Vendredi de la sixième semaine du temps pascal dans l’année C

Posté par diaconos le 26 mai 2022

Afficher l’image source

De l’évangile de Jésus Christ selon Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. »  (Jn 16, 20, 23a)

Votre joie, personne na vous l’enlèvera

Jé­sus connut, par cette pé­né­tra­tion di­vine dont sa vie nous donne tant d’exemples, que ses dis­ciples vou­lurent l’in­ter­ro­ger. Il les pré­vint en ex­pri­mant la ques­tion qui les ar­rê­ta ; mais, au lieu de dé­rou­ler à leurs re­gards les évé­ne­ments pro­chains qui au­raient ex­pli­qué sa pa­role, il se contenta de leur dire quelles im­pres­sions pro­fondes ces évé­ne­ments fe­ront sur eux. Du­rant les jours té­né­breux de sa mort, ils pleurèrent, ils se lamentèrent, tan­dis que le monde, s’i­ma­gi­nant avoir triom­phé de la vé­rité et de la jus­tice dont Christ fut le té­moin, se fut réjouit. Le  jour de la ré­sur­rec­tion et sur­tout au jour de l’ef­fu­sion de l’Es­prit, toute leur tristesse se changea en une joie d’au­tant plus grande, et que nul ne put leur ra­vir.

Quelques exé­gètes trouvèrent que les souf­frances et la mort de Jé­sus furent pour lui et pour les siens comme le dou­lou­reux en­fan­te­ment de la vie nou­velle sur la terre, une hu­ma­nité nou­velle al­la sor­tir du tom­beau avec Jésus. Bien plus, Jé­sus au­rait voulu décrire les dou­leurs de la re­pen­tance, de la mort du vieil homme, qui, pour les apôtres comme pour les croyants de tous les temps, se­rait le pré­lude in­dis­pen­sable de la ré­gé­né­ra­tion et de la nais­sance à cette vie nouvelle qui est seule une source in­ta­ris­sable de joie.

Dans la pré­di­ca­tion, il peut être per­mis de ti­rer d’un texte de telles ap­pli­ca­tions, qui ont leur part de vé­rité, mais, comme Jé­sus lui-même ex­prima clai­re­ment tout le sens qu’il donna à cette com­pa­rai­son, l’exé­gèse, pour res­ter sobre et vraie, ne doit pas al­ler au-delà. Jé­sus, plein de sym­pa­thie pour la tristesse de ses dis­ciples, leur pro­mit une joie que per­sonne ne pourra ja­mais leur ôter. La source de cette joie est dans la pré­cieuse pro­messe  :  « Je vous verrai de nouveau «   Quand cette pro­messe fut t’elle ac­com­plie  ? Au jour de la ré­sur­rec­tion de Jé­sus, comme le pensèrent quelques in­ter­prètes ? Sans doute, alors les dis­ciples le re­virent et en eurent de la joie ; sans doute aussi, ce fut la ré­sur­rec­tion et la glo­ri­fi­ca­tion du Jésus qui ren­dirent pos­sible l’en­voi du Saint-Es­prit.

En ce jour-là si­gni­fie : de­puis le jour où ils au­ront reçu la lu­mière et la vie de l’Es­prit. Alors ils ne sen­ti­ront plus le be­soin de l’interroger sur tous les su­jets comme ils le firent jus­qu’ici, parce que leur connais­sance de la vé­rité fut suf­fi­sante pour leur per­mettre de sai­sir le sa­lut et de l’an­non­cer à d’autres. « Le dis­cours de Pierre (Actes 2.14 et sui­vants) est un vi­vant té­moi­gnage de cette di­vine as­su­rance que Jé­sus leur pro­met ici. » (Meyer) Autre grâce im­mense qui fut le fruit de l’Es­prit dans la vie des dis­ciples : leurs prières furent tou­jours exau­cées, parce que s’ils demandèrent quelque chose au Père, il le leur donna au nom de Jésus : « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. »» (Jn 14, 13)

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres web sites chrétiens

◊  Regnum Christi : cliquez ici pour lire l’article  → Votre joie, personne ne vous l’enlèvera

Diacre Jean-Yves Fortin (Québec)  : cliquez ici pour lire l’article → Votre joie, personne ne vous l’enlèvera

♥ Les sept dons de l’Esprit Saint

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS