Pentecôte dans l’année C

Posté par diaconos le 30 mai 2022

Afficher l’image source

La foi nous anime, l’Esprit nous envoie et l’Eglise nous envoie

# Paraclet, du latin paracletus, est un néologisme forgé par Jérôme de Stridon dans la traduction en latin de l’Évangile de Jean. Appliqué à l’Esprit Saint, ce mot a le sens de « défenseur », d’« intercesseur », de « consolateur » Le péché contre la présence de Dieu qui nous protège nous prive de la miséricorde de Dieu. Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. « Celui qui console » existe aussi dans la tradition juive, et il est assimilé au Messie.
« Paraclet » est un titre donné par certains musulmans à Mahomet. Il fait allusion au texte de l’Évangile selon Jean conformément au principe coranique d’une annonce de la venue de Mahomet dans les textes chrétiens. Ce principe d’annonce dans les textes chrétiens est, entre autres, exprimé dans la sourate VII, au verset 157 : « Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit mentionné chez eux dans la Torah et l’Évangile.». Cette association au paraclet évangélique apparaît avant le milieu du IIe siècle de l’hégire8. La xde l’assimilation de Mahomet au Paraclet est présente et a été réfutée dans le « dialogue » entre Timothée Ier et le calife al-Mahdi.
x
.Selon l’exégèse autorisée des écrits saints baha’is par le « Gardien de la Cause de Dieu » (Valí ‘Amr’ulláh) Shoghi Effendi Rabbání (1897-1957), les allusions bibliques au « Mont Paran »12 et au « Paraclet »13 font référence à la révélation du prophète de l’islam. Dans le spiritisme Le paraclet est l’un des Esprits dont les déclarations reçues lors de séances spirites sont signées : L’Esprit de Vérité. Plusieurs de ces déclarations sont rapportées dans l’Évangile selon le spiritisme Montanus (vers 173) affirma être l’organe en extase du paraclet. Selon lui, le Paraclet serait différent du Saint-Esprit qui serait descendu sur les apôtres.
lwf0003web.gif

De l’Évangile de Jésus Christ selon Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous. Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles.

Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. « (Jn 14, 15-16.23b-26) 

Recevez l’Esprit Saint

Seigneur, c’est avec une grande espérance que je viens vers toi. Tu es venu chez toi, et les tiens ne t’ont pas reconnu, mais tu as promis que tous ceux qui te recevraient partageraient ta vie et, avec le secours de ton Esprit, ils la partageront dès ici-bas, même au milieu des persécutions et des obstacles qui viennent de notre lenteur à croire. Tu es cette Vérité envoyée dans le monde en ce temps où tout est relatif. Seigneur, je sais que tu me donneras la force de résister et de ne pas être un nouveau Pilate, qui dégage toute sa responsabilité quand les choses vont mal.

Aujourd’hui le jour de la Pentecôte, se mène à bien l’accomplissement de la promesse faite par le Christ aux Apôtres. Le même soir du jour de Pâques Il répandit sur eux son souffle et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint» (Jn 20, 22). La venue du Saint-Esprit le jour de la Pentecôte renouvelle et apporte à sa plénitude ce don de façon solennelle et avec des manifestations externes. Ainsi culmine le mystère pascal. ’Esprit que Jésus transmet crée dans le disciple une nouvelle condition humaine et un sens d’unité. Lorsque l’orgueil de l’homme s’élève jusqu’à se dresser contre Dieu en voulant édifier la tour de Babel, Dieu confonde les langages et ils ne peuvent plus se faire comprendre les uns aux autres.

À la Pentecôte il arrive juste le contraire: par la grâce de l’Esprit Saint, les Apôtres sont compris par des gens d’origine et langages le plus divers. L’Esprit Saint est le Maître intérieur qui amène le disciple vers la vérité, qui le pousse à faire le bien, qui le console dans sa douleur, qui le transforme intérieurement, et lui donne une nouvelle force et capacité. Le premier jour de la Pentecôte de l’ère chrétienne, les Apôtres étaient réunis en compagnie de Marie, et ils priaient. Le recueillement, l’attitude priante est tout à fait indispensable pour recevoir l’Esprit Saint.

«Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux (Ac 2, 2-3).Alors ils furent tous remplis de l’Esprit Saint, et se mirent à prêcher courageusement. Ces hommes effrayés s’étaient transformés en courageux prédicateurs qui ne craignaient prison, ni torture, ni martyre. C’est normal; la force de l’Esprit Saint était avec eux.
L’Esprit Saint, troisième Personne de la Très Sainte Trinité, c’est l’âme de mon âme, la vie de ma vie, l’être de mon être; c’est mon sanctificateur, l’hôte de mon intérieur le plus profonde. Pour arriver à la maturité dans la vie de foi il faut que notre rapport avec Lui soit chaque fois plus conscient, plus personnel. Dans cette célébration de la Pentecôte ouvrons à deux battants les portes de notre intérieur.
Seigneur, Jésus-Christ, tu es venu pour nous réconcilier avec le Père, pour faire de nous des fils adoptifs et alors, unis à lui, nous pourrons nous écrier avec lui :  » Abba, Papa ». Prenons le temps de venir jusqu’à Jésus et lui demander, dans une prière, de nous laisser accueillir l’Esprit Saint qu’il nous as promis.
Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊  Solennité de la Pentecôte : cliquez ici pour lire l’article →  Restez fidèles à sa Parole !

◊   Diocèse de Châlons-en-Champagne  cliquez ici pour lire l’article → Pentecôte Année C

♥ Les lycéens de l’aumônerie de la paroisse de Sarcelles vous parle de l’Esprit Saint

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, fêtes religieuses, La messe du dimanche, Page jeunesse, Paroisses, Religion, Temps pascal | Pas de Commentaire »

Vijfde zondag van de vastentijd in het jaar C

Posté par diaconos le 31 mars 2022

Afficher l’image source

Uit het evangelie van Jezus Christus volgens Johannes

In die tijd ging Jezus naar de Olijfberg. Bij dageraad keerde hij terug naar de tempel. Terwijl alle mensen naar hem toekwamen, ging hij zitten en begon te onderwijzen. De schriftgeleerden en Farizeeën brachten hem een vrouw, die op overspel betrapt was. Zij zetten haar in het midden en zeiden tot Jezus:  « Meester, deze vrouw is op heterdaad betrapt op overspel. Mozes heeft ons in de wet bevolen zulke vrouwen te stenigen. Wat zegt U ? « 

Zij zeiden dit om Hem te testen, om Hem te beschuldigen. Maar Jezus bukte zich en schreef met zijn vinger op de grond. Toen zij Hem bleven ondervragen, richtte Hij zich op en zei tot hen :  laat hij, die zonder zonde is, de eerste zijn om een steen naar haar te werpen. Weer bukte hij zich en schreef op de grond. Toen zij dit hoorden, gingen zij een voor een weg, te beginnen met de oudsten.

Jezus bleef alleen met de vrouw die nog in het midden was. Hij stond op en vroeg haar :  veroordeeld ? « « Vrouw, waar zijn ze  ? Heeft niemand u veroordeeld  ? » Zij antwoordde : « Niemand, Heer. «  Jezus zei tot haar : « Ik veroordeel u ook niet. Ga heen en zondig niet meer. « (Joh 8, 14)

De overspelige  vrouw

Een groot aantal andschriften, Codex Sinaiticus, B, A, C, enz., uit de vierde tot de negende eeuw, laten dit verhaal geheel weg, en velen van hen die het bewaard hebben, markeren het met tekens van twijfel. De kerkvaders van de eerste drie eeuwen en zelfs Chrysostom vermelden het niet als vervat in dit Evangelie. Origenes, die bijzonder bezorgd was over de toestand van de tekst, vermeldt het niet.

 De stijl van dit verhaal is niet die van Johannes; het vertoont alle kenmerken van de synoptische verhalen. De meeste critici en exegeten hebben daarom geweigerd dit verhaal als een deel van het Evangelie van Johannes te beschouwen. Zo hebben Erasmus, Calvijn, Lücke, Tholuck, Olshausen, de Wette Reuss, Hengstenberg, Meyer, de heren Weiss, Luthardt, Keil, Tholuck, Olshausen, de Wette Reuss, Hengstenberg,

Meyer, de heren Weiss, Luthardt, Keil, Hiëronymus, die in de vierde eeuw schreef, getuigde (Adversus Pelagium, 2, 17) dat dit verslag « in verscheidene manuscripten, zowel Griekse als Latijnse, werd gevonden. Verscheidene eminente uitleggers, Augustinus, Bengel, Hug, Ebrard, Stier en Lange, hebben voor de echtheid van dit fragment gepleit, en met Augustinus verklaard dat het oorspronkelijk niet werd uitgesneden uit vrees voor de morele invloed die het zou kunnen uitoefenen in een tijd waarin enerzijds een grote versoepeling van de gebruiken en anderzijds een valse ascese in de Kerk was binnengeslopen.

 Eusebius berichtte (Ecclesiastical History 3.39) dat Papias’ geschrift over de Evangeliën het verhaal bevatte van een vrouw die wegens haar zonden voor de Heer werd aangeklaagd.  Dit verhaal, voegde hij eraan toe, wordt gevonden in het Evangelie van Hebreeën. Dit zou bewijzen dat het verhaal tot de apostolische traditie behoort. Wie waren deze schriftgeleerden en farizeeën en wat was hun opdracht ?

Zij werden vaak gezien als afgevaardigden van het Sanhedrin en, bijgevolg, als rechters over de ongelukkige vrouw die zij brachten. Zij kwamen Jezus een juridische vraag stellen betreffende de beschuldigde vóór het proces. Wat een schijn dat de soevereine raad van de Joodse natie, die Jezus verachtte en haatte en zojuist gerechtsdienaren had gestuurd om hem te arresteren,

Hem officieel de zaak wilde voorleggen van de beschuldigde vrouw die zij moesten berechten ! En hoe zou het kunnen dat Jezus ermee zou instemmen zich uit te spreken over een zaak die uitsluitend aan het gerechtshof toebehoorde ! Neen, deze mannen handelden slechts krachtens hun eigen individuele inspiratie en kwamen, zoals zij dikwijls deden, aan Jezus een boeiende vraag stellen.

Daartoe, verblind door huichelarij en haat, stelden zij in het openbaar de ongelukkige vrouw voor, die nog niet geoordeeld of veroordeeld was. Neen, deze mannen handelden slechts onder hun eigen inspiratie en kwamen, zoals zo dikwijls, tot Jezus om hem een ontzaglijke vraag te stellen. Daartoe, verblind door huichelarij en haat, stelden zij de ongelukkige vrouw in het openbaar voor, die zich niet eens in de aanwezigheid van een advocaat bevond.

 De doodstraf werd uitgesproken tegen overspel (Lv 20, 10 ; Dt 22, 22), maar steniging werd, volgens de letter van de wet, alleen toegepast op de ontrouwe echtgenote (Dt 22, 24). Maar in feite werd het toegepast wanneer de wet niet anders voorschreef. Als Jezus zich tegen steniging had uitgesproken, zouden de Farizeeën hem voor het Sanhedrin hebben aangeklaagd als minachtend voor de wet van Mozes ; als hij zich vóór de straf had uitgesproken, zouden zij hem bij de Romeinse autoriteiten hebben aangeklaagd als een aanspoorder om zich een recht toe te eigenen, namelijk het recht om ter dood te worden gebracht, dat hem niet meer toebehoorde.

Diaken Michel Houyoux

Links naar andere christelijke websites

◊  PE Galilea Bredene-Vuurtoren : clik hier om het artikel te lesen → Vijfde zondag van de vasten

◊ Pray non stop : klik hier om het artikel te lesen → Vijfde zondag van de vastentijd (C)

Emilio Platti : Vijfde Zondag van de Vastentijd

 Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Carême, Catéchèse, La messe du dimanche, Page jeunesse, Paroisses, Religion | Pas de Commentaire »

Mercredi des Cendres

Posté par diaconos le 27 février 2022

 Afficher l’image source

Le mercredi des cendres est le premier jour du carême. À quoi le carême nous fait-il penser ? Pour beaucoup de personnes,  le carême serait une période comprenant des pratiques obligatoires  et de contraintes : jeûner, faire pénitence, des sacrifices.  notre époque, le carême ne se vit plus de la même  manière qu’autrefois mais il garde toujours son sens.

C’est une période pendant laquelle on pourrait se sentir plus triste. La couleur liturgique du carême est le violet. Cette couleur, utilisée dans la liturgie,  symbolise la tristesse, voire même le deuil.

Le carême n’est pas un temps de tristesse

 C’est une période pour ressentir une certaine joie qui monte dans notre cœur, pour préparer la route qui nous conduit à la fête de Pâques. Un peu comme le début du printemps, la sève monte dans les arbres jusque dans les branches, et c’est déjà pour annoncer que les bourgeons vont s’ouvrir.

  • Le carême est un temps qui nous rassemble, qui nous rend plus proches les uns des autres et aussi plus proches de Dieu.

C’est un moment favorable pour rencontrer le Seigneur. Comme le dimanche est un temps favorable pour se rencontrer en famille, entre parenté ou entre amis. C’est un moment favorable pour rencontrer le Seigneur. Comme le dimanche est un temps pendant lequel nous devrions ressentir une certaine joie qui monte dans notre cœur, pour préparer la route qui nous conduit à la fête de Pâques.

Un peu comme le début du printemps, la sève monte dans les arbres jusque dans les branches pour se rencontrer en famille, entre parenté ou entre amis.

Que signifie le mot carême ?  Il vient du latin qui vent dire quarante.

Quelle est sa durée dans l’année liturgique de l’Église ? Le carême commence le  mercredi des cendres et se termine la veille de Pâques. Si l’on compte bien cela fait 46 jours ; mais comme les 6 dimanches du temps de carême ne sont pas comptés, cela fait bien au total 40 jours. Dans la bible, 40 est un nombre symbolique ; il rappelle les 40 ans du peuple Hébreu resté au désert, ainsi que les 40 jours que Jésus a passé au désert, et l’Église a fixé aussi à 40 jours la durée du carême.

Quelle démarche allons-nous faire ?

Chacun peut le vivre à sa manière. Pour nous guider, l’évangile de Matthieu, au chapitre cinq (Mt5, 1-12) propose trois pistes :  l’aumône, la prière et le jeûne. Ce sont trois moyens qui nous permettront de mieux vivre ce temps de carême.

Extrait de l’évangile de Matthieu, au chapitre cinq

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes.

Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.

Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.

Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.

Actions pour bien vivre le temps du carême

  1. L’aumône, c’est orienter ses relations avec les autres, c’est le partage, aider les personnes qui nous entourent ; surtout les plus défavorisées. Concrètement qu’allons-nous décider de partager et avec qui ? Par exemple, être plus généreux, être à l’écoute, voir quels sont les besoins dans notre entourage, savoir rendre un  service à quelqu’un.

  2. La prière, concerne notre relation personnelle avec Dieu, nous tourner vers notre Père du ciel. Combien de temps allons-nous consacrer à la prière ou à la lecture biblique ? Prendre le temps de lire un texte de la bible, ou une méditation, participer davantage aux offices pour être plus à l’écoute de la parole.

  3. Le troisième moyen de vivre ce temps de carême est le jeûne, c’est le souci de sa propre personne, c’est se regarder soi-même, faire son examen de conscience. C’est se  tourner vers soi-même sans pour autant être égoïste. Ainsi nous avons le choix, c’est à chacun de nous d’y réfléchir.

Soit que tu t’orientes plus vers le partage, ou la prière ou le jeûne.

Cela, tu peux le faire dans ta famille, discrètement dans ton milieu de travail, dans ton  entourage, dans ta communauté paroissiale.  Pendant le carême, tout chrétien est invité à faire une démarche de foi pour aller plus encore vers Dieu et vers les autres. C’est une sorte d’évaluation de chacun; faire le point sur notre chemin de foi.

Nous sommes invités à le faire d’une manière personnelle, d’une manière plus discrète, un peu comme si nous étions dans le désert, sortons de nos soucis matériels, de nos préoccupations inutiles, laissons-nous agir par le Seigneur.

Le moment est venu d’y réfléchir !

Le carême est un temps de combat pour nous ; de même que Jésus a lutté pendant 40 jours au désert contre les forces du mal qui tentaient de le détourner de sa mission, ainsi nous chrétiens, nous sommes invités à lutter contre  le mal et d’éviter de nous laisser entraîner dans ce qui est mal.

Pendant le carême, nous sommes appelés à la conversion et laissons-nous réconcilier avec Dieu..

Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le fil Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Éditer cet article.

 Diacre Michel Houyoux

Liens avec d’autres sites chrétiens

◊ Sanctuaire Louis et Zélie d’Alen9on : cliquez ici pour lire l’article →  Un carême triste est un triste carême.

◊   Carême 2022 : cliquez ici pour lire l’article →   Carême : date 2022, origine et questions sur ce temps de Carême…

                                                                                                                               ♥ Le Carême est un temps de charité

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Carême, Catéchèse, fêtes religieuses, L'Église, Page jeunesse, Paroisses | Pas de Commentaire »

Sainte Chiara Luce Badano (1971-1990)

Posté par diaconos le 17 février 2022

Bienheureuse Chiara Luce Badano (1970-1999)

Jeune fille italienne, Chiara Luce Badano naquit à Sassano le 29 octobre 1971. En 1980, elle fit une rencontre fondamentale pour le reste de sa vie lors d’un rassemblement d’enfants  du Mouvement des focolari, un des nombreux courants spirituels nés au vingtième siècle au sein de l’Église catholique.

Comme tous les adolescents, elle aimait retrouver ses copains et copines en fin de semaine.   Elle adorait chanter et danser. Elle  pratiquait le tennis, la natation et appréciait  les balades en montagne.

À 17 ans, lors d’un match de tennis elle éprouva une douleur subite et lancinante à l’épaule. Les analyses médicales révélèrent qu’il  s’agissait d’une forme de cancer des os parmi les plus graves et les plus douloureuses, qui lui fit gravir son chemin de Croix, les yeux toujours rivés vers le Christ.

Son rayonnement fut  immédiat  et aujourd’hui, c’est dans le monde entier que sa lumière rayonne. Chiara accueillit cette nouvelle avec courage. Après un long silence, sans pleurs ni rébellion, elle dit : « Je suis jeune, je m’en sortirai ! » Pour elle, commença ensuite une rapide ascension vers la sainteté.

Elle puisa sa force dans sa foi, dans sa découverte à travers la spiritualité des Focolari et  de  Jésus abandonné lors de son cri d’abandon sur la croix : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné » (Mt 27, 46)

 Pour moi, il n’y a que la volonté de Dieu qui importe : la faire bien, vivre

Chiara Luce Badano décéda, après plusieurs mois d’agonie, le dimanche 7 octobre 1990. Ses dernières paroles furent pour sa maman :  » Sois heureuse car je le suis ! « .  Dans ses dernières volontés, elle offrit ses yeux qui, greffés, permirent à deux garçons de retrouver la vue.

La cérémonie de béatification  eut lieu le samedi 25 septembre à Castel di Leva près de Rome par Mgr Amato, Préfet de la Congrégation pour la cause des saints. Cette  messe fut concélébrée avec 3 cardinaux, 15 évêques , 200 prêtres et en présence d’une foule évaluée à plus de dix mille fidèles.  Le lendemain , une messe d’action de grâce a été présidée par le cardinal Bertone, secrétaire d’État, en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs.

Prions

prir.gifÔ Père, source de tout bien qui, par les mérites de Ton Fils Jésus, suscites des merveilles de bonté en ceux qui se confient à Ton Amour, nous Te rendons grâces pour le témoignage chrétien de Chiara Luce Badano.

Animée par l’ardeur de Ton Esprit, elle a trouvé dans l’union avec Jésus l’idéal de vie et la force d’accomplir, en filial abandon à Ta Volonté, l’offrande de sa jeunesse pour le bien de l’Église.

S’il est conforme à Ton dessein que l’exemple de la Vénérable Servante de Dieu soit proposé à la vénération des fidèles, nous Te prions, accorde-nous la Grâce….. (formuler sa demande) pour l’exaltation de Ta Bonté de Père.

Nous Te le demandons par le Christ, notre Seigneur. Amen.

source →  Ave Crux, Ave Crux 

Liens avec d’autres sites chrétiens

◊  L’histoire émouvante de Chiara Luce Badano : cliquez ici →  Chiara Badano

◊  La bienheureuse Chiara Luce Badano : cliquez ici → Biographie et photos

◊ Une jeune fille de dix-neuf ans béatifiée… Suite ici → Bienheureuse Chiara Luce Badano – France Catholique

◊ Du mouvement des Focolari →   Histoire de Chiara Luce Badano

Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le fil Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire.. Éditer cet article.
x
Vie de Ciara Luce Badano
Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Apocalypse, Enseignement, L'Église, Paroisses, Psaumes, Vie des saints | Pas de Commentaire »

123456
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS