• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 22 mai 2022

L’Ascensione di Gesù

Posté par diaconos le 22 mai 2022

Afficher l’image source

Dal Vangelo di Gesù Cristo secondo Luca

In quel momento, Gesù risorto apparve ai suoi discepoli e disse loro: « Sta scritto che il Cristo avrebbe sofferto e sarebbe risorto dai morti il terzo giorno, e che nel suo nome sarebbe stata proclamata la conversione per il perdono dei peccati a tutte le nazioni, cominciando da Gerusalemme. E io manderò su di voi ciò che il Padre mio ha promesso. E io manderò su di voi ciò che il Padre mio ha promesso, e voi dovrete rimanere in città finché non sarete rivestiti di potenza dall’alto ». Poi Gesù li condusse a Betania, alzò le mani e li benedisse. E mentre li benediceva, si separò da loro e fu portato in cielo. Lo adorarono e tornarono a Gerusalemme con grande gioia. E stavano continuamente nel Tempio a benedire Dio (Lc 24,46-53).

Vocazione dei discepoli

Gesù ha aperto le Scritture ai suoi discepoli, ma ha anche aperto la loro comprensione per capirle; una doppia azione sempre necessaria. Gesù si appella un’ultima volta all’autorità delle Scritture, per far comprendere ai discepoli la necessità divina di tutto ciò che gli è accaduto e per rivelare loro il futuro del suo regno e la vocazione che dovranno assolvere. Essi devono predicare il pentimento e la remissione dei peccati nel suo nome. Questo è fondamentalmente l’intero Vangelo nella sua applicazione all’uomo peccatore e perduto; e questo Vangelo deve essere predicato a tutte le nazioni, a partire da Gerusalemme, la città colpevole, perché questo punto di partenza e di estensione del regno di Dio è stato annunciato anche nelle Scritture (Sal 110,2; Is 2,3; At 1,8).

Queste cose, testimoniate dai discepoli, avevano tutti i grandi fatti evangelici designati in precedenza; ma, per diventare capaci di dare questa testimonianza, i discepoli dovevano prima vedere realizzata in loro la promessa del Padre o essere rivestiti della potenza dello Spirito Santo. Gesù incarica espressamente i suoi discepoli di attendere a Gerusalemme questo potente aiuto. Luca racconta l’ascensione di Gesù. È alla fine dei quaranta giorni, quando Gesù riunisce i suoi discepoli per assistere alla sua ascensione, che dà loro la maggior parte delle istruzioni. Comandò loro di non lasciare Gerusalemme, diede loro la promessa dello Spirito Santo (At 1,4-5) e li incaricò di essere suoi testimoni, prima a Gerusalemme e poi tra tutte le nazioni.

Gesù condusse i suoi discepoli fuori dalla città sul Monte degli Ulivi, e lì stese le mani e li benedisse; e mentre li benediceva, fu assunto in cielo. I discepoli tornarono a Gerusalemme con grande gioia. E si riunirono spesso, lodando e benedicendo Dio. Fuori città.

Il diacono Michel Houyoux

Link ad altri siti web cristiani

◊ Qumran : clicca qui per leggere l’aeticolo → TESTO L’Ascensione di Gesù nel profondo della mia esistenza

◊   Famiglia christiana (Italia)  : clicca qui per leggere l’aeticolo →  Ascensione di Gesù

♥ L’Ascensione di Gesù

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans articles en Italien, Catéchèse, fêtes religieuses, Page jeunesse, Religion, tempo pasquale, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Ne vous faites pas de souci pour demain

Posté par diaconos le 22 mai 2022

Afficher l’image source

Ne vous faites pas de souci pour demain : chercher d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.

De l’Évangile de Jésus Christ selon Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :  » Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit.  Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ? Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ?

Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas. Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.  Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera- t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ? Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?” Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît. Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.  «  (Mt 6, 24-34)

Ne vous faites pas de souci pour demain

Dans une relation entre deux personnes, il est important de s’écouter, de laisser l’autre exprimer ce qu’il a envie de vivre dans la relation. Ainsi, dans la relation avec Dieu, il est important d’exprimer nos désirs et d’écouter ceux de Dieu. Dans l’Évangile, Jésus nous fait part de ses désirs pour nous : «   Ne vous souciez pas, ne vous faites pas de souci pour demain !  ». Le message est clair, la difficulté arrive au moment de le vivre. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles Jésus répéta son souhait jusqu’à trois fois ! Jésus nous invite à prendre un peu de temps pour contempler la création : regarder les oiseaux, observer les lys des champs : les oiseaux ne font ni semailles ni moisson, et ils trouvent de quoi manger, et les lys resplendissent de beauté.

Ce que Jésus veut nous montrer, c’est que son Père, le Créateur, a pris soin, en créant la nature, de s’assurer que les plantes et les animaux pourraient avoir à leur disposition ce dont ils auraient besoin. Dieu a pensé à tout pour leurs besoins, combien plus aura-t-il pensé à accomplir les choses de telle manière que nous puissions  avoir ce dont nous avons vraiment besoin ! Cet extrait de l’Évangile  nous invite à la confiance, Dieu ne nous abandonne jamais, il prend soin de nous. Nos besoins ne sont pas les mêmes que ceux des animaux ou des plantes. Sinon, quelle différence y aurait-il entre eux et nous ? Nous avons a besoin de vérité et d’amour. Dieu nous a donné la possibilité de le rechercher librement.

C’est ce qui nous différencie du reste de la création. Nous devons rechercher en priorité : la justice, la vérité, l’amour. Et le reste, nous dit Jésus, viendra aussi. Qu’est-ce qui est le plus important pour toute personne : avoir le plus de biens matériels possible, ou vivre dans la vérité, la justice et l’amour ?  Seigneur, apprends-moi à vivre avec toi. Il y a beaucoup de choses que je ne peux pas contrôler dans ma vie, mais le plus important est que tu me donnes toujours la possibilité de le choisir : choisir de vivre dans la vérité, choisir d’aimer. Aide-moi à m’abandonner à toi.  Vivons ve jour en ne pensant pas au lendemain, mais en essayant d’aimer le plus possible, aujourd’hui.

Complément

◊ Catéchèse  : cliquez ici pour lire l’article → Aucun domestique ne peut servir deux maîtres à la fois (Lc 16, 1-13)

◊ Bravo pour l’esprit de décision !  : cliquez ici pour lire l’article → Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent.

Liens avec d’autres sites web chrétiens

  ◊   Diocèse de  Poitiers   : cliquez ici pour lire l’article  →  Ne vous faites pas de souci pour demain

◊ Regnum Christi    : cliquez ici pour lire l’article  →  Ne vous faites pas de souci pour demaini

♥ Diocèse d’Avignon : « Une sentence de sagesse)

[Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, Histoire, Page jeunesse, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Lundi de la sixième semaine du temps pascal dans l’année C

Posté par diaconos le 22 mai 2022

Afficher l’image source
x
# Paraclet, du latin paracletus, est un néologisme forgé par Jérôme de Stridon dans la traduction en latin de l’Évangile de Jean. Appliqué à l’Esprit Saint, ce mot a le sens de défenseur, d’intercesseur de consolateur. Le péché contre la présence de Dieu qui nous protège nous prive de la miséricorde de Dieu. Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

 Celui qui console existe aussi dans la tradition juive, et il est assimilé au Messie. Paraclet est un titre donné par certains musulmans à Mahomet. Il fait allusion au texte de l’Évangile selon Jean conformément au principe coranique d’une annonce de la venue de Mahomet dans les textes chrétiens. Ce principe d’annonce dans les textes chrétiens est, entre autres, exprimé dans la sourate VII, au verset 157 : « Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit mentionné chez eux dans la Torah et l’Évangile.». Cette association au paraclet évangélique apparaît avant le milieu du IIe siècle de l’hégire8. La question de l’assimilation de Mahomet au Paraclet est présente et a été réfutée dans le dialogue entre Timothée Ier et le calife al-Mahdi.

 Selon l’exégèse autorisée des écrits saints baha’is par le Gardien de la Cause de Dieu (Valí ‘Amr’ulláh) Shoghi Effendi Rabbání (1897-1957), les allusions bibliques au Mont Paran12 et au Paraclet13 font référence à la révélation du prophète de l’islam.  Dans le spiritisme Le paraclet est l’un des Esprits dont les déclarations reçues lors de séances spirites sont signées ‘L’Esprit de Vérité.’ Plusieurs de ces déclarations sont rapportées dans l’Évangile selon le spiritisme Montanus (vers 173) affirma être l’organe en extase du paraclet. Selon lui, le Paraclet serait différent du Saint-Esprit qui serait descendu sur les apôtres.

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement. Je vous parle ainsi, pour que vous ne soyez pas scandalisés. On vous exclura des assemblées. Bien plus, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu. Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.  Eh bien, voici pourquoi je vous dis cela : quand l’heure sera venue, vous vous souviendrez que je vous l’avais dit. » !Jn 15, 26 – 16, 4a)

Recevez l’Esprit Saint

Aujourd’hui le jour de la Pentecôte, se mène à bien l’accomplissement de la promesse faite par le Christ aux Apôtres. Le même soir du jour de Pâques Il répandit sur eux son souffle et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint » (Jn 20, 22). La venue du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte renouvelle et apporte à sa plénitude ce don de façon solennelle et avec des manifestations externes. Ainsi culmine le mystère pascal. L’Esprit que Jésus transmet crée dans le disciple une nouvelle condition humaine et un sens d’unité. Lorsque l’orgueil de l’homme s’élève jusqu’à se dresser contre Dieu en voulant édifier la tour de Babel, Dieu confonde les langages et ils ne peuvent plus se faire comprendre les uns aux autres. À la Pentecôte il arrive juste le contraire: par la grâce de l’Esprit Saint, les Apôtres sont compris par des gens d’origine et langages le plus divers.

L’Esprit Saint est le Maître intérieur qui amène le disciple vers la vérité, qui le pousse à faire le bien, qui le console dans sa douleur, qui le transforme intérieurement, et lui donne une nouvelle force et capacité. Le premier jour de la Pentecôte de l’ère chrétienne, les Apôtres étaient réunis en compagnie de Marie, et ils priaient. Le recueillement, l’attitude priante est tout à fait indispensable pour recevoir l’Esprit Saint : «  Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux » (Ac 2, 2-3).

Alors ils furent tous remplis de l’Esprit Saint, et se mirent à prêcher courageusement. Ces hommes effrayés s’étaient transformés en courageux prédicateurs qui ne craignaient prison, ni torture, ni martyre. C’est normal; la force de l’Esprit Saint était avec eux. L’Esprit Saint, troisième Personne de la Très Sainte Trinité, c’est l’âme de mon âme, la vie de ma vie, l’être de mon être; c’est mon sanctificateur, l’hôte de mon intérieur le plus profonde. Pour arriver à la maturité dans la vie de foi il faut que notre rapport avec Lui soit chaque fois plus conscient, plus personnel. Dans cette célébration de la Pentecôte ouvrons à deux battants les portes de notre intérieur.

Seigneur, Jésus-Christ, tu es venu pour nous réconcilier avec le Père, pour faire de nous des fils adoptifs et alors, unis à lui, nous pourrons nous écrier avec lui :  » Abba, Papa ».Prenons le temps de venir jusqu’à Jésus et lui demander, dans une prière, de nous laisser accueillir l’Esprit Saint qu’il nous as promis.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊ Père Gilbert Adam : cliquez ici pour lire l’article →  Lundi de la 6e semaine de Pâques 

◊ Abbaye de Tournay (France)   : cliquez ici pour lire l’article →   Lundi de la 6ème semaine du Temps Pascal

♥ Recevez l’Esprit Saint pour embrasser le monde

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Page jeunesse, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Sixième dimanche du Temps pascal dans l’année C

Posté par diaconos le 22 mai 2022

Peut être une image de oiseau et ciel

De l’Évangile de Jésus Christ selon Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit : « Je vous laisse la paix,  je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne.

Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront,. (Jn 14, 23-29)

 Auteur   +PÈRE MARIE LANDRY C +MPS

Me voici, Seigneur, je te rends grâce pour la vie que tu me donnes, je te rends grâce pour cette nouvelle journée qui démarre et que je veux vivre en ta compagnie. Je te rends grâce de me donner la possibilité de passer un petit moment avec toi ce matin, je te rends grâce pour tout l’amour que tu as pour moi.  Seigneur, en ce sixième dimanche du temps pascal, nous préparons notre cœur à vivre l’Ascension et la Pentecôte. Aide-moi, pendant cette méditation, à mieux comprendre et aimer la Sainte Trinité, afin de me préparer à recevoir pleinement le Saint-Esprit.

 Aujourd’hui avant la célébration de l’Ascension et de la Pentecôte, nous pouvons encore relire les paroles du sermon de la Sainte Cène, où nous devons voir les différentes façons de présenter un message tout à fait unique, car il émane de l’union du Christ avec le Père et de la volonté de Dieu de nous associer à ce mystère de l’amour. Un jour on présenta à Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus plusieurs cadeaux pour qu’elle choisisse, et elle a dit, avec une grande force de décision, malgré sa jeunesse : je prends tout.

 Quand elle eut grandi elle comprit que ce prendre tout devait être concrétisé en désirant être l’amour dans l’Église, car un corps sans amour n’aurait aucun sens. Dieu est ce mystère d’amour, un amour concret, personnel, devenu chair dans la personne du Fils Jésus qui en arrive à tout donner : Lui-même, sa vie et ses actes sont le plus claire et le plus grand message de Dieu. La paix naît de cet amour qui embrasse tout. La paix, aujourd’hui, nous manque : elle nous parait un rêve: nous voulons la paix mais, partout, ce ne qu’angoisse et violence. Nous n’atteindrons la paix que si nous nous tournons vers Jésus, car c’est Lui qui nous la donne comme le fruit de son amour total.

Mais ce n’est pas à la manière du monde qu’Il nous la donne (Jn 14,27), car la paix de Jésus n’est pas la quiétude et le laisser-aller, tout au contraire: la solidarité devient fraternité, capacité de nous regarder et de regarder les autres avec des yeux nouveaux, comme le fait le Seigneur, pour nous pardonner les uns aux autres. De là naît une grande sérénité qui nous fait accepter les choses telles qu’elles sont, et non comme elles nous paraissent. C’est par ce chemin que nous parviendrons au bonheur.

 «L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit» (Jn 14,26). Demandons, dans ces derniers jours de Pâques, de nous ouvrir à l’Esprit: nous l’avons reçu lors de notre baptême et de notre confirmation, mais il faut que —comme cadeau de plus— il resurgisse en nous et nous fasse parvenir là où nous n’oserions pas aller. Dialogue avec le Christ. Tout cela me dépasse et dépasse mon intelligence humaine, tu le sais, Seigneur. Dieu ton père s’est révélé aux hommes dans sa Parole, comme  inconnu. Mais toi, Seigneur, lors de ton passage sur la terre, tu nous as dit :  » Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. » (Jn 14, 6)

 Aide-moi, Seigneur, à préparer mon cœur à recevoir l’Esprit que tu veux m’envoyer afin de faire grandir ma foi. Aide-moi, Seigneur à préparer mon cœur à accueillir la paix que tu veux me donner et que je sache la partager autour de moi.  Viens, Esprit Saint, emplir le cœur de tes fidèles et allumer en eux le feu de ton amour. Envoie ton Esprit créateur, et il se fera une création nouvelle et tu renouvelleras la face de la terre. Ô Dieu qui as instruit le cœur de tes fidèles par la lumière de l’Esprit Saint, donne -nous par ce même Esprit de comprendre et d’aimer ce qui est bien et de jouir toujours de ses consolations. .

♥ Les chrétiens se ressourcent dans la foi

 Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS