LA GRÂCE DIFFÈRE ET DIEU PEUT FAIRE DE GRANDES CHOSES AVEC TOI

Posté par diaconos le 12 mai 2019

Envoi de Valentine Koffi

LA GRÂCE DIFFÈRE ET DIEU PEUT FAIRE DE GRANDES CHOSES AVEC TOI

confiance en Dieu.png 200Moïse répondit, et dit: voici, ils ne me croiront point, et ils n’écouteront point ma voix, Mais ils diront l’Éternel ne t’a point apparu. (Ex 4, 1).

Moïse avait une liste d’excuses pour dire à Dieu pourquoi ça n’allait pas marcher qu’il aille libérer et faire sortir les enfants d’Israël de l’Égypte. Il s’est même minimise lui-même en se voyant un homme de moins parce qu’il a vu son rang était d’un garde de troupeau. Comment un garde de troupeau peut aller se tenir devant Pharaon après qu’il avait quitté le palais et il s’est enfui comme un fugitif, il n’avait pas un bon CV. Il doutait de ce que même le peuple lui demanderait à propos du Dieu qui lui est apparu comment il allait présenter comme le Dieu de leur pères à ce peuple.

Souvent nous faisons la même chose dans la vie. On est devenu tellement expert de tout en déterminant les facteurs et les causes, on décourage même les gens et on les retient par notre discours moins rassurant pour ne pas essayer quelque chose et aller de l’avant. On connaît tous les détails d’un endroit ou environnement avant même d’être arrivé au lieu. Il y a dé ae ces sœurs qui donnent des excuses qu’à leur âge si elles vont partir dans le mariage, ce serait tard. Parce qu’elles croient elles sont déjà dans la quarantaine et comme elles ont déjà l’âge avancé, elles seraient dans la ménopause et ça sera difficile pour avoir un enfant. Si Dieu avait décidé que tu te maries a quarante un ans, il faut croire qu’il a aussi retardé ta ménopause de peut-être dix ou quinze ans pour te permettre de concevoir normalement. Dieu ne fait pas les choses au hasard.

Ne te décourage pas pour dire que toutes les bonnes idées de business sont déjà épuisées dans le monde. Parce que Dieu peut te donner des idées géniales et fraîches pour faire encore des innovations et se faire de l’argent. Même si tu as la preuve de quelqu’un que tu connais qui a échoué dans un domaine quelconque de la vie, tu peux y aller encore et faire la différence et mieux avec Dieu. Toi tu n’es pa cette personne-là, tu ne portes pas son nom, tu n’as pas les mêmes empreints de mains et tu ne portes pas le même ADN que ceux qui ont échoué avant toi. La grâce est différente. Là où les autre ont échoué, c’est possible que toi, par la grâce de l’Éternel tu puisses faire mieux. Aujourd’hui où nous parlons les gens n’ont pas arrêté de se marier parce qu’il y a un taux élevé de divorces, les gens se marient encore.

Il y a un endroit où Dieu veut te t’amener, te conduire ainsi que te lancer et cela pour que tu arrives à voir sa gloire. L’Éternel s’est adressé à Moïse et lui a dit: Qu’y a-t-il dans ta main? Moïse répondit: Une verge. Moïse voyait seulement qu’il portait une verge, ne sachant pas que si la puissance de Dieu se manifeste, la verge peut devenir quelque chose d’autre. Arrêté de négliger tes mains, tes pieds, ta tête, tes yeux parce que le fait que tu peux voir avec tes yeux, ils peuvent te conduire très loin. Tu as trop de valeur pour commencer à te sous-estimer.

L’Éternel dit a Moïse : Jette-la par terre. Lorsque Moïse jeta la verge par terre, elle devint un serpent. Et Moïse a fui devant sa verge qui était devenue un serpent. Le problème parfois avec nous ce que lorsque Dieu nous parle et nous demande de jeter la chose qu’on a en main, même si la conviction du Saint-Esprit venait on ne veut pas. On s’accroche trop au présent fermant ainsi la porte au futur qui est supposé être glorieux. On s’accroche même aux miettes. La pauvre veuve dans le temple avait sacrifié les deux petites pièces, mais parfois nous on dit non; c’est trop pour donner.

Moïse a fui devant sa propre verge puisque la puissance de l’Éternel s’etait manifestée pour changer celle-ci en quelque chose d’autre. Il y a un endroit où l’Éternel veut que tu prennes le courage et tu te rendes parce qu’il sait sa gloire t’a déjà précédé, elle t’attend là-bas pour qu’une nouvelle saison commence dans ta vie. Ne compare pas tes calculs avec les calculs de Dieu. Pour accomplir le miracle dans ta vie, Dieu regarde ta disposition à croire et à pouvoir y participer.

Lors qu’Élie était parti auprès de la veuve de Sarepta, après avoir demandé qu’on lui donne de l’eau, il a dit à la veuve: Apporte-moi, je te prie un un morceau de pain dans ta main. Il y a des moments où Dieu peut créer un besoin, afin de nous bénir. La veuve a expliqué qu’elle n’avait rien de cuit, elle n’avait qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile restée dans une cruche. Dans ses calculs la veuve était arrivée au bout puisque elle a expliqué, elle va cuire deux gâteaux un pour son fils et l’autre pour elle ils vont manger, après quoi ils vont mourir. Ta fin n’est pas encore arrivée.

Élie a dit à la veuve: Ne crains point, rentre et fais comme tu as dit. Seulement prépare-moi d’abord un petit gâteau, et tu me l’apporteras; tu en feras ensuite pour toi et ton fils. Ce qu’il faut faire, il faut privilégier la volonté de Dieu dans tout. Élie a expliqué ensuite à la veuve, la farine qui est dans le pot ne manquera point et l’huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu’au jour où l’Éternel fera tomber la pluie sur la surface du sol.

Là où Dieu veut que tu partes ne vas pas te présenter avec des excuses ou des doutes ou des inquiétudes pour demander comment ça va se passer ou se dérouler. Il ne faut pas commencer à te demander si on ne t’acceptera ou non; pas peut-être on peut rejeter ta demande chez la sœur parce que tu es court de taille ou très élancé, ou parce que tu n’as pas tel ou tel critère, tu n’as pas la qualification qu’on cherche. Il y a un lieu où on a besoin de toi tel que tu es, pour voir que Dieu plante des choses. Il faut aller là où Dieu te demande de partir sachant que sa faveur va t’accompagner et que si sa faveur va t’accompagner, il va parler mieux pour toi. Tu as besoin de faire confiance a l’Éternel pour tout.

(Exode 4, 1-3 ; Lc 21,1-4 ; Ec 9, 4 ; Ec 11, 5 ; Js 1, :8-9 ; Is 55, 8 ;Mc 9, 23  Jn 11, 40; Gn 18, 14 ; Ha 2, 2 ; 1 R 17, 8-16)

Contact → Valentine Koffi

Compléments

◊ Lectures, commentaires et compléments  : cliquez ici pour lire l’article → Quatrième dimanche du temps ordinaire, année C

◊ Catéchèse : cliquez ici pour lire l’article →  Je suis le bon pasteur, le vrai berger. (Jn 10, 11)

Liens externes

◊ Catéchèse : cliquez ici pour lire l’article →  Moïse et le buisson ardent

On reconnaît un bon pasteur par sa proximité

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Catéchèse, Dieu, Enseignement, La messe du dimanche, Messages, Page jeunesse, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Pregare Dio

Posté par diaconos le 9 mai 2019

Pregare Dio con distrazioni «volontarie» sarebbe, infatti, una grande irriverenza.

Pregare Dio con distrazioni «volontarie» sarebbe, infatti, una grande irriverenza.

Pregare Dio è aprirsi a Lui perché si confida che Egli ci ama e che vuole solo cose buone per la nostra felicità. Per questo Gesù ci propone di dire al « Padre nostro »: « Che la vostra volontà sia fatta sulla terra come nei cieli. »

La preghiera non è un’attività casuale. Si tratta soprattutto di un atteggiamento interiore. Tutto inizia con il silenzio che ci lasciamo parlare l’uno con l’altro. « Nel cuore dell’uomo c’è un silenzio innato, perché Dio abita nella parte più intima di ogni persona. Dio è silenzio, e questo silenzio divino abita l’uomo », scrive il cardinale Robert Sarah nel suo libro « La force du silence » (ed. Fayard, 2016).

In silenzio, ci rendiamo conto che dipendiamo da un essere supremo che è il principio della vita senza il quale la nostra esistenza non ha senso. Sant’Agostino si è rivolto a Dio dicendo: « Ci hai creati senza di noi, ma il nostro cuore è senza riposo finché non riposa in te ». Questo essere non è fisico o visibile. È spirituale e richiede una certa elevazione per entrare in relazione con essa.

È una disposizione interiore che consiste nel distaccarsi da ciò che ci circonda per entrare in relazione con questo essere invisibile. Nel Vangelo, il testo sacro dei cristiani, vediamo che Gesù si è ritirato in un luogo deserto per pregare. Si spogliò così di tutto per essere solo a Dio, che considerava suo Padre.

Publié dans articles en Italien, Catéchèse, comportements, Dieu, Messages, Religion, tempo pasquale, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Soyez renouvelés dans votre esprit

Posté par diaconos le 13 avril 2019

Auteur Derek Prince

Soyez renouvelés dans votre esprit
xxxx
Garde la foiLaissons Dieu nous recréer de l’intérieur en Christ, et présenter notre corps à Dieu comme un sacrifice vivant. Quand nous passons par ces deux étapes, Dieu commence à renouveler notre conscience, à changer notre façon de penser. Puis il révèle sa volonté à notre esprit renouvelé en trois phases successives : premièrement bonne, deuxièmement agréable, troisièmement parfaite. Autrement dit, plus nous avançons dans la révélation de la volonté de Dieu, meilleure elle devient.

Voyons plus en détail la nature de nos pensées renouvelées. Nous avons vu ce que Paul disait dans Romains 12 verset 1, et au verset 2 dans lequel il traite du renouvellement de l’intelligence. Examinons maintenant le verset suivant, Romains 12,3, où il explique ce qui se passe quand notre intelligence est renouvelée :

« Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu à départie à chacun. »

Je voudrais vous présenter quatre manifestations de l’intelligence renouvelée et à mesure que vous les découvrirez, vous pourrez voir jusqu’à quel point votre intelligence a été renouvelée et s’il y a des domaines dans lesquels elle a encore besoin de renouvellement.

Tout d’abord, l’intelligence renouvelée n’est plus centrée sur elle-même, mais sur Dieu. Elle n’est plus motivée par ces trois verbes : « Je veux, je pense, je sens », mais par les valeurs de Dieu, les buts de Dieu, les objectifs de Dieu. Les motivations de Dieu deviennent plus importantes que les nôtres. Laissez-moi vous donner quelques exemples de ce que je veux dire. Dans 1 Corinthiens 10, 31, Paul indique :

« Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. »

Remarquez la dernière phrase : « faites tout pour la gloire de Dieu ». Voilà la motivation de celui dont l’intelligence est renouvelée. Son désir et son but tendent uniquement vers ce qui glorifie Dieu. Il ne demande pas : « Est-ce que cela va m’aider ? Qu’est-ce que cela me rapporte ? Mais « Dieu sera-t-il glorifié à travers cette situation ? Et dans Matthieu 6, 10, dans le Notre Père, Jésus nous enseigne à prier ainsi :

Que ton règne vienne.Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Quand nous faisons cette prière, en fait nous renonçons à notre propre volonté ; nous disons en effet « Si ma volonté va contre celle de Dieu, alors que celle de Dieu soit faite et non la mienne. » Voilà un signe de l’intelligence renouvelée. Puis l’intelligence renouvelée s’associe volontairement au dessein de Dieu pour cette terre. Lequel ? « Que ton règne vienne ». L’intelligence renouvelée a toujours pour but l’établissement du royaume de Dieu sur la terre ; son but final est la volonté de Dieu et le royaume de Dieu.

Père, merci d’avoir renouvelé mon intelligence par le Saint-Esprit. Aide-moi à rester toujours centré sur toi et non sur mes propres désirs, pensées et sentiments. Je veux vivre pour ta gloire! Je veux que ta volonté soit faite, non la mienne, et je veux voir ton Royaume venir, là où je vis et travaille, Seigneur. Au Nom de Jésus, amen !

Contact →  Derek Prince Ministries France.

– Derek Prince

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Accueil sur mon blog, Carême, Dieu, Enseignement, Messages, Religion, Rencontrer Dieu | Pas de Commentaire »

Présentez vos corps

Posté par diaconos le 1 avril 2019

Auteur Derek Prince

Trouver lz plan de Dieu dans ma vieDans les jours précédents nous avons commencé à étudier ensemble un thème très important : « Comment trouver le plan de Dieu pour votre vie. » J’y ai expliqué la première étape essentielle pour atteindre ce but, c’est-à-dire laisser Dieu traiter de façon radicale les conséquences du péché dans notre vie, puis par un acte de création divine faire de nous une nouvelle création, une personne totalement nouvelle.

La suite du plan de Dieu est uniquement réservée à ceux qui ont déjà expérimenté cette puissance créatrice de Dieu. Je vais maintenant vous montrer l’étape suivante qui découle de cet acte créateur.

Je me tournerai d’abord vers Romains 12:1. Ce chapitre des Romains initie à la mise en pratique de toutes les vérités théologiques développées par Paul dans les onze premiers chapitres des Romains. Il reprend la théorie des 11 premiers chapitres et l’applique à la façon dont nous vivons. Il commence par un « donc » et comme je l’ai souvent dit, quand vous trouvez un donc dans la Bible, vous devez vous demander à quoi il se rattache. Ce donc est là parce qu’il introduit l’application de toute la théologie qui précède. Paul dit :

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. »

Ce qui m’impressionne avec la Bible c’est qu’elle est si pratique, si terre-à-terre ; elle n’est pas super spirituelle. Nous avons été confrontés à toute cette formidable théologie qui précède. Par quoi la mise en pratique commence-t-elle ? Elle commence par notre corps. La première chose que Dieu nous demande est de lui présenter notre corps comme un sacrifice vivant.

Vous pourriez dire : « Eh bien, je croyais que le corps n’avait pas d’importance, que seule l’âme comptait. » Mais Dieu est très pratique. S’il y a un verre d’eau sur la table et que je vous dise : « Donnez-moi ce verre s’il vous plaît », que vais-je avoir ? Je vais avoir le récipient et ce qu’il contient. En fait, vous ne pouvez pas donner à Dieu le contenu si vous ne lui avez pas donné le contenant. Car Dieu vous veut, contenant et contenu.

Dieu précise que ce doit être un sacrifice vivant. Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’il diffère des sacrifices de l’Ancien Testament consistant à offrir des animaux, préalablement tués dont on plaçait les cadavres sur l’autel de Dieu. Dieu dit : « Je veux ton corps de la même façon que les sacrifices de l’Ancien Testament sur mon autel. Mais avec une différence : je ne veux pas ton cadavre, je te veux en sacrifice vivant. »

Vous voyez comme Dieu est terre-à-terre. Il nous dit : « C’est ton corps que je veux, et quand je l’ai, je t’ai toi. »

Père, je veux te remercier parce que tu es tellement pratique. Je te remercie de l’importance que tu accordes à  mon corps. Aide-moi à déposer mon corps, chaque jour, sur ton autel, en sacrifice vivant, pour que tu puisses en changer le contenu, mes pensées, mon coeur, mon être intérieur à la ressemblance de Jésus-Christ, ton Fils. Au Nom de Jésus, amen !

Derek Prince
Retrouvez les livres de Derek Prince sur Derek Prince Ministries France
Retrouvez le livre ‘Comment trouver le plan de Dieu pour votre vie’ en cliquant sur ce lien.

Contact → Derek Prince

Lien externe

Quel est le plan de Dieu pour ma vie ?

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Accueil sur mon blog, Carême, Dieu, Religion | Pas de Commentaire »

12345...22
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS