• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Samedi de la treizième semaine du Temps Ordinaire dans l’année C

Samedi de la treizième semaine du Temps Ordinaire dans l’année C

Posté par diaconos le 1 juillet 2022

Afficher l’image source

Toi aussi, deviens disciple de Jésus

De l’Évangile de Jésus Christ selon  Matthieu

En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de Jésus en disant : «  Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »  Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront. Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement,
car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit. Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve.  » (Mt 9, 14-17)

Le jeune chez les pharisiens

Les pharisiens adressèrent à Jésus cette question : « Pourquoi nous et les pharisiens jeûnons-nous souvent, tandis que tes disciples ne jeûnent pas ? »   Quoi qu’il en soit, ces derniers y eurent part et Matthieu les nomma seuls, parce que ce fut à eux, que la réponse de Jésus importa le plus. Les disciples de Jean n’eurent pas tous suivi les conseils de leur maître, qui les exhortait à s’attacher à Jésus. Ceux qui ne l’avaient pas fait s’astreignaient aux prescriptions rigoureuses de la piété des pharisiens, qu’ils pratiquaient avec plus de sincérité que ces derniers. Ils menèrent, à l’exemple de leur maître, une vie de repentance et d’austérité dans laquelle le jeûne tint une grande place. Leur question montra qu’ils furent scandalisés de la liberté que Jésus laissait à ses disciples à cet égard.

Les amis de l’époux, ou amis de noce furent les jeunes gens qui accompagnèrent l’époux quand il vint prendre sa fiancée pour l’emmener, entourée de ses amies, dans sa maison (Matthieu 25.1 et suivants). Ils figurèrent les disciples de Jésus, qui se présenta lui-même comme l’époux de l’Église. Les disciples de Jean comprirent cette belle image que leur maître  employa. Ces amis ne durent ni ne purent s’attrister par le jeûne, tandis que Jésus fut avec eux.

En se désignant comme l’époux Jésus affirma que, dans sa personne, ce fut Dieu lui-même qui visita son peuple, car, dans le langage de l’Ancien Testament, cette comparaison est exclusivement réservée aux rapports de Jéhovah et d’Israël. Après avoir rappelé sa suprême dignité, Jésus, comme toujours, reporta sa pensée sur son abaissement suprême (Mt 16, 21). Quand l’époux leur fut ôté, alors ils jeûnèrent, au sein de leurs souffrances, de leurs tristesses, non parce que la loi l’ordonna, mais avec une sainte liberté, afin de se livrer tout entiers à la prière et à leurs rudes travaux. Jésus annonça pour la première fois sa mort, dont il eut, dès le commencement de son ministère, la plus claire prévision

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites Web  chrétiens

◊ Catholique.org.  : cliquez ici pour lire l’article → samedi, 13ème semaine du temps ordinaire 

◊ Père Gilbert Adam     : cliquez ici pour lire l’article →    Samedi de la 13e semaine, année impaire

Jérémy Sourdil : « La soif pour plus de la présence de Dieu »

  • Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS