Mardi de la vingtième semaine dans le Temps Ordinaire – Année C

Posté par diaconos le 15 août 2022

Afficher l’image source

De l’Évangile de Jésus Christ selon Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. «  Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ?  » Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. » 

Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? » Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers. » (Mt 19, 23-30)

Que devons-nous faire pour avoir la vie éternelle ?

Voilà l’histoire d’un homme qui avait tout ce qu’il faut pour être heureux : il était riche et possédait beaucoup de biens. De plus, il était honnête et consciencieux ;  il observai soigneusement la loi de Moïse. Mais il aurait voulu avoir plus, beaucoup plus  : il voudrait avoir en héritage la vie éternelle. Et le voici à genoux face à Jésus : « Bon maître que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » (Mc 10, 17 ; Mt 19, 16 ; Lc 18, 18)

Quelle fut la réponse de Jésus ?

Jésus lui dit : « Il te manque une chose  pour avoir la vie éternelle : Va, vends tout ce que tu as, et donne-le  aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; puis viens, suis-moi »  (Mc 10, 21b) Ainsi donc, il ne suffirait pas seulement  d’être honnête et d’observer tous les commandements pour avoir part au Royaume des cieux. Jésus lui demanda de faire un choix radical : il demanda tout pour le suivre ! À ces mots, il devint tout triste et il s’en alla. Voilà donc quelqu’un qui nous ressemble. Ne sommes-nous pas aussi désireux de la vie éternelle mais peu décidés à y mettre le prix ?

Jésus, qui aima cet homme, ne fit pas un geste pour le récupérer. Non, il le laissa partir. Il respecta sa liberté. Cet homme ne fut pas damné pour autant, il rata une occasion. Ce récit d’une vocation manquée nous rappelle que, nous aussi, nous refusons des appels de Dieu. nous comprenons la tristesse de cet homme : il a beaucoup d’argent et de bien, et, avec tout cela, il n’est pas heureux. Viens nous libérer Seigneur Jésus et nos mains s’ouvriront devant toi pour accueillir ce qui manque à notre amour..

Pour pouvoir entrer dans le Royaume des cieux, cela implique, de notre part, un radical dépouillement de nos richesses. La porte d’entrée  dans ce Royaume est le Christ lui-même ; et nous avons accès à lui dans la mesure où nous nous sommes mis à sa suite. Suivre le Christ pour être son disciple implique concrètement de quitter maisons, frères, sœurs, père, mère, enfants, une terre. Un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. L’abandon progressif de toute possession est à entendre sur le plan moral : sur ce plan, l’égoïsme ne mène à rien. Par contre, sur le plan administratif, la possession peut être un service généreux pour le bien commun.

Qu’est-ce que la richesse selon Dieu ? La véritable richesse se trouve dans les biens éternels, dans lesquels nous sommes appelés à investir. Jésus parla plus des relations sociales que des biens matériels. De nos jours, notre richesse, en soi, n’est pas un obstacle pour pouvoir entrer dans le Royaume des cieux Pour autant, que nous partagions généreusement quelques largesses aux personnes qui vivent dans la précarité. En fait, qui peut être sauvé ? Richesse et pauvreté ne sont pas une question de quantité, mais de cœur. Jésus nous entraîne à passer d’une logique de réserve à une logique de flux. Spirituellement, où en sommes-nous ? Avons-nous les mains fermées ou le cœur ouvert ?

Un des signes distinctifs de toute personne qui croit en Dieu est qu’elle a tout à gagner. Suis-je en mesure d’affirmer avec saint Paul : « La croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté» ? (Ga 6, 14) 

Michel Houyoux, diacre permanent

Liens avec d’autres sites web chrétiens

◊ Une chronique d’Eric de Beukelaer : cliquez ici pour lire l’article →  Soif spirituelle et christianisme

◊ Communauté spirituelle   : cliquez ici pour lire l’article → Chameau et trou d’aiguille

Lectio Divina   Ton Père qui voit dans le secret te le rendra

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil ?

Posté par diaconos le 13 août 2022

Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil...

De l’évangile selon Matthieu

En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de Jésus en disant : « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? » Jésus leur répondit : « es invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais des jours  viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront. Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement, car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit.     Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve. »  (Mt 9, 14-17)

Les disciples de Jean

 Les dis­ciples de Jean ne suivirent pas tous les conseils de Jésus, qui les ex­hor­ta à s’at­ta­cher à Lui. Ceux qui ne le firent pas s’as­trei­gnirent aux pres­crip­tions ri­gou­reuses de la piété des pha­ri­siens, qu’ils pra­ti­quèrent sans doute avec plus de sin­cé­rité que ces der­niers. Ils me­nèrent, à l’exemple de Jésus, une vie de re­pen­tance et d’aus­té­rité dans la­quelle le jeûne tint une grande place. Leur ques­tion montra qu’ils furent scan­da­li­sés de la li­berté que Jé­sus lais­sa à ses dis­ciples à cet égard.

. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le fil Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site. Éditer cet article.

Publié dans Catéchèse, comportements, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Двадцатое воскресенье обычного времени года C

Posté par diaconos le 13 août 2022

Sono venuto a gettare fuoco sulla terra - il Portico

Я пришел, чтобы бросить огонь на землю

# Марк Растуан родился 30 апреля 1967 года. Он сын Жана Растуана (1932-2009), инженера, и Жаклин Растуан (1934-2008), переводчика и эссеиста, и брат Сесиль Растуан, сотрудницы монастыря кармелиток на Монмартре. Марк Растуан окончил Институт политических исследований в Париже в 1988 году и теологический факультет под руководством Поля Бошама в 1999 году. 14 октября 2002 года он защитил диссертацию по библейской теологии в Папском городском университете в Риме под руководством иезуита Жана-Ноэля Алетти.

Его диссертация была посвящена тому, как Павел выстраивал свои аргументы в Послании к Галатам, как для евреев, знавших Писание, так и для греков, знакомых с риторической философией. В следующем году он опубликовал свою диссертацию, которая была хорошо принята. Жан-Пьер Лимонон высказал некоторые оговорки, которые не умаляют больших достоинств работы, позволившей глубже проникнуть в мир Паулины.

После защиты этой диссертации Марк Растуан был направлен в Центр Севр – Парижский факультет журналистики, где он преподавал Библию, чтобы каждый мог открыть для себя богатство Писания. Он также интересовался кино и современной литературой. Он страстно любил историю, иудаизм и еврейское прочтение Писания. С 2007 года он также преподает в Папском библейском институте в Риме (Введение в Павла и Синоптические Евангелия). Его интересовали экзегетические исследования о Павле и все, что связано с исследованиями об историческом Иисусе и о том, как он понимал свою мессианскую миссию. Он также интересовался богословием евангелиста Луки и иудейско-христианским диалогом.

С 2002 по 2015 год он был членом пасторской команды в церкви Святого Игнатия в Париже, где занимался анимацией предложений для пар и участвовал в детской катехизации. 5 ноября 2014 года он был назначен советником по связям с иудаизмом при Генеральном отце Общества Иисуса, заменив отца Жана-Пьера Сонне (профессора григорианского пения).Из Евангелия Иисуса Христа от Луки

В этот момент Иисус сказал своим ученикам: « Я пришел принести огонь на землю, и как бы Я хотел, чтобы он уже зажегся! Я должен креститься, и как же я хочу принять крещение! Думаете ли вы, что Я пришел принести мир на землю? Нет, говорю вам, скорее разделение. Ибо отныне пять человек в семье будут разделяться: трое против двух и двое против трех; будут разделяться: отец против сына и сын против отца, мать против дочери и дочь против матери, свекровь против невестки и невестка против свекрови » (Лк 12, 49-53).

«  Я пришел бросить огонь на землю; и что Мне желать, если он уже возгорелся ?  » (Лк 12, 49) Толкователи тщательно искали связь между этой частью речи и предшествующей ей. Я пришел ; это выражение, часто встречающееся у Иоанна, также встречается в Синоптиках; Иисус использует его с сознанием Своего предсуществования. Что это за огонь, который Он пришел бросить на землю, где до Него его не было, где без Него он никогда бы не зажегся? По мнению многих экзегетов, этот огонь есть не что иное, как потрясение духов и раздор, о которых говорил Иисус.

Но должны ли мы понимать, что он так горячо желал, чтобы этот огонь разгорелся, и что он привнес в него великую и скорбную мысль о своих страданиях и смерти ? Но почему бы нам не увидеть в ней новую жизнь веры, любви, ревности, источник которой открыл Иисус и чья пожирающая сила должна была сжечь, очистить или поглотить все, что подвергалось ее действию ? Это Божье действие вызвало разделение и вражду между теми, на кого оно повлияло, и теми, кто отверг его из неверия. Иисус объяснил, как эти разделения будут проявляться в практической жизни и даже в семье.

Дьякон Мichel Houyoux

Ссылки на другие христианские сайты

◊  Edificati sulla Rossia  : Нажмите здесь, чтобы прочитать статью →  Padre Mauro de Angelis OFM Cap.

◊  Диогенес : Нажмите здесь, чтобы прочитать статью →  Проповедь на XX воскресенье Рядового времени (год С)

 Страницы Евангелия: « Огонь пришел Я низвести на землю » (Лк.12:49-53)

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans comportements, La messe du dimanche, Page jeunesse, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Vendredi de la dix-neuvième semaine du Temps Ordinaire dans l’année C

Posté par diaconos le 11 août 2022

Est-il permis de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? dans Catéchèse

Cinquante-neuf années de mariage et toujours en forme !

De l’Évangile de Jésus Christ selon Matthieu

    En ce temps-là, des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? » Il répondit : « N’avez-vous pas lu ceci ? Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme ?  et dit : « À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! « 

Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ?  »  Jésus leur répond : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme,  sauf en cas d’union illégitime, et qu’il en épouse une autre, il est adultère. » Ses disciples lui disent : ‘ Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, mieux vaut ne pas se marier. « 

 Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des Cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! «  (Mt 19, 3-12)

Dans l’article présenté, quelques conseils pour réussir votre mariage. Avec les salutations amicales et fraternelles de Arlette et de Michel.

De l’Évangile de Jésus Christ selon Matthieu

En ce temps-là, des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent :  » Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? «  Il répondit : « N’avez-vous pas lu ceci ? Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme ? et dit : à cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair.” Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

Les pharisiens lui répliquèrent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? «  Jésus leur répondit : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, et qu’il en épouse une autre, il est adultère. »

Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, mieux vaut ne pas se marier. » Il leur répondit : «  Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des Cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne !  » (Mt 19, 3-12)

Dans la société juive, le divorce était légal. La Loi de Moïse dit :   » Lorsqu’un homme aura pris et épousé une femme qui viendrait à ne pas trouver grâce à ses yeux, parce qu’il a découvert en elle quelque chose de honteux, il écrira pour elle une lettre de divorce, et, après la lui avoir remise en main, il la renverra de sa maison. Elle sortira de chez lui, s’en ira, et pourra devenir la femme d’un autre homme. » (Dt 24, 1-2)

◊  Relation : cliquez ici pour lire l’article →  Six  conseils pour un mariage réussi - Améliore ta Santé

◊   Dix conseils clés  : cliquez ici pour lire l’article → Comment réussir son mariage : les 10 conseils clés

Vidéo Le couple et le célibat selon Jésus

 Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, Page jeunesse, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

12345...91
 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS