• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 12 juin 2022

Le Christ, cet homme nouveau

Posté par diaconos le 12 juin 2022

Afficher l’image source

Laissons la lumière de Dieu pénétrer dans notre vie

Le mystère de l’homme

En réalité, le mystère de l’homme ne s’éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné. Adam, en effet, le premier homme, était la figure de celui qui devait venir], le Christ Seigneur. Nouvel Adam, le Christ, dans la révélation même du mystère du Père et de son amour, manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation. Il n’est donc pas surprenant que les vérités ci-dessus trouvent en lui leur source et atteignent en lui leur point culminant.

 » Image du Dieu invisible » (Co 1, 15) , il est l’Homme parfait qui a restauré dans la descendance d’Adam la ressemblance divine, altérée dès le premier péché. Parce qu’en lui la nature humaine a été assumée, non absorbée, par le fait même, cette nature a été élevée en nous aussi à une dignité sans égale. Car, par son incarnation, le Fils de Dieu s’est en quelque sorte uni lui-même à tout homme. Il a travaillé avec des mains d’homme, il a pensé avec une intelligence d’homme, il a agi avec une volonté d’homme [30], il a aimé avec un cœur d’homme. Né de la Vierge Marie, il est vraiment devenu l’un de nous, en tout semblable à nous, hormis le péché].

Agneau innocent, par son sang librement répandu, il nous a mérité la vie ; et, en lui, Dieu nous a réconciliés avec lui-même et entre nous, nous arrachant à l’esclavage du diable et du péché. En sorte que chacun de nous peut dire avec l’Apôtre : le Fils de Dieu m’a aimé et il s’est livré lui-même pour moi;  (Ga 2, 20). En souffrant pour nous, il ne nous a pas simplement donné l’exemple, afin que nous marchions sur ses pas, mais il a ouvert une route nouvelle : si nous la suivons, la vie et la mort deviennent saintes et acquièrent un sens nouveau.

 Devenu conforme à l’image du Fils, premier-né d’une multitude de frères, le chrétien reçoit  les prémices de l’Esprit » (Rm 8, 23), qui le rendent capable d’accomplir la loi nouvelle de l’amour. Par cet Esprit,  c’est toute notre personne qui est intérieurement renouvelée, dans l’attente de  la rédemption du corps (Rm 8, 23) :  » Si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts demeure en vous, celui qui a ressuscité Jésus Christ d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous (Rm 8, 11). Certes, pour un chrétien, c’est une nécessité et un devoir de combattre le mal au prix de nombreuses tribulations et de subir la mort.

Associé au mystère pascal, devenant conforme au Christ dans la mort, fortifié par l’espérance, nous allons au-devant de la résurrection. Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ, mais bien pour tous les personnes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce]. Puisque  Jésus mourut pour tous et que notre vocation dernière est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal.

Telle est la qualité et la grandeur du mystère du genre humain, ce mystère que la Révélation chrétienne  nous révèle. C’est par Jésus que s’éclaire l’énigme de la douleur et de la mort qui, hors de son Évangile, nous écrase. Le Christ est ressuscité ; par sa mort, il a vaincu la mort, et il nous a abondamment donné la vie  pour que, devenus fil dans le Fils, nous clamions dans l’Esprit. Le denier c’est la Vie Éternelle. Et certaines personnes seront sauvés à la dernière minute et ils auront eux aussi la Vie Éternelle tandis que certains travaillèrent toute leurs vies à leur Salut vont peut-être récriminer Dieu en le trouvant injuste le fait qu’ils obtiennent la même récompense : la Vision Béatifique de Dieu Face à face sans intermédiaire créé. 

Puisque Jésus mourut pour tous et que notre vocation finale est divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal. Alors voilà. Que Dieu Tout-puissant daigne nous accorder sa Grâce et sa paix..
Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊  Parole vivante : cliquez ici pour lire l’article → Ne laissons pas la confusion s’installer dans nos vies

◊ Question biblique : cliquez ici pour lire l’article → Que signifie le fait que Dieu est lumière

♥ Témoignage évangélique  Dépasser les notions pour accueillir le Seigneur

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Dimanche de la Trinité

Posté par diaconos le 12 juin 2022

Afficher l’image source

De l’Évangile de Jean

«J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même: il redira tout ce qu’il aura entendu; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce qui appartient au Père est à moi; voilà pourquoi je vous ai dit: Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître».
«L’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière» (Jn 16, 12-15)x

Auteur +PÈRE MARIE LANDRY C +MPS

L’Église a cherché à formuler sa foi trinitaire pour en approfondir la portée et le contenu et la défendre contre les erreurs qui la déformaient. Nous ne confessons pas trois dieux, mais un seul Dieu en trois personnes distinctes les unes des autres. Quel profond mystère ! Mais c’est un mystère que l’Esprit Saint nous aidera à comprendre, à accepter pour que nous y adhérions.  Dieu tout-puissant, ouvre-moi à cette vérité qui me dépasse et donne-moi la force et l’humilité pour te suivre là où tu veux me conduire.
Aujourd’hui, nous célébrons le mystère qui est au centre de notre foi, dont tout procède et vers lequel tout retourne. Le mystère de l’unité de Dieu et, en même temps, de sa subsistance en trois Personnes égales et distinctes. Père, Fils et Saint-Esprit: l’unité dans la communion et la communion dans l’unité. Il est bon qu’en ce grand jour les chrétiens soient conscients de la présence de ce mystère dans nos vies: depuis le Baptême -que nous recevons au nom de la Sainte Trinité- jusqu’à notre participation à l’Eucharistie, réalisée pour la gloire du Père, par son Fils Jésus-Christ et grâce à l’Esprit Saint. C’est à ce signe que les chrétiens se reconnaissent: le signe de la Croix, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
x
La mission du Fils, Jésus-Christ, est de révéler son Père, dont il est l’image parfaite, et de donner l’Esprit, qu’Il a aussi révélé. L’Évangile que nous proclamons aujourd’hui nous le montre: le Fils reçoit tout du Père en une parfaite unité: «Tout ce qui appartient au Père est à moi», et l’Esprit reçoit ce qu’Il est du Père et du Fils. «Voilà pourquoi je vous ai dit: Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître», explique Jésus (Jn 16,15). Et dans un autre passage de ce même discours (15,26): «Quand il viendra, le Paraclet, que je vous enverrai d’auprès du Père, l’esprit de vérité, qui procède du Père, Il rendra témoignage de moi».
x
Tirons-en cette grande et consolante vérité: la Sainte Trinité, loin de demeurer distante et inaccessible, vient à nous, habite en nous et fait de nous ses interlocuteurs. Et cela par l’intermédiaire de l’Esprit, qui nous guide ainsi jusqu’à la vérité complète (cf. Jn 16,13). C’est là l’incomparable « dignité du chrétien », dont parle plusieurs fois saint Léon le Grand: posséder en nous le mystère de Dieu et ainsi avoir déjà sur cette terre notre « citoyenneté » dans le ciel (cf. Ph 3,20), c’est-à-dire au sein de la Très Sainte Trinité
Dialogue avec le Christ
x
Seigneur, nous sommes comme des enfants qui ont peur de rester seuls quand ils ne voient plus leurs parents. Au cours de notre existence, il y a des moments difficiles où les choses ne vont pas comme nous l’avions prévu et comme nous aurions voulu qu’elles aillent. Ce sont des moments de purification où tu nous invites à oublier nos propres projets pour nous abandonner aux tiens. Les chrétiens qui actuellement subissent le martyr et les persécutions vivent des moments difficiles et nous devons beaucoup prier pour qu’ils accueillent la force que tu veux leur communiquer. Souvenez-vous de cette phrase de saint Paul aux Corinthiens : « Vous pouvez tout faire, tout est permis, mais n’oubliez pas que vous êtes au Christ et que le Christ est à Dieu. » (1 Co 3, 23)

Contact  Père Marie Landry Bivina

Vidéo   KTO La Sainte Trinité

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, fêtes religieuses, La messe du dimanche, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS