Proclamez l’Évangile à toute la création

Posté par diaconos le 29 juin 2022

Allez dans le monde entier, proclamez l'Évangile à toute la création -  Association de la Médaille Miraculeuse

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier.  Proclamez l’Évangile à toute la création.  Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. «   Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.   (Mc 16,  15-20)

La foi est la condi­tion du sa­lut

La foi, condi­tion du sa­lut ; l’incrédulité, cause de la condam­na­tion, tel est le grand prin­cipe de tout l’Évan­gile dans son ap­pli­ca­tion à l’­homme : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » (Jn 3, 36). L’é­nu­mé­ra­tion de ces signes ou dons des mi­racles, pro­mis à ceux qui auront cru, ne se trouve pas ailleurs dans les dis­cours de Jé­sus. Plu­sieurs de ces pro­diges pa­raissent même étran­gers à la so­briété qui dis­tingue les évan­giles. Rien ne le prouve mieux que la né­ces­sité où se trouvent cer­tains exé­gètes d’ex­pli­quer dans un sens spi­ri­tuel ces dons qu’ils ne peuvent en­tendre à la lettre.

Chasser les démons fut un pou­voir réel­le­ment exercé quel­que­fois par les apôtres : « Elle a fait cela pendant plusieurs jours. Paul, agacé, s’est retourné et a dit à l’esprit : « Je t’ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d’elle.  Il est sorti au moment même.  » (Ac 16, 18) ; Jé­sus le leur conféra positivement : « Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité. «   ( Mt 10, 1) Parler des langues nouvelles, c’est par­ler des langues non ap­prises d’une ma­nière na­tu­relle.

Il ne s’a­git donc pas du don de parler en langues dans un état d’ex­tase : « Dieu a établi dans l’Église premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des enseignants, ensuite viennent les miracles, puis les dons de guérisons, les aptitudes à secourir, à diriger, à parler diverses langues. Tous sont-ils apôtres? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils enseignants ? Tous font-ils des miracles ? Tous ont-ils des dons de guérisons ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ? « 1 Co 12 28-30)

Saisir des serpents put être une ré­pé­ti­tion de la pro­messe de Jé­sus : « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire. » (L 10, 19), qui se réalisa pour Paul à Malte ; Jé­sus au­rait conféré aux siens le pou­voir de bra­ver tous les dan­gers. La fa­culté de prendre un breuvage mortel sans en éprou­ver au­cun mal peut de même s’en­tendre dans les deux sens. Le don de guérir des malades fut sou­vent exercé par les apôtres :  » »Le père de Publius était alors au lit, malade de la fièvre et de la dysenterie; Paul, s’étant rendu vers lui, pria, lui imposa les mains, et le guérit. » ( Ac 28, 8)

Quelle est donc la foi par laquelle nous sommes sauvés ?

C’est la foi en Christ ; Christ, et Dieu par Christ en sont les objets. Ce caractère la distingue assez de la foi des païens anciens ou modernes. Et ce qui la distingue parfaitement de la foi des démons, c’est qu’elle n’est pas une simple croyance rationnelle, spéculative , un assentiment à la vérité, froid et sans vie, une série d’idées dans la tête ; mais aussi une disposition du cœur.

Car ainsi parle L’Écriture : « Si tu  agis pour obtenir la justice ; et si tu confesses Jésus de ta bouche, et que tu croies dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. »  Vous êtes sauvés, pour tout dire en un mot, du péché. Voilà la délivrance qui s’obtient par la foi ; c’est ce grand salut annoncé par l’ange avant que Dieu fit venir son premier-né dans le monde :  » Tu lui donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de leurs péchés. »  Il n’y a aucune limite ou restriction à ce salut, ni ici ni ailleurs, dans l’Écriture sainte.

Il sauvera son peuple. Par la foi en Jésus, nous serons délivrés et de la culpabilité et de la puissance du péché.  Ni votre foi, ni votre salut ne vient de vous : c’est un don de Dieu ; un don libre, non mérité; tant la foi par laquelle vous êtes sauvés, que le salut qu’il y attache selon son bon plaisir et par pure miséricorde. Notre foi est un premier bienfait de sa grâce, le salut que nous obtenons par la foi en est un autre.

Ce n’est pas par les œuvres afin que personne ne se glorifie, car toutes nos œuvres, toute notre justice, avant de croire, loin de mériter la foi, n’étaient dignes que de la condamnation; par conséquent, lorsque la foi nous est donnée, ce n’est pas à cause de nos actions. Et le salut aussi n’est pas par les actions accomplies quand nous croyons; car alors c’est Dieu qui agit en nous ; et partant la rémunération qu’il nous accorde pour ce qu’il fait lui-même, ne fait que relever les richesses de sa miséricorde et nous ôte tout sujet de nous glorifier.

De nombreux exemples rapportés dans les Actes des Apôtres, attestent que Dieu opéra éré cette foi dans le cœur des hommes avec la rapidité de l’éclair qui tombe du ciel. Ainsi à la même heure où Paul et Silas commencèrent à annoncer la parole du Seigneur au geôlier, il se repentit, crut et fut baptisé ; ainsi trois mille personnes qui se repentirent et crurent le jour de la Pentecôte, à la première prédication de saint Pierre, furent baptisées par lui le même jour ; et, Dieu en soit béni, il y a maintenant bien des preuves vivantes qu’il est tout  puissant pour nous sauver.

Diacre Michel Houyoux

Liens sur le Web avec d’autres sites chrétiens

◊ Regnum Christi : cliquez ici pour lire l’article →  Proclamez l’Évangile à toute la création 

◊ L’Église existe pour évangéliser : cliquez ici pour lire l’article →  Notre Mission Allez par le monde entier, proclamez l’Évangile

 Lectio Divina   Proclamez l’Évangile à toute la création

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS