Quatorzième dimanche du Temps Ordinaire dans l’année C

Posté par diaconos le 3 juillet 2022

Épinglé sur Evangiles En Image

De l’Évangile selon Luc

En ce temps-là, parmi les disciples, le Seigneur en désigna encore 72, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.

Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : ‘Paix à cette maison.’ S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : « Le règne de Dieu s’est aproché de vous. »

Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, allez sur les places et dites : ‘Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous l’enlevons pour vous la laisser. Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché.’ Je vous le déclare : au dernier jour, Sodome sera mieux traitée que cette ville. » Les 72 disciples revinrent tout joyeux, en disant : « Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom. »

Jésus leur dit : « Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair. Voici que je vous ai donné le pouvoir d’écraser serpents et scorpions, et sur toute la puissance de l’Ennemi : absolument rien ne pourra vous nuire. Toutefois, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. » (Lc 10, 1-12.17-20)

Auteur  +PÈRE MARIE LANDRY C +MPS

 Le Seigneur est venu sur la terre, il s’est fait homme, pour nous montrer le chemin vers le retour à notre Créateur qui est notre Père. En créant l’homme, Dieu voulait lui faire partager la beauté de l’univers et la profondeur de son amour. Il faut que l’homme retrouve ce chemin jusqu’au Père que le démon lui a fait perdre. La nature humaine est voulue pour la perfection. Pour satisfaire ce besoin de la perfection de la nature humaine, le Père a voulu l’Incarnation du Fils : venu marcher sur notre route, il nous donne l’exemple et nous montre que cette route n’est pas toujours la plus simple, ni la plus attrayante.

Où en sommes-nous et que devons-nous faire, au quotidien, pour défendre une vision chrétienne de la vie humaine et de la société ?  Aujourd’hui, Aujourd’hui, nous remarquons certains, parmi la multitude, qui ont fait leur possible pour se rapprocher de Jésus qui, en contemplant les champs de blé, leur parle : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » (Lc 10, 2).

Soudain, il fixe son regard sur eux et se met à en choisir quelques-uns, un par un. Toi et toi et toi. Jusqu’à en avoir soixante-douze… Perplexes, ils l’entendent dire d’aller, deux par deux, dans tous les villages et endroits où Il ira. L’un d’entre eux a peut-être répondu : « mais Seigneur, je suis juste venu pour t’écouter car tout ce que tu dis est si beau ! » Le Seigneur les met en garde contre les périls qui les attendent. « Allez! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups « . Et en utilisant les images habituelles des paraboles, il ajoute : « N’emportez ni argent, ni sac, ni sandales » (Lc 10, 3).

L’interprétation du langage expressif de Jésus étant : Laissez de côté les recours humains. Je vous envoie et cela suffit. Même si vous êtes loin, vous êtes à mes côtés, je vous accompagne. A la différence des Douze, appelés par le Seigneur pour qu’ils restent auprès de Lui, ces soixante-douze retourneront à leur famille et à leur travail. Et vivront là ce qu’ils ont découvert à côté de Jésus : témoigner, chacun d’entre eux à sa place, simplement en aidant ceux qui les entourent afin qu’ils se rapprochent de Jésus.

Leur aventure se finit bien : « Les soixante-douze disciples revinrent tout joyeux » (Lc 10, 17). Assis autour de Jésus, ils ont dû Lui raconter leurs expériences de ces deux jours pendant lesquels ils ont découvert la beauté d’être témoins. En nous rappelant aujourd’hui de cet épisode lointain, nous nous rendons compte qu’il ne s’agit pas d’un simple souvenir historique. Nous nous sentons concernés : nous pouvons nous rapprocher de Jésus présent dans l’église et l’adorer dans l’Eucharistie.

Et le Pape François nous encourage à « apporter Jésus-Christ à l’homme et conduire l’homme à la rencontre avec Jésus-Christ, qui est le chemin, la vérité et la vie, réellement présent dans l’Église et contemporain de tout homme . Seigneur, rien ne pourra nuire à ceux qui restent au service divin en assumant une foi souvent difficile à maintenir. Alors restons confiants et prions Dieu de venir à notre aide. Seuls, nous sommes définitivement perdus et notre secours ne peut venir que de notre Créateur et Père.

Résolution  Prier le Notre Père avec foi et confiance. Ce que nous demandons sera accordé au monde.

Contact  Père Marie Landry Bivina

♥  Vidéo Aurélie Tchatou : « Le Règne de Dieu s’est approché de Nous’

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS