• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération

Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération

Posté par diaconos le 12 août 2022

Balkis, la reine de Saba

La reine de Saba est mentionnée dans des récits bibliques hébraïques, des évangélistes et coraniques comme ayant régné sur le royaume de Saba, qui s’étendrait du Yémen au nord de l’Éthiopie et en Érythrée. Les anecdotes et détails de la rencontre entre la reine et le roi Salomon à Jérusalem varient selon les sources.

Dans le Nouveau Testament, l’Évangile selon Luc l’appelle « Reine de Midi » (Luc 11,31). Dans le Coran, elle apparaît dans la sourate 27 et selon un hadîth, c’est-à-dire les recueils des propos du prophète Mahomet, elle s’appelle « Balqis » (arabe : « بلقيس »)1, que l’on retrouve sous la graphie « Balkis » ou « Baalkis ».

De l’Évangile de Jésus Christ selon Matthieu

En ce temps-là, quelques-uns des scribes et des pharisiens adressèrent la parole à Jésus :  » Maître, nous voulons voir un signe venant de toi. »  Il leur répondit :  » Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas. En effet, comme Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, le Fils de l’homme restera de même au cœur de la terre
trois jours et trois nuits.

Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.  lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération, et elle la condamnera ; en effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. «   (Mt 12, 38-42)

Le signe de Jonas

Quelques scribes et pharisiens, en présence des sévères déclarations de Jésus, lui demandèrent un signe. Jésus répondit qu’il ne sera donné d’autre signe à cette génération que celui de Jonas : comme le prophète séjourna dans le ventre du poisson, le fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits. Les hommes de Ninive et la reine du midi condamneront cette génération au jour du jugement, car il y a ici plus que Jonas et plus que Salomon.

Le démon expulsé qui revient avec sept autres

Par cette parabole Jésus peignit l’état moral de sa génération : son amendement passager et son endurcissement toujours plus profond. Interrompu par sa mère et ses frères qui demandèrent à lui parler, Jésus étendit sa main sur ses disciples et déclara que sa vraie famille, ce sont ceux qui fient la volonté de son Père. At­teints par les sé­vères pa­roles de Jé­sus, les pharisiens répondirent en exi­geant un signe comme preuve de sa mis­sion divine.

La gué­ri­son qu’il vint d’ac­com­plir sous leurs yeux ne leur fut pas suffisante. Ne pou­vant la nier, ils l’attribuèrent au dé­mon ; et ils de­mandèrent main­te­nant un signe par­ti­cu­lier qui fut la confir­ma­tion écla­tante de la déclaration de Jé­sus. Les gué­ri­sons ne purent à elles seules éta­blir qu’il fut le Mes­sie ; il fallut une démonstration dans le genre de celle que Sa­tan pro­po­sa à Jésus. Jé­sus la leur re­fusa parce que telle ne fut pas la ma­nière dont son règne vint. Dans une autre oc­ca­sion, ils pré­cisèrent l’ob­jet de leur dé­sir en lui de­man­dant un signe ve­nant du ciel, pa­rut avoir réuni les deux faits en un même ré­cit (Mc 8, 11) .

Le mot adultère est pris dans un sens re­li­gieux et mo­ral qu’il a sou­vent dans les Écri­tures (Is 57.3-4 ; Jq.4 ; Ap 2, .20). L’ex­pres­sion est fon­dée sur la belle image par la­quelle l’u­nion de Dieu avec son peuple est re­pré­sen­tée comme un ma­riage. Ainsi quand le peuple de­vient in­fi­dèle, aban­donne Dieu, il de­vient adul­tère. Le signe de Jonas est connu par le livre de ce pro­phète.

Ter­tul­lien et plu­sieurs des plus no­tables exé­gètes mo­dernes, rap­pro­chant cette ex­pres­sion de Éphésiens 4, 9, y voient une al­lu­sion à la des­cente de Christ aux en­fers, au sé­jour des morts, qui se­rait si­tué au centre de la terre. Il est plus na­tu­rel d’y voir un hé­braïsme qui dé­signe d’une ma­nière fi­gu­rée le tom­beau. Beau­coup d’in­ter­prètes s’échoppèrent à cette ex­pres­sion trois jours et trois nuits, parce que Jé­sus n’y  resta dans la tombe qu’un jour et deux nuits.

De telles éva­lua­tions s’ex­pliquent quand on consi­dère que les Hé­breux comptent comme un jour toute par­tie des vingt quatre heures en­trant dans l’es­pace de temps dont il s’a­git. On peut aussi y voir la dé­si­gna­tion proverbiale d’un court laps de temps : « Il nous rendra la vie dans deux jours, le troisième jour il nous relèvera et nous vivrons devant lui.  » (Os 6, 9)

Le signe de Jonas est la mort et la ré­sur­rec­tion de Jé­sus-Christ, pré­fi­gu­rées par le mi­racle de Jo­nas. Dans Luc 11, 30, Jésus ne men­tionna pas le sé­jour de Jo­nas dans le ventre du grand poisson et dit que  le fils de l’homme sera un signe pour sa gé­né­ra­tion comme Jonas le fut pour les Ninivites », c’est-à-dire par sa prédication. Le nom de Jo­nas que Jésus prononça évo­qua de­vant lui le sou­ve­nir des Ni­ni­vites re­pen­tants, qui formèrent un frap­pant contraste avec cette gé­né­ra­tion sourde à ses ap­pels. Le nom de Jo­nas  évo­qua de­vant lui le sou­ve­nir des Ni­ni­vites re­pen­tants, qui formèrent un frap­pant contraste avec cette gé­né­ra­tion sourde à ses ap­pels.

Diacre Michel Houyoux

Compléments

◊  Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → Les gens de Ninive se détournèrent de leur conduite mauvaise

◊  Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → La reine de Saba vit toute la sagesse de Salomon (1 R10, 1-10)

◊  Diacre Michel Houyoux : cliquez ici pour lire l’article → À cette génération il ne sera donné que le signe de Jonas le prophète

Liens avec d’autres sites Web chrétiens

◊ Regnum Christi  : cliquez ici pour lire l’article → Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera

◊ Histoire d’une foi  : cliquez ici pour lire l’article →  Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même  en même temps que les hommes de cette génération,

 Salomon et la reine de Saba

Image de prévisualisation YouTube

 Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le fil Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site. Éditer cet article.
 Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <stro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS