• Accueil
  • > Catéchèse
  • > On ramassa dans des paniers ce qui fut bon et on rejeta ce qui ne valait rien

On ramassa dans des paniers ce qui fut bon et on rejeta ce qui ne valait rien

Posté par diaconos le 9 août 2022

Parabole sur le filet 2015 1.jpg

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes     et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

    « Avez-vous compris tout cela ? » Ils lui répondent : « Oui ». Jésus ajouta : « C’est pourquoi tout scribe devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. » Lorsque Jésus eut terminé ces paraboles, il s’éloigna de là.   (Mt 13, 47-53)

Maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien.

Cette pa­ra­bole a donc le même sens que la pré­cé­dente, avec cette dif­fé­rence que dans la pre­mière l’­homme trouve sim­ple­ment le tré­sor, tan­dis que dans la se­conde, il l’a cherché. Di­ver­sité des voies de Dieu pour ame­ner les âmes au sa­lut, se­lon leurs be­soins et leurs ca­pa­ci­tés.  Cette pa­ra­bole nous pré­sente le royaume ar­rivé au terme de son dé­ve­lop­pe­ment et nous montre com­ment il pas­sera de sa pé­riode his­to­rique à son exis­tence par­faite et dé­fi­ni­tive. Elle re­prend ainsi la der­nière pen­sée de la pa­ra­bole de l’i­vraie. Elle nous trans­porte à l’é­poque qui est ap­pe­lée dans celle-ci : « Le temps de la mois­son  ».

Le royaume s’est étendu sur toute la terre, l’Évan­gile fut prê­ché à toute créa­ture ; le temps de l’é­preuve fut achevé. Le fi­let fut tiré et le triage de son contenu com­mença. Un ju­ge­ment dé­fi­ni­tif sé­parera les justes et les méchants, qui jusque-là furent confon­dus dans le royaume. Ce triage se fit avec calme et so­len­nité. Les pê­cheurs s’assirent pour opé­rer sans hâte le par­tage.  Di­ver­sité des voies de Dieu pour ame­ner les âmes au sa­lut, se­lon leurs be­soins et leurs ca­pa­ci­tés.

Cette pa­ra­bole nous pré­sente le royaume ar­rivé au terme de son dé­ve­lop­pe­ment et nous montre com­ment il pas­sera de sa pé­riode his­to­rique à son exis­tence par­faite et dé­fi­ni­tive. Elle re­prend ainsi la der­nière pen­sée de la pa­ra­bole de l’i­vraie. Elle nous trans­porte à l’é­poque qui est ap­pe­lée dans celle-ci : « Le temps de la mois­son ». Le royaume s’étendit sur toute la terre, l’Évan­gile a été prê­ché à toute créa­ture ; le temps de l’é­preuve est achevé .

Le fi­let fut tiré et le triage de son contenu com­mença. Un ju­ge­ment dé­fi­ni­tif sé­para les justes et les mé­chants, qui jusque-là furent confon­dus dans le royaume. Ce triage se fit avec calme et so­len­nité. Les pê­cheurs s’assirent pour opé­rer sans hâte le par­tage. Jé­sus fit ainsi al­lu­sion à ses pa­ra­boles, par les­quelles il ré­véla des vé­ri­tés nou­velles sous les em­blèmes de choses an­ciennes, comme la na­ture, la vie hu­maine… Mais la pen­sée de Jésus alla plus loin, il n’eut pas en vue la forme et la mé­thode de l’en­sei­gne­ment que ses dis­ciples de­vront don­ner après lui.

Jésus il consi­déra le fond, la ma­tière de cet en­sei­gne­ment : la loi an­cienne éle­vée à la per­fec­tion, la pro­phé­tie et son ac­com­plis­se­ment, les coimandements an­ciens pra­ti­qués dans un es­prit et un amour nou­veaux, les ex­pé­riences nou­velles de vé­ri­tés an­ciennes, tout for­mant leur tré­sor, qu’ils de­vront uti­li­ser fi­dè­le­ment pour d’autres.

Tout ce qui ap­par­tient au royaume de Dieu est à la fois an­cien et nou­veau, parce que ce royaume c’est la vie di­vine se réa­li­sant per­pé­tuel­le­ment dans l’âme  de tous.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊ Regnum Christi : cliquez ici pour lire l’article →  On ramasse dans des paniers ce qui est bon

◊  Mouvement eucharistique des jeunes  : cliquez ici pour lire l’article → Parabole du trésor caché

♥ La grande qualité d’un croyant est d’être un chercheur

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS