• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 29 septembre 2022

Des millions d’êtres le servaient

Posté par diaconos le 29 septembre 2022

2 Timothée 3:16 Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour  enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,  - ppt télécharger

Du livre du prophète Daniel

La nuit, au cours d’une vision, Moi, Daniel, je regardais : des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent. Un fleuve de feu coulait, qui jaillissait devant lui. Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le tribunal prit place et l’on ouvrit des livres.

Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite. ( Dn 7, 9-10.13-14)

Le jugement de la bête sans nom

 Cela suppose que le tribunal se compose d’autres juges : ces autres juges sont les saints du Trés-Haut.( Mt 19, 28  ; Ap 20, 4). Ce jugement se passa entre ciel et terre. Un vieillard, ce fut le Dieu d’éternité (Dt 33, 27 ;  Dn 7, 22). Dans beaucoup d’autres passages, c’est le Messie lui-même qui exécuta le jugement . Ses cheveux comme de la laine pure est l’emblème de la majesté. Le feu est le symbole de la puissance à la fois vivifiante et consumante de Dieu ; cet insigne lui est fréquemment attribué dans l’Ancien Testament. Il est particulièrement relevé ici à cause du jugement qui fut fait. (Éz 10, 12-13.

Un fleuve., ici il est l’emblème de la vie divine qui se répand dans l’univers. Mille milliers ; une myriade de myriades. Cette multitude innombrable est celle des anges. ( Dt 33, .2 ; 1 R 22, 19 ; Ps 103, .20). Il s’assit pour juger : c’est la reprise de la narration.  Et le tribunal s’assi.  Des livres qui  sont l’emblème de la toute-science de Dieu qui conserve la connaissance distincte de toutes les actions humaines. Le pluriel indique qu’il y a un livre particulier pour chaque homme.

Publié dans Ancien testament, Catéchèse, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Sonntag der siebenundzwanzigsten Woche der gewöhnlichen Zeit – Gerades Jahr

Posté par diaconos le 29 septembre 2022

Gleichnis vom reichen Mann und dem armen Lazarus

Gleichnis Vom Reichen Mann Und Dem Armen Lazarus

Aus dem Evangelium von Jesus Christus nach Lukas

In diesem Augenblick sagten die Apostel zum Herrn : « Erhöhe unseren Glauben ! «  Der Herr antwortete : « Wenn ihr einen Glauben hättet, so groß wie ein Senfkorn, dann hättet ihr zu diesem Baum gesagt : Reißt ihn aus und pflanzt ihn ins Meer’, und er hätte euch gehorcht. Wer von euch wird, wenn sein Knecht gepflügt oder sein Vieh gehütet hat, zu ihm sagen, wenn er vom Feld zurückkehrt : ‘Komm schnell und setz dich zum Essen’? Oder wollt ihr nicht zu ihm sagen : « Bereite mir das Abendbrot und zieh dich an, um mir zu dienen, während ich esse und trinke. Dann werdet ihr essen und trinken. Wird er diesem Diener dankbar sein, dass er seinen Auftrag erfüllt hat? Ebenso sollt ihr, wenn ihr alles getan habt, was euch befohlen worden ist, sagen: ‘Wir sind nur Diener, wir haben nur unsere Pflicht getan’  » (Lk 17, 5-10)

Es ist unmöglich, dass es keine Skandale gibt

Wehe dem, der sie provoziert! Seid vorsichtig ! Wenn dein Bruder gegen dich sündigt, dann weise ihn zurecht und vergib ihm auch bei wiederholten Verstößen. Die Kraft des Glaubens Angesichts einer solchen Verpflichtung baten die Apostel Jesus, ihren Glauben zu stärken. Jesus antwortete, dass ein Glaube von der Größe eines Senfkorns ausreicht, um einen Maulbeerbaum im Meer zu pflanzen.  » Gebt Acht auf euch selbst! Wenn dein Bruder sündigt, dann weise ihn zurecht; und wenn er es bereut, dann vergib ihm ». (Lk 17, 3)

Diese Ermahnung zur Wachsamkeit gehört zu dem, was oben gesagt wurde : Da der Skandal in der Welt unvermeidlich ist, hütet ihr euch, meine Jünger, ihn hervorzurufen ! Denn nirgends sind unsere Beziehungen schwieriger als zu denen, die sündigen und uns beleidigen. Die Pflicht zur Vergebung von Beleidigungen, die ein Akt wahrer Nächstenliebe ist, hat keine Grenzen, denn die Nächstenliebe hat keine Grenzen. Wir dürfen nicht bei der hyperbolischen Annahme stehen bleiben, dass ein Mensch, dem es so sehr an moralischem Charakter fehlt, einen anderen Menschen siebenmal am Tag beleidigt und um Vergebung bittet. Wir müssen uns einfach an diese Wahrheit erinnern: Nächstenliebe vergibt immer.

Die Apostel nahmen die Pflicht, die Jesus ihnen auferlegt hatte, ernst, sahen sich aber außerstande, sie zu erfüllen. Daher ihr Gebet : « Erhöhe unseren Glauben ». Sie waren erleuchtet genug, um zu spüren, dass ein Glaube, der stärker war als der ihre, der ihre Herzen veränderte und durch die Nächstenliebe wirkte, sie fähig machte, zu vergeben, immer zu vergeben. Sie würden das tun, was absolut unmöglich erscheint, denn der Glaube ergreift Besitz von der Kraft Gottes selbst. Und selbst das kleinste Maß an echtem Glauben verleiht einem diese Kraft. Jesus ging davon aus, dass die Jünger genug Glauben hatten, dass sie ihn nur einsetzen mussten; es spielte keine Rolle, ob ihr Glaube groß oder klein war; wenn er wie ein Senfkorn war, mussten sie ihn nur einsetzen, und sie würden Wunder tun.

Diakon Michel Houyoux

Links zu anderen christlichen Websites

◊  Geschichte vom »Armen Lazarus und vom reichen Prasser : kliken Sie hier, um den Artikel zu lesen →  Predigt von Richard Baus zum 26. Sonntag im Jahreskreis,Jahr C

◊  kliken Sie hier, um den Artikel zu lesen → Der reiche Prasser und der arme Lazarus

Video  DER REICHEN MANN UND DEM ARMEN LAZARUS

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, La messe du dimanche, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Vendredi dans la vingt-septième semaine du Temps Ordinaire -Année paire

Posté par diaconos le 29 septembre 2022

Afficher l’image source

Comment Satan peut-il expulser Satan ?

De l’Évangile de Jésus Christ selon Luc

En ce temps-là, comme Jésus avait expulsé un démon, certains dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. »   D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, es maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? 

Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges. En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.  Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.

Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ; ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là  est pire à la fin qu’au début. » ( Lc 11, 15-26)

Jésus en butte à l’opposition des siens et des scribes

L’accusation des scribes fut introduite par Marc sans que le fait qui en fut l’occasion fut raconté, tandis que Matthieu et Luc le montrèrent dans la guérison d’un démoniaque. Marc attribua l’accusation aux scribes, tandis que Matthieu la nota chez des pharisiens. Différence de peu d’importance, car ces deux classes d’hommes qui avaient beaucoup d’affinités (la plupart des scribes étaient des pharisiens toujours opposés à Jésus. L’hostilité qui se manifesta contre Jésus eut ses inspirateurs à Jérusalem, d’où des émissaires furent envoyés en Galilée pour combattre l’influence du prophète de Nazareth.

Marc appela paraboles les diverses images si frappantes dont Jésus se servit dans ce discours pour réfuter l’accusation impie de ses adversaires. Jésus les appela à lui. Sans attendre une attaque directe de leur part, il provoqua lui-même l’occasion de leur montrer l’absurdité de leur accusation. Les arguments de Jésus furent les mêmes que dans Matthieu, mais l’ordre en fut plus clair ; d’abord une question directe :  « Comment Satan peut-il chasser Satan ? «   Puis les deux images d’un royaume et d’une maison divisés contre eux-mêmes. Ensuite la conclusion introduite par cette simple particule et, ce qui donne au discours un caractère oratoire. enfin la comparaison de Satan avec l’homme fort dont nul ne put piller le bien, si d’abord il ne l’eut pas lié.

Marc motiva la déclaration sévère que Jésus fit contre quiconque blasphéma l’Esprit-Saint. Il n’y aura pas pour lui de pardon, parce qu’il fut coupable d’un péché éternel, qui durera toujours, qui ne put être effacé, ayant sa cause permanente dans l’endurcissement. Marc ne fit pas mention, comme Matthieu et Luc, du blasphème contre le fils de l’homme.

Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊ Dieu nous a tous appelés :cliquez ici pour lire l’article :   L’Évangile du jour.

◊ Sondez les écritures  : cliquez ici pour lire l’article →Malheur aux scribes et aux pharisiens

 Vidéo Un mystère de la délivrance

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS