valleyfield : cliquez ici pour lire l’article →  Vendredi après épiphanie 

◊ Père Gilbert Adam   : cliquez ici pour lire l’article →   Vendredi après l’Épiphanie

♥ Abbé Pierre Desroches :  «  : guérison d’un lépreux / Mgr André Dupuy « 

 Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS